Quand l’indignation mène à l’action

Quand l’indignation mène à l’action - Claudia Collard : Actualités Société
Des dizaines de bébévoles ont pris part à la corvée aux abords du lac aux Araignées (Photo: courtoisie Sophie Dorval)
Quand l’indignation mène à l’action - Claudia Collard : Actualités Société
Non ce n’est malheureusement pas de la fiction! Des déchets de grande ampleur ont été ramassés lors de la corvée. (Photo: courtoisie Sophie Dorval)
Quand l’indignation mène à l’action - Claudia Collard : Actualités Société
À l’avant-plan, l'initiatrice de la corvée, Sophie Dorval, en compagnie de quelques-uns des bénévoles. (Photo: courtoisie Sophie Dorval)

Alors qu’elle se trouvait à la plage du lac aux Araignées en compagnie des siens, Sophie Dorval a fait une horrible découverte en se promenant sur les rives. « Il y avait des déchets partout où je regardais. Mes enfants et moi tentions tant bien que mal de remplir les sacs que nous avions apportés, mais nous avons vite dû nous rendre à l’évidence : ça prendrait bien plus que quelques paires de bras pour en venir à bout», relate la jeune mère de famille. C’était le 10 juillet. Le point de départ d’un admirable mouvement de participation citoyenne.

Secouée par la tournure de son escapade familiale, Sophie a décidé de faire appel à tous pour agir rapidement. «C’est avec un grand sentiment de tristesse, mais surtout une profonde indignation que j’ai décidé de dénoncer la situation via les réseaux sociaux. Tous ces déchets ne sont pas tombés du ciel. Certains y étaient depuis plusieurs années, mais malheureusement une bonne quantité de rebuts dataient de 2020. Ce sont des visiteurs qui les ont laissés derrière eux. Ce genre de comportement est inacceptable», dénonce la résidente de la région granitoise.

À peine quelques heures après l’appel lancé par Sophie Dorval, des dizaines de personnes ont manifesté leur intérêt à participer à la corvée de nettoyage, qui s’est déroulée samedi dernier. 

Grâce à l’apport d’une petite armée de bénévoles, près d’un quart de tonne de déchets ont été ramassés aux abords du lac aux Araignées. COVID-19 oblige, le nombre de participants a dû être limité afin d’assurer le respect des mesures de distanciation sociale. Certains bénévoles étaient attitrés au nettoyage, d’autres effectuant un travail de sensibilisation aux abords des routes menant au lac, en collaboration avec des agents de la Sûreté du Québec. «Il faut sensibiliser les  visiteurs, qui se font de plus en plus nombreux, afin que les lieux soient respectés ainsi que les limites de vitesse dans le rang», mentionne Sophie.

Voyant circuler la publication sur les réseaux sociaux, partagée par près de 1000 personnes, des entreprises de la région ont aussi mis l’épaule à la roue, fournissant notamment le repas à tous les bénévoles, des contenants réutilisables afin que l’initiative n’engendre aucun déchet, des collations sans emballage et de l’équipement de nettoyage. La municipalité de Frontenac a par ailleurs assuré le transport des déchets.

Sophie Dorval se réjouit du résultat de cette action collective. «On dit que l’Homme est capable du plus beau et même du pire? C’est exactement ce dont j’ai été témoin cette semaine, avec la preuve que le beau peut surpasser le pire.» Elle termine en soulignant que la protection des lacs est un des enjeux majeurs auquel sa génération et celle de ses enfants devront s’attaquer. «Nous voulons que nos générations futures puissent  profiter de ce milieu sauvage unique. En ce sens, nous demandons aux visiteurs d’apporter leur sac pour ramener leurs déchets et de respecter les lieux.»

À l’issue de cette initiative, plusieurs organismes et citoyens comptent se regrouper afin d’identifier et de déployer des solutions durables à la protection des rives du lac aux Araignées.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Granit «orange foncé»
    Actualités

    Le Granit «orange foncé»

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
    Culture

    Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage

    Claudia Collard / 22 octobre 2020
  • Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation
    Actualités

    Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Un marché immobilier en surchauffe?
    Actualités

    Un marché immobilier en surchauffe?

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Le parcours inspirant de Sébastien Roulier
    Actualités

    Le parcours inspirant de Sébastien Roulier

    Claudia Collard / 20 octobre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Pro énergie tech : Nouvelle Entreprise, même service
  2. Robert Turmel : L’énergie d’un homme au service de son monde
  3. Le Granit «orange foncé»
  4. Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
  5. Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation
  6. Un marché immobilier en surchauffe?
  7. La grosse roche d’Émilien
«Notre magnifique territoire»
Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Déménageur
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Personnel de production
    La Patrie
  4. Coordonnatrice adjointe
    Lac-Mégantic
  5. Journalier-polisseur-installateur
    Lac-Drolet
Répertoire des entreprises