Chapelle du rang 1

Ronald Nolet: des gestes obscènes sur trente ans!

Ronald Nolet: des gestes obscènes sur trente ans! - Rémi Tremblay : Actualités

Ronald Nolet

L’affaire fait grand bruit. L’enquête préliminaire de Ronald Nolet, 52 ans, cet individu de Lac-Drolet sur lequel pèsent plusieurs chefs d’accusations de délits sexuels sur des mineurs, n’a pas encore débuté au palais de justice de Sherbrooke que déjà la cause, largement médiatisée, retient l’attention à la grandeur du Québec.

Arrêté une première fois en décembre 2014 pour répondre à des accusations d’attouchements et d’incitation à des contacts sexuels, d’exhibitionnisme et de corruption de mœurs sur deux mineurs, puis libéré sous promesse de comparaître, Nolet a été à nouveau arrêté le 17 février suite à de nouvelles délations. Quatre autres présumées victimes, deux garçons et deux filles d’âge mineur, se sont manifestées et ont livré leur témoignage aux enquêteurs.

Sa conjointe, Annie Bolduc, avait aussi été arrêtée en décembre. Des accusations d’exhibitionnisme et de corruption de mœurs avaient été déposées contre elle. Des gestes communs, posés par le couple, qui se seraient déroulés entre le 17 août 2010 et le 1er juillet 2012, à Lac-Drolet et dans d’autres localités.
Une troisième personne, Catherine Durand, ayant elle aussi un lien amoureux avec le principal accusé, s’est retrouvée plongée dans le processus judiciaire à la mi-février, après avoir été arrêtée à son domicile. Selon l’accusation, la résidante de Saint-Sébastien aurait activement participé à certains délits d’ordres sexuels, survenus entre 2011 et 2014, au domicile de Nolet.

Sur la liste des crimes reprochés à l’homme, des attouchements sur des victimes âgées de moins de 16 ans, des incitations à poser des gestes illicites, dont des rapports sexuels complets, et accessibilité à du matériel de pornographie juvénile. Certains de ces gestes commis alors que Nolet se retrouvait en situation d’autorité sur des adolescents. Ainsi, en février 2005, il aurait agressé sexuellement une adolescente alors que les deux se trouvaient à Québec.

Pris dans les mailles de la justice, même son lointain passé l’a rattrapé. Une victime alléguée a dénoncé des attentats à la pudeur, entre novembre 1982 et janvier 1983, ainsi que des actes de grossière indécence sur deux ans, de 1982 à 1984, à Saint-Augustin de Woburn.

Possession de cannabis, de mai 2011 à mai 2013, ainsi que trafic de substances, de mars à juin 2013, apparaissent également au dossier.

En attendant son retour en cour, le 30 avril, à Sherbrooke, Nolet a dû s’engager à respecter plusieurs conditions pour retrouver sa liberté, dont l’interdiction de communiquer avec ses co-accusées et ses victimes alléguées, ou de se trouver dans un rayon de cent mètres de celles-ci, l’obligation de se rapporter deux fois par semaine au poste de la Sûreté du Québec, de ne pas fréquenter des débits de boisson et de ne pas avoir des contacts avec des personnes de moins de 16 ans. Il lui est aussi interdit d’utiliser Internet et de se rendre à deux endroits spécifiquement mentionnés, la polyvalente Montignac et le Carrefour Lac Mégantic.

Le ministère public et les enquêteurs de la Sûreté du Québec au dossier ont lancé un nouvel appel à la population. Toute personne ayant des informations sur les agissements suspects des trois co-accusés est priée de contacter les policiers de la MRC du Granit ou la Centrale d’information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264, ou encore contacter le programme Échec au crime au 1-800-711-1800.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises