Mythes et réalités selon John E. Giles

Depuis le début de mai, des gens bien intentionnés, mais malavisés lancent un flot continu d’avertissements urgents qui laissent présager une catastrophe imminente au Chemin de fer Central Maine & Québec (CMQ). Des informations et des photographies sur les supposés problèmes des rails, ponts, ponceaux et autres actifs du CMQ ont circulé abondamment. Et qu’en est-il de ces « appels au secours »? Nous fondant sur le rapport d’une firme d’ingénierie indépendante, qui a travaillé en collaboration avec nos spécialistes de l’ingénierie à l’interne, en présence de dirigeants de la ville de Lac-Mégantic et sous le regard attentif de Transports Canada, nous avons confirmé que notre voie était sécuritaire.

Pour cette raison et pour réfuter les autres faussetés qui continuent d’être répandues, j’ai pensé qu’une lettre ouverte à la collectivité pourrait être utile. Au risque de choquer nos détracteurs véhéments, j’ai commencé à désigner ces mythes sous les noms suivants:

Mythe no 1

Que le CMQ, comme bien des entreprises ou la totalité d’entre elles (selon le point de vue), est essentiellement une organisation égoïste, qui ne peut ou ne veut pas faire les compromis ou tenir les promesses qui lui permettraient d’honorer le pacte social qu’elle a conclu avec la ville de Lac-Mégantic en juin 2014.

La réalité:

Le CMQ s’est efforcé d’établir une relation solide, respectueuse et humaine avec les dirigeants de Lac-Mégantic. Nous sommes très fiers de cet effort de collaboration et nous nous engageons à poursuivre dans cette voie. À ma connaissance, il n’est jamais arrivé qu’un de vos dirigeants nous signale un problème sans que nous nous en occupions immédiatement.

Nous avons respecté chaque élément du pacte social que nous avons conclu avec madame Roy Laroche et nous l’avons fait de notre mieux et avec l’état d’esprit et l’attitude appropriés.

Nous maintiendrons le dialogue avec vos dirigeants élus et nommés. Vous pouvez être fiers de leur professionnalisme et de leur dévouement envers les citoyens de Lac-Mégantic.

Mythe no 2

Que le CMQ et Fortress, après avoir acheté les actifs de la MMA, ont pris des engagements financiers envers la ville de Lac-Mégantic et Transports Canada et ne les ont pas tenus et que le chemin de fer est en aussi mauvais état aujourd’hui que lorsque nous l’avons acheté.

La réalité :

Bien des documents attestent que le chemin de fer était en mauvais état en juin 2014 et montrait une détérioration ininterrompue. Depuis juin 2014, comme nous l’avions promis, nous avons investi plus de 22 millions de dollars dans notre chemin de fer pour freiner cette détérioration et avons considérablement amélioré la voie et l’infrastructure. Des firmes d’ingénierie indépendantes, nos propres spécialistes de la voie et Transports Canada peuvent témoigner des améliorations appréciables et visibles.

Nous sommes maintenant les fiers propriétaires d’un chemin de fer solide qui s’améliore, un chemin de fer capable d’acheminer des marchandises de manière sûre et efficace à 25 milles à l’heure, ce qui était notre objectif. L’époque du train poussif, qui roule à 10 milles à l’heure au Québec, est révolue. Par contre, nous continuerons de rouler à 10 milles à l’heure dans votre ville, comme vous l’avez demandé et comme le prévoit notre pacte social.

Nous ne nous sommes pas seulement intéressés aux traverses et aux rails, nous avons aussi investi du temps, des efforts et des ressources dans notre personnel : recyclage, recrutement, développement des compétences et acquisition du bon état d’esprit. Le travail de nos employés est d’une importance critique pour tous les intervenants et ils doivent toujours être prêts à accomplir leurs tâches avec professionnalisme.
Comme tout exploitant ferroviaire responsable, nous continuerons d’offrir la meilleure formation disponible et d’investir dans notre infrastructure selon les besoins.

Mythe no 3

Que vers le début de janvier 2016, l’embargo volontaire sur le transport de pétrole brut sera levé et que les trains de pétrole feront la file à Nantes avant de traverser la ville.

La réalité :

Il n’y a aucun projet de reprise des mouvements de pétrole brut dans la ville de Lac-Mégantic à l’heure actuelle. Autant que je sache, il n’y a pas beaucoup de demande de transport de pétrole brut sur les lignes du CMQ en ce moment.

Mais comme les choses changent constamment, je prends l’engagement suivant : si les choses changent effectivement, j’irai chez vous, comme je l’ai fait par le passé, pour discuter de cette possibilité avec votre population et vos dirigeants.

J’espère sincèrement que ma lettre sera reçue dans le même esprit positif et de collaboration qu’elle a été écrite, c’est-à-dire avec ouverture, honnêteté et volonté de poursuivre le partenariat entre le chemin de fer et les dirigeants et les citoyens de Lac-Mégantic.

Sincères salutations,
John E. Giles
Président-directeur général
Chemin de fer Central Maine & Québec

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises