Bénévoles Lac en fête

Mégantic, une option touristique recherchée

Mégantic, une option  touristique recherchée  - Rémi Tremblay : Actualités
La région de Mégantic a misé sur son offre d’activités de plein air pour tirer profit de la saison estivale.
Mégantic, une option  touristique recherchée  - Rémi Tremblay : Actualités
Jean-François Ruel, conseiller en développement touristique à la Société de développement économique du Granit (SDEG) et Catherine Demange, agente à l’accueil et à la promotion touristique.

Un lieu de refuge pour les citadins, une option pour les Québécois privés de sortie à l’extérieur de leur province. Malgré le contexte de pandémie, la région de Mégantic a connu une saison touristique enviable, au-delà des attentes de l’industrie, le printemps dernier. Résultat: malgré l’annulation des grands événements sportifs de masse, une majorité d’établissements, y compris les deux parcs nationaux, ont inscrit une augmentation de visiteurs en 2020, du moins pour les entreprises qui ont pu ouvrir leurs portes et desservir leur clientèle.

«Ce succès est attribuable à divers facteurs, dont les campagnes publicitaires ciblées, l’attrait pour les destinations plein air, la belle température, la proposition d’expériences et de circuits thématiques de type road trip», signalait Jean-François Ruel, conseiller en développement touristique à la Société de développement économique du Granit (SDEG), lors de son bilan de saison, le 30 octobre.

«L’économie est basée sur la confiance des gens et, de toute évidence, la confiance envers la région», a-t-il poursuivi, en présentant des chiffres d’achalandage et des taux de satisfaction qui attestent une expérience aventure appréciée des visiteurs. 

Les bureaux d’accueil touristique, autant à Lambton qu’à Lac-Mégantic, ont vu le nombre de visiteurs diminuer, comme partout ailleurs au Québec, mais les Québécois, d’abord confinés à la mi-mars puis déconfinés à l’arrivée d’un été exceptionnellement chaud, se sont informés de façon différente. «Les gens s’informaient depuis leur maison et s’amenaient sur les lieux», en conclut M. Ruel. 

Le site Web de Tourisme Mégantic a cumulé 351 799 visites durant la saison. Le principal groupe d’âge rejoint sur le web demeure celui des 25-34. «On a une clientèle quand même assez jeune, une clientèle de plein air et sportive. C’est ça qu’ils viennent chercher ici et ils en ont pour leur argent. Ce n’est pas une clientèle anxieuse.»

La Route des Sommets, un produit phare du tourisme d’aventure dans la région de Mégantic, ne leur a pas fait faux bond. « La Route des Sommets a toujours mieux performé sur les réseaux sociaux où les femmes sont les mieux représentées», notait Julie Demers, coordonnatrice par intérim.

D’ouest et d’est

Le grand Montréal trône toujours au classement des régions qui gardent les yeux rivés sur Mégantic, quand vient le temps de choisir la destination touristique pour les vacances, avec 28% des visiteurs. Québec représente 7% de la clientèle et Sherbrooke 6%. 

La frontière canado-américaine ayant été fermée tout l’été, les familles habitant la région voisine de Chaudière-Appalaches, et plus spécialement les Beaucerons, ont jeté leur dévolu vers Mégantic, ce qui pourrait expliquer le fort achalandage sur les plages et les plans d’eau navigables. 

Parmi les hauts lieux de tourisme de plein air, les parcs nationaux du Mont-Mégantic et de Frontenac ont accueilli un total de 275 000 visiteurs, malgré la fermeture de nombreux services sur place. Le Parc Frontenac a explosé. «Le personnel du Parc venait nous voir pour savoir quoi proposer aux visiteurs en région», souligne Catherine Demange, agente à l’accueil et à la promotion touristique.

Le Mont Bélanger a connu lui aussi un afflux de visiteurs. «Un road trip bien prisé au niveau de la clientèle», mais qui laisse entrevoir la nécessité d’éduquer le public, constate-t-on chez Tourisme Mégantic.

Le 5 juillet, un jeune homme de 17 ans qui ne portait pas de veste de flottaison, a chuté d’un tube gonflable tiré par une embarcation, sur le Grand-lac-Saint-François et son corps n’a été retrouvé que cinq jours plus tard. Le 22 août, un garçon de 11 ans s’est égaré dans les sentiers pédestres du Mont-Bélanger, et les recherches menées par une vingtaine de pompiers de Saint-Robert-Bellarmin ont permis de le retrouver, en milieu de soirée.

L’hiver se pointe

L’hiver a montré les dents en début de semaine, un signal fort pour les amateurs de ski. En Estrie, les nombreuses stations se préparent à recevoir un fort achalandage. Les grandes destinations ont augmenté la vente des billets de saison, ce qui pourrait laisser entrevoir une difficulté pour les skieurs de dernière minute qui se tournent vers le billet journalier. Un message aux skieurs: préparez-vous et planifiez. 

Pour l’instant, pas encore de garantie d’accès aux montagnes du Maine, du Vermont et du New-Hampshire, ce qui pourrait favoriser une ruée vers les montagnes skiables du Québec. Aussi petits soient-ils!

Pour 2021, la Route des Sommets planche sur une campagne dont le thème Partez à l’aventure incitera les adeptes du plein air à créer eux-mêmes leur propre aventure, dans une nature immense.



Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Simon Gouache ose le risque
    Culture Humour

    Simon Gouache ose le risque

    Claudia Collard / 16 août 2022
  • Pluies torrentielles
    Actualités

    Pluies torrentielles

    Rémi Tremblay / 15 août 2022
  • Grève générale illimitée chez Maxi
    Actualités Économie

    Grève générale illimitée chez Maxi

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis
    Culture Arts visuels

    Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis

    Claudia Collard / 15 août 2022
  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Simon Gouache ose le risque
  2. Musique aux Sommets du 19 au 21 août
  3. The Strings en spectacle
  4. Pluies torrentielles
  5. Grève générale illimitée chez Maxi
  6. Un nouveau vitrail pour l’église de Piopolis
  7. Humour noir lumineux avec Pascal Cameron
Aux portes de l’abdication
Simon Gouache ose le risque
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises