Daniel Gendron: «Je ne regrette rien !»

Daniel Gendron: «Je ne regrette rien !» - Rémi Tremblay : Actualités

«J’ai donné dix ans de ma vie à la Ville. Ça ne s’achète pas une expérience comme celle-là. Je serais retourné pour deux autres années si Colette Roy Laroche s’était représentée. Mais je suis le même chemin qu’elle et je pars en paix.» Le conseiller de Québec-Central, Daniel Gendron, laisse la place à d’autres pour la suite et part la tête haute, sans regarder en arrière. Seuls regrets, avoir manqué du temps précieux avec ses enfants et le fait de quitter un «vrai bon conseil, solidaire, avec chacun ses forces.»

Durement affecté par la tragédie du 6 juillet 2013, «surtout la dernière année autant psychologiquement que du côté familial, Daniel Gendron dit n’avoir aucun remord, pas davantage sur le dossier qui a fait couler beaucoup d’encre, la décision de démolir les bâtiments restés debout dans le centre-ville au lendemain de la tragédie. «Avec l’information qu’on avait, avec toutes les réunions qu’on a eues, je suis catégorique là-dessus, c’était une sage décision, une question de santé et de sécurité. Les derniers mois nous ont donné raison avec la découverte de poches (de pétrole) à certaines places où ils ne pensaient pas en découvrir.»

Depuis janvier 2014 surtout, rien n’a été facile. Même les décisions du conseil qui le concernaient personnellement, dont l’avenir de son commerce dans le secteur Fatima, ont été bien réfléchies, admet-il. «Je ne suis pas capable d’en vouloir à personne. J’ai eu une chance que bien des gens n’auront pas, je suis reconnaissant mais c’est difficile de dire à qui je dois être reconnaissant malgré tout ce que j’ai vécu. On avait tous le même but et il n’y a pas personne qui y allait pour des intérêts personnels.»

L’avenir ne l’inquiète pas. «J’ai confiance aux gens de Lac-Mégantic, confiance qu’il va y avoir des gens de qualité qui vont se présenter.» Qu’il y ait un survivant du conseil actuel, André Desjardins, qui ait annoncé sa volonté de solliciter un autre mandat de deux ans le réconforte. «C’est un bon bonhomme qui a une bonne tête, qui analyse beaucoup et qui a beaucoup de vécu dans ce genre de projets-là. Que lui reste, c’est un plus. Ça va aider le prochain conseil.»

Quitter Lac-Mégantic? Un non catégorique. «Je n’y ai même jamais pensé et encore moins là. C’est sûr, ma santé me dicte que j’ai besoin de prendre un recul de tout ce qui se dit, de tout ce qui s’écrit. Ça va faire du bien de ne pas trop suivre ça, la campagne électorale et les élections. Je ne m’en mêlerai pas!»

Ce qu’il ne peut pas changer, c’est le temps qu’il n’a pas consacré aux enfants. «J’ai manqué beaucoup de pratiques de hockey, beaucoup -de volleyball pour mon gars, des spectacles de fin d’année, j’ai manqué des tournois de hockey, des tournois de volleyball, beaucoup de choses dans les dix dernières années pour mes enfants. S’il y a de quoi qui me fait de la peine c’est ça. Avoir délaissé mes enfants pour la Ville mais je ne suis pas capable de regretter d’avoir été à la Ville. J’ai une expérience là qui ne s’achète pas !»

Les commentaires des gens, ça fait partie de la politique, dit-il. Certains lui laissent un goût amer, mais «je ne veux pas rétorquer.» Il préfère partir la tête haute et ne pas regarder en arrière avec un dernier souhait : « que la démarche qu’on a fait de bonne foi pour réinventer la ville, en impliquant la population, que la voie qu’on a tracée, que le prochain conseil prenne cette voie-là.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises