Et si les Méganticois étaient rétrogrades?

Depuis un certain temps, les nouveaux élus se font rabrouer concernant leur désir de modifier les plans de la rue Frontenac. En novembre dernier, nous avons eu des élections, attendues de tous avec impatience. Les Méganticois voulaient du changement. À preuve, le seul conseiller à avoir tenté le coup d’une réélection s’est fait battre à plate couture.

Jean-Guy Cloutier a mené une campagne sur le terrain, rencontré des centaines de personnes, écouté de nombreux témoignages et entendu les plaintes, les peurs, les déceptions des Méganticois. D’autres élus ont fait de même. Plusieurs d’entre eux étaient présents à toutes les réunions du conseil précédent, ont participé à Réinventer la ville et sont bien au fait de ce qui se passe ici depuis des décennies. Ils ont pris des engagements envers les citoyens, ils ont fait des promesses et c’est sur ces promesses de changement qu’ils ont été élus.

Le mandat clair qui leur a été confié, un mandat fort en est un de transparence, de changement, d’écoute et de respect de la population. La population en général, non pas la voix d’un certain groupe qui s’acharne à imposer sa volonté à tout prix sans aucun respect pour la majorité silencieuse, celle qu’on juge non active et de toute évidence sans aucune importance selon eux. On en a lu des choses absurdes dans notre journal local depuis quelques semaines. Comme si seuls les organisateurs, bénévoles et les quelques centaines de participants de Réinventer la ville avaient le droit de parole et détenaient la vérité absolue. On est tout près de 6000 habitants à Lac-Mégantic; la faible participation de Réinventer la ville est très peu représentative.

La voix du peuple c’est aussi celle des mères de famille et des personnes âgées qui n’ont pu se déplacer pour participer à cette supercherie. C’est aussi celle des travailleurs, des commerçants, des professionnels qui, pour une raison ou une autre, n’ont pu participer. Ce peuple que vous jugez inactif, peu représentatif, que vous méprisez. Le petit peuple bien tranquille et silencieux qui s’est finalement exprimé lors des élections de novembre et qui haut et fort a dit clairement qu’il en avait assez et qu’il faisait confiance à Jean-Guy Cloutier et à nos nouveaux conseillers.

Que cela ne plaise pas à certains groupuscules est compréhensible. Mais que ces groupes et certains individus s’acharnent sur les nouveaux élus à qui les citoyens ont donné tout récemment leur confiance est inacceptable dans une société qui se respecte. Redonner au peuple méganticois le droit de s’exprimer et d’être écouté est une des promesses faites pendant la campagne électorale. Tous les citoyens ont ce droit, pas juste les petits groupes qui ont pris le contrôle du système. D’ailleurs, une étude réalisée par des étudiants de l’Université Laval remet en doute tout le processus de Réinventer la ville et de sa crédibilité. De plus, la pression exercée sur le conseil de ville récemment démontre clairement la frustration de groupes qui refusent difficilement de perdre le pouvoir acquis sous le règne Roy Laroche.

Je souhaite de tout cœur que la démocratie reprenne sa place à Lac-Mégantic et que les promesses faites pendant la campagne électorale seront respectées. Autant en ce qui concerne les plans de la rue Frontenac, la reconstruction du centre-ville que de l’attitude à l’égard de la population.

J’espère que notre maire Jean-Guy Cloutier et nos nouveaux conseillers se rappelleront que la rue Frontenac appartient à tous les Méganticois et qu’il est possible que ces mêmes Méganticois soient majoritairement rétrogrades et qu’ils souhaitent simplement retrouver une ville semblable à celle d’avant la tragédie et retrouver la modeste paix dont ils bénéficiaient.

C’est possible aussi que les Méganticois ne veuillent pas de masse touristique, d’hôtel de luxe sur le boulevard des Vétérans? J’espère qu’ils se rappelleront aussi que si c’est ce que la majorité des Méganticois souhaitent et bien qu’il en soit ainsi, parce que c’est ça la démocratie.

Pourquoi est-ce que notre ville ne pourrait pas être à l’image de sa population? À quoi d’autres voulez-vous qu’elle ressemble? À une certaine ville de France ou de l’autre bout de la planète? Les Méganticois sont en mesure de décider de ce qui est bon pour eux. On nous en a suffisamment imposé pendant le règne Roy Laroche. Maintenant c’est à nous de décider. Les prochains jours seront déterminants pour la suite des choses. Nos élus doivent savoir ce que vous souhaitez réellement.

Sophie Bilodeau

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises