Chapelle du rang 1

Dossier haute vitesse: le député et la préfet satisfaits de leur passage devant le CRTC

Dossier haute vitesse: le député et la préfet satisfaits de leur passage devant le CRTC - Claudia Collard : Actualités

Le député Luc Berthold et la préfet Marielle Fecteau

Le passage du député Luc Berthold et des préfets des trois MRC du comté de Mégantic-L’Érable aux audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour dénoncer l’absence d’Internet haute vitesse dans plusieurs localités du territoire s’est déroulé à la satisfaction des porte-parole impliqués.

Les représentants de la circonscription fédérale ont eu droit à une heure d’écoute le 15 avril dernier. Le président du CRTC, Jean-Pierre Blais, a alors convenu des effets pervers du déficit de couverture, «non seulement sur les résidents, mais aussi sur les enjeux économiques, le développement des affaires et le développement touristique», a transmis le député Berthold lors d’un point de presse donné le 28 avril dans les locaux de la MRC du Granit.

«Le CRTC est fier de dire que 95% du Canada est desservi par l’Internet large bande. Par contre 90% des citoyens vivent dans les villes. Ça laisse une grande partie du pays qui n’est pas desservie. Aujourd’hui on a absolument besoin d’internet partout. C’est ce qu’on a voulu faire comprendre au CRTC. On était bien préparés, on a fait une belle présentation et je suis certain qu’on a fait une réelle différence. Je suis très content.»

Au terme des audiences publiques, le CRTC émettra des recommandations et pourrait utiliser son pouvoir d’imposer des mesures aux compagnies concernées. Impossible toutefois de connaître son délai de réponse. «Pour l’instant, l’important c’est qu’on s’est fait entendre et qu’on continue en ce sens. On a beau crier fort dans notre coin, Ottawa c’est loin. Il faut vraiment aller sur place parce c’est là que ce prennent les décisions», a poursuivi M. Berthold.

Ce dernier tenait à être accompagné des préfets de sa circonscription, dont celle de la MRC du Granit, Marielle Fecteau, qui a fait valoir aux représentants du CRTC que l’accès à une connexion Internet large bande et une couverture cellulaire complète sont des outils indispensables au développement et au maintien des communautés et entreprises sur le territoire.

Mme Fecteau a rappelé que depuis 2004, la MRC du Granit est active dans le dossier. «Nous avons participé aux appels de projets lancés dans le cadre du programme Large bande Canada : un milieu rural branché et le financement par ce programme d’Xplornet, au détriment de quatre coopératives de notre territoire. Nous avons été profondément déçus.» La préfet ajoute que le coût d’un abonnement avec Xplornet est de 89,99$ par mois pour 10 Mbit/s comparativement à 54,95$ chez Câble Axion pour 30 Mbit/s, mais que ce dernier type service (tout comme celui de Sogetel) est inaccessible dans les secteurs à très faible densité.

«Les télécommunicateurs dominants continuent d’investir dans les zones densément peuplées pour augmenter leur offre de services. Pendant ce temps, les milieux ruraux sont laisssés pour compte, faute de rentabilité rapide. Le CRTC doit s’assurer de ralentir la fracture qui se crée entre les services offerts en milieu urbain et ceux en région. Le service Internet haute vitesse est essentiel à la rétention de notre population», a martelé Mme Fecteau, encourageant les citoyens et organisations à rédiger des pétitions, résolution et lettres d’appui et à les faire parvenir à la MRC du Granit.

La préfet a par ailleurs mentionné que six cœurs villageois du territoire n’ont toujours pas accès à la téléphonie cellulaire, endroits cumulant entre 700 et 800 emplois. Plus de 2200 personnes ont à ce jour signé la pétition lancée le 8 mars demandant à Bell Mobilité d’assurer une couverture cellulaire sur l’ensemble du territoire de Lac-Drolet. «L’accès à la téléphonie cellulaire est primordial pour le développement de notre municipalité. Nos citoyens, villégiateurs, commerçants, industriels et visiteurs sont présentement désavantagés par l’absence de ce moyen de communication, qui a révolutionné le monde au milieu des années 80. Nous estimons que la population est en droit de recevoir les mêmes services que les moyens et grands centres urbains», a communiqué Nathalie Harton en remettant la pétition au député Luc Berthold, qui s’est engagé à la faire suivre au CRTC. Mme Harton a aussi mentionné que Bell Mobilité envisagerait l’installation d’une tour de téléphonie cellulaire, laquelle impliquerait toutefois une participation financière du milieu évaluée entre 320 000$ et 375 000$, «ce qui à nos yeux est inéquitable si l’on compare avec toutes les installations réalisée ssans que les municipalités n’aient eu à débourser le moindre dollar.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises