Le chef de la CAQ dénonce la lenteur de la relance

Le chef de la CAQ dénonce la lenteur de la relance - Claudia Collard : Actualités
Le chef de la CAQ, François Legault, trouve que les dossiers de voie de contournement et de reconstruction n’avancent pas assez vite.
Le chef de la CAQ dénonce la lenteur de la relance - Claudia Collard : Actualités
François Legault en compagnie de la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin.

De passage à Lac-Mégantic le 16 février, François Legault a décrié la lenteur dans l’avancement des dossiers de voie de contournement et de relance économique. Une lenteur qu’il attribue essentiellement au manque de soutien du gouvernement provincial. «Presque cinq après le drame, je trouve ça inacceptable qu’on ne soit pas plus avancé.»

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) accordait une entrevue à l’Écho à la suite d’une rencontre avec la mairesse Julie Morin. Les propos de M. Legault ne sont toutefois par nécessairement partagés par cette dernière, qui a tenu à préciser lundi que, depuis quelques semaines, ses relations avec les deux paliers de gouvernements sont exceptionnelles et que le dossier de la voie de contournement avance rapidement.

Reste que pour François Legault, la lenteur d’exécution est manifeste. «Il n’y a toujours pas d’entente, pas d’échéancier, on ne sait toujours pas quelle partie va être payée par le fédéral et quelle partie par Québec…», partage le chef de la CAQ, qui considère que la construction d’une voie de contournement est une responsabilité exclusivement fédérale. «Le rôle du provincial, c’est de pousser sur le fédéral, de lui dire que ça n’a pas de bon sens qu’on ne soit pas rendu plus loin. Tant qu’à moi, on a dépassé le délai raisonnable!», partage-t-il, précisant que «le gouvernement fédéral doit payer pour la voie de contournement, en être propriétaire et établir une entente de location à prix très abordable avec CMQ.»

La position de M. Legault est tout autant tranchée sur le plan de la reconstruction. «Je suis venu ici l’été passé et l’autre d’avant et j’ai l’impression que les choses n’ont pas avancé en terme de développement économique. Je trouve que le gouvernement du Québec et Investissement Québec auraient pu en faire plus. Des montants sont disponibles pour des prêts, mais les banques sont capables de faire ça des prêts. Il va falloir plus d’incitatifs pour les promoteurs. Je pense entre autres au projet d’hôtel, qui pourrait amener d’autres investissements au centre-ville. J’ai suggéré à Mme Morin de rencontrer la ministre de l’Économie Dominique Anglade et de demander des programmes plus flexibles, où de l’aide directe serait donnée au promoteur.»

Au cours de son entretien avec la mairesse Julie Morin, la situation précaire du Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic a aussi été portée à la connaissance de François Legault. «Ce n’est pas le temps de perdre le cégep, qui est un outil important de développement économique. Il faudrait au contraire rajouter des cartes de programmes dans des domaines où il y a des emplois. Est-ce qu’on peut tenir compte du drame vécu, de la situation exceptionnelle de Lac-Mégantic? Je ne sens pas qu’il y a une volonté ni du gouvernement libéral, ni du député libéral, de vraiment relancer l’économie de Lac-Mégantic», martèle le chef de la CAQ, préférant ne pas en dire plus concernant le député Ghislain Bolduc, mentionnant toutefois que «quand on n’est pas sûr de quoi il a l’air, c’est parce qu’il n’est pas très présent».

Questionné sur la pénurie de main-d’œuvre, M. Legault considère qu’elle concerne strictement les postes à bas salaire. «Si on veut attirer plus de citoyens sur le territoire, ça prend plus d’emplois bien payés. Pour ça, il va falloir qu’il y ait des efforts de faits par Investissement Québec et le gouvernement du Québec. Encore une fois, de l’aide directe aux promoteurs. On a la chance à Lac-Mégantic d’avoir un parc industriel qui n’est pas zoné agricole et qui a beaucoup d’espace pour le développement. Si demain matin il y a une usine qui ouvre et offre un salaire de 25$ l’heure, des gens vont déménager ici pour prendre ces emplois-là. Il n’y a pas une région qui a de la misère à combler des postes à 25$, 30$, 40$ de l’heure. La pénurie de main-d’œuvre, c’est vrai pour les postes à 12$, 15$ de l’heure.»

À l’instar des autres partis politiques provinciaux, la CAQ se prépare en vue des prochaines élections. Sa tournée estrienne de la semaine dernière a permis à François Legault de rencontrer des candidats potentiels, mais aucun nom n’est pour l’instant dévoilé. «On vise à prendre les six comtés de l’Estrie. Pour l’instant, nos chiffres indiquent qu’on l’emporterait dans deux circonscriptions sur six, dont celle de Mégantic, et qu’on est égaux avec les libéraux dans les quatre autres.» Mégantic, véritable bastion libéral, serait vraiment prenable par la CAQ? «Je pense que les gens veulent du changement. Ils ne sont pas satisfaits de la relance économique libérale suite à la catastrophe d’il y a cinq ans. Historiquement, les gens votaient libéral quand ils n’étaient pas souverainistes. Ils ont maintenant une alternative, ce qui n’était pas le cas avant, même en 2014 avec Péladeau et son poing levé, alors que les gens ayant peur de la souveraineté se sont réfugiés chez les libéraux.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un appel pour «serrer la vis» dans les bars
    Actualités

    Un appel pour «serrer la vis» dans les bars

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
  • Vocation: préposé aux bénéficiaires
    Actualités

    Vocation: préposé aux bénéficiaires

    Claudia Collard / 17 septembre 2020
  • Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune
    Actualités

    Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
  • CHSLD Lambton: deux résidents décédés
    Actualités

    CHSLD Lambton: deux résidents décédés

    Rémi Tremblay / 17 septembre 2020
  • Rencontre avec la poésie décloisonnée
    Culture

    Rencontre avec la poésie décloisonnée

    Claudia Collard / 16 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un bon test pour l’Espace jeunesse
  2. Un appel pour «serrer la vis» dans les bars
  3. Vocation: préposé aux bénéficiaires
  4. Vision d’avenir pour le Pavillon de la Faune
  5. CHSLD Lambton: deux résidents décédés
  6. Paroles de femmes avec Céline Faucher
  7. Rencontre avec la poésie décloisonnée
«Notre magnifique territoire»
Rencontre avec la poésie décloisonnée
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de chariot élévateur
    Lac-Mégantic
  4. Entretien ménager Poste de nuit
    Lac-Mégantic
  5. Commis – Caissiers/caissières (Plusieurs postes disponibles)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises