Abonnement

Église Sainte-Agnès: restauration de la verrière

Église Sainte-Agnès: restauration de la verrière - Rémi Tremblay : Actualités

Dans l’ordre, en première rangée : Éloi Gagnon, président de Menuiserie Authentique, Rémi L. Petit, d’Ateliers Architecture, et Gérard Fortier, marguillier. À l’arrière, Jeff Scheckman, maître verrier du Studio du Verre, le curé Gilles Baril et Mario Blais, du comité responsable de la restauration de l’église Ste-Agnès.

Un architecte spécialisé en restauration patrimoniale de Sherbrooke, des maîtres verriers de Montréal, des menuisiers de Saint-Jean-Port-Joli, l’équipe de spécialistes engagés par la Fabrique pour le grand nettoyage de la verrière de l’église Sainte-Agnès a établi le calendrier du chantier qui débutera d’ici la mi- mars.

Dans le chœur, derrière le maître autel, les échafaudages sont déjà dressés, prêts à être escaladés par les membres de l’équipe du Studio du Verre, du maître verrier Jeff Scheckman. À la première réunion de chantier, mardi, au sous-sol de l’église, l’architecte au projet, Rémi L. Petit d’Ateliers Architecture, a joué au chef d’orchestre et mis tous les intervenants au diapason.

Les maîtres verriers démarreront les opérations de retrait des vitraux d’ici la mi-mars. Au total, 49 vitraux seront enlevés et amenés avec précaution au Studio du Verre, rue Bonsecours. «Seize vitraux à la fois pour un mois de travail, et ainsi durant quatre à cinq mois», explique Jeff Scheckman. La livraison et l’installation s’enchaîneront de juillet à octobre. Les vitraux situés dans la partie supérieure de la verrière seront restaurés sur place.

Pour sa part du contrat, le président de Menuiserie Authentique, Éloi Gagnon, doit lui aussi jouer d’adresse avec l’encadrement en bois de la structure qu’il devra restaurer et repeindre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Natif de Piopolis, il dirige un atelier de menuiserie architecturale au royaume des grands sculpteurs québécois. Ce contrat chez lui, où habite sa famille, il le prend très à cœur.
Le curé Gilles Baril, les membres du Comité de travail responsable du dossier du vitrail et les marguilliers suivront de près l’avancée des travaux qui devraient se conclure avant la fin de 2019.

Un documentaire est en préparation pour le suivi des travaux de restauration de la verrière, «le plus ancien exemple de vitrail de style néogothique au Québec et au Canada» et sans doute «le plus ancien provenant de l’atelier de William Wales à se retrouver en Amérique du Nord», reconnaît le Conseil du patrimoine religieux du Québec. Une équipe de tournage doit suivre cette année toutes les étapes des travaux et même accompagner à Londres l’équipe québécoise attendue par les Jésuites au début du mois de juin.

Ce sont les Jésuites qui ont offert la verrière au curé Joseph-Eugène Choquette lors de la construction de l’église Sainte-Agnès, en 1912. La puissante congrégation religieuse s’était départie du vitrail, fabriqué en 1849, installé dans la chapelle publique de l’Immaculée-Conception qu’elle avait érigée à Londres.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

1 commentaire

  1. Chantal Guertin

    Quelle merveilleuse rencontre de collaborateurs maîtres de leur domaine qui uniront leurs arts pour cette restauration. Bravo!

    Répondre 2019-03-06
    1. Construction résidentielle encore au ralenti
    2. Une portion du rang 10 en chantier
    3. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    4. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    5. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
    6. Un mois de culture à Lac-Mégantic
    7. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
    «Notre magnifique territoire»
    Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
    1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
      Lac-Mégantic
    2. Collaborateur(trice) juridique
      Lac-Mégantic
    3. Hygiéniste dentaire
      Lac-Mégantic
    4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
      Lac-Mégantic
    5. Plusieurs postes disponibles
      Lac-Mégantic
    Répertoire des entreprises