Passer en mode rayflexion.com

Passer en mode rayflexion.com - Rémi Tremblay : Actualités

Moment de «rayflexion» que partagent en ligne Marlène Corriveau, Line Couture, Micheline Théroux et le concepteur Raymond Roy.

À 64 ans, l’homme d’affaires Raymond Roy a trouvé sa voie. Le fruit de plusieurs années de réflexion, au fil des lectures auxquelles il s’est consacré avec passion et ses recherches personnelles. Il vit à temps partagé depuis sa retraite entre l’Asie et ici. Lundi, avec ses partenaires, il lançait le livre Provoque, uniquement en format numérique, et le site rayflexion.com. Des outils pour passer du rêve à la réalité!

Le concepteur se fait rassurant. Rayflexion se veut ni un guide spirituel ni un mouvement ésotérique et encore moins un manuel de psychologie ou un coach de vie s’ajoutant à une offre déjà abondante. «J’ai écrit toute ma vie», avoue-t-il. Un exercice personnel qui ne visait pas non plus d’être publié. Mais voilà que depuis quatre ou cinq ans, en fait depuis qu’il s’est distancé de ses affaires et des différents conseils d’administration sur lesquels il a siégé pendant une bonne vingtaine d’années, Raymond Roy a bâti avec des partenaires de Lac-Mégantic une «structure très mécanique» associant le monde des affaires, l’aspect cognitif et un côté «sagesse philosophique», décrit-il.

Au cœur du concept, la mécanique du cerveau sur laquelle il dit tripper. «Notre cerveau est lâche de nature. Il a tendance à toujours chercher la façon la plus facile de résoudre un problème.» Le mettre en action n’est pas sorcier, mais encore faut-il respecter ce qu’il appelle une «mécanique» accessible à tous. Du jeune adulte jusqu’au troisième âge. Jamais trop tôt, ni trop tard. Une fois inscrit sur le site rayflexion.com, suivre les instructions. «Le processus en ligne dure environ une heure. Entrer son sujet, son projet quel qu’il soit, un investissement, une décision dans sa vie personnelle, la retraite et voilà, la personne fait l’exercice de réflexion avec elle-même. Au besoin, quelqu’un peut apporter son soutien en ligne ou offrir une rencontre en personne, de façon confidentielle.»

La verrière à son domicile lui sert de siège social pour les réunions d’équipe. Sinon, dans le sud de la Thaïlande où il passe ses hivers, le portable suffit, après sa routine quotidienne de marche sur la plage, de baignade et de yoga. C’est dans cet environnement propice à l’inspiration que le concept de rayflexion lui est venu à l’esprit. À Lac-Mégantic, il a su bien s’entourer: plate-forme informatique confiée à l’Agence DPI et des partenaires de qualité: Marlène Corriveau, Micheline Théroux, Line Couture et Jo Cooper.

«Toute la phase de l’implantation est terminée. Maintenant, on s’attaque à la mise en marché.» Il a signé avec Amazone pour la vente du livre numérique, accessible pour l’instant en français seulement. Ou directement sur le site où le téléchargement de Provoque était offert gratuitement jusqu’au vendredi 5 août. Le concepteur vise grand: après la francophonie, conquérir le marché anglophone. Jo Cooper s’emploie d’ailleurs à la traduction de l’ouvrage qui fait un peu plus d’une trentaine de pages.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises