Abonnement

Lac-Mégantic accueillera le premier triathlon extrême en Amérique du Nord

Lac-Mégantic accueillera le premier triathlon extrême en Amérique du Nord - Claudia Collard : Actualités

Le maire Jean-Guy Cloutier, Nataël Bergeron, directrice générale du parc du Mont-Mégantic, Lyne Bessette, ambassadrice, Cédrick Lefebvre, représentant DEC Canada, Daniel Poirier, Endurance Aventure, Marc Plante (EA), Jean-Thomas Boily (EA),  Bastien Michau (EA) et Isabelle Creusot de Triathlon Québec.

La région accueillera un événement d’envergure l’an prochain, les 8 et 9 juillet. Le premier triathlon extrême en Amérique du Nord, une course de calibre international dont le niveau de difficulté supplante le Ironman. La compétition du dimanche sera précédée d’un parcours de type sprint le samedi, idéal pour tous les sportifs désireux de relever le défi.

Nouvelle tendance issue du continent européen, notamment en Norvège et en Suisse, cette première édition de ce côté-ci de l’Atlantique porte le nom de Triathlon Xtrême Canada Man/Woman. C’est en raison de l’importance de son dénivelé et du caractère «typiquement canadien» de ses paysages que la région méganticoise a été choisie. L’entreprise Endurance Aventure, spécialisée dans la création d’événements sportifs sortant des sentiers battus, entend faire de cette compétition un happening pour les années à venir.

À l’instar du Ironman, le triathlon extrême cumule une distance de 226 km. «Il s’agit toutefois d’un parcours beaucoup plus difficile, que les athlètes ne franchissent pas en fonction du chrono mais plutôt pour le défi que ça représente. Leur objectif est avant tout d’aller au bout de cet exploit», transmet Jean-Thomas Boily d’Endurance Aventure.

Le matin du 9 juillet, départ des athlètes à 4h30 au complexe Baie-des-Sables pour un 3,8 km de nage dans le lac Mégantic. Ils enfourcheront ensuite leur vélo pour rouler sur une distance de 180 km en direction de Piopolis puis de la côte du Morne à Lac-Drolet via Audet avant de boucler la boucle à Piopolis puis prendre la direction de Chartierville en passant par Val-Racine, Notre-Dame-des-Bois et La Patrie. Suivra le marathon de 42 km de la Côte Magnétique jusqu’au sommet du Mont-Mégantic. Slogan de cette titanesque épreuve: «Atteignez les étoiles avant minuit!»

L’ambassadrice de l’événement, Lyne Bessette, fera partie des athlètes qui seront sur la ligne de départ. «J’ai toujours aimé la région de Mégantic. J’adore les côtes et ici je suis amplement servie. Je ne pouvais pas passer à côté d’un événement comme celui-là. J’ai eu la chance de faire quelques sections du parcours pour le tournage du «teaser». J’ai été bien servie: l’eau du lac était froide, les côtes étaient pentues et les sections de trail très techniques. J’ai vraiment hâte de le faire au complet», partage l’ancienne coureuse cycliste, médaillée d’or des Jeux du Commonwealth et six fois championne canadienne, qui carbure aux compétitions d’endurance depuis sa retraite du vélo.

Organisée en partenariat avec la ville de Lac-Mégantic, l’événement générera sans contredit d’importantes retombées économiques, a laissé entendre le maire Jean-Guy Cloutier. En plus d’athlètes issus de partout sur la planète comme ambassadeurs et une présence internationale de médias spécialisés, des images du Triathlon Canada Man/Woman seront transmises dans une cinquantaine de pays grâce à l’équipe de production télévisuelle d’Endurance Aventure. «L’idée est aussi de promouvoir l’image et la relance de Lac-Mégantic auprès des 4,4 millions de triathlètes du monde», partage Daniel Poirier, responsable du volet télévision de l’entreprise.

La Ville a obtenu un appui financier de 310 465$ de Développement économique Canada pour l’organisation du triathlon extrême, argent qui servira à la commercialisation et au marketing international de l’événement.

Triathlon sprint

Plus accessible, le Triathlon sprint qui se déroulera le 8 juillet prochain comprendra 750 mètres de nage, 20 km de vélo et 5 km de course avec départ et arrivée au complexe Baie-des-Sables. Pour plus de détails sur ce parcours et sur celui du Triathlon Xtrême Canada Man/Woman, on visite le site caxtri.com.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Construction résidentielle encore au ralenti
  2. Une portion du rang 10 en chantier
  3. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  4. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  5. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  6. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  7. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises