BANQ

Le Théâtre de la première scène a besoin de relève pour assurer son avenir

Le Théâtre de la première scène a besoin de relève pour assurer son avenir - Claudia Collard : Actualités

Après 10 ans d’implication, l’équipe à la barre du Théâtre de la première scène de Marston a choisi de tirer sa référence. La saison estivale 2017 sera donc la dernière sous l’égide de Guy Gagnon, Alain Camiré et Odile Paquette. L’avenir du lieu culturel reste donc à définir.

Guy Gagnon a procédé à cette annonce mardi, dans le cadre de l’avant-première de la pièce Capteur de rêves, qui lançait du même coup la programmation de la saison estivale. La fin d’une aventure qui a vu évoluer sur les planches pas moins de 140 personnages. Depuis la création du théâtre d’été, ce sont plus de 18 000 spectateurs qui ont assisté à l’une ou l’autre des comédies au programme. «On peut dont affirmer qu’au terme de la présente saison, plus de 20 000 personnes auront franchi les guichets du Théâtre de la première scène. Majoritairement composé de résidants de la MRC du Granit, le public s’est agrandi par la venue de touristes. Certains d’entre eux sont devenus des visages familiers qu’on a plaisir à retrouver d’année en année», a partagé M. Gagnon.

«Il est maintenant temps pour Odile, Alain et moi de laisser la place à d’autres mordus du théâtre. Après y avoir consacré les dix dernières années, nous allons retourner à nos activités personnelles. Nous quittons avec la satisfaction du devoir accompli et la satisfaction d’avoir mené ce projet à bout de bras, avec très peu de ressources humaines mais tellement de bonne volonté. Toutes ces années de bénévolat nous auront permis de vivre des expériences enrichissantes et nous aurons fait connaître des comédiens de talent et des gens au grand cœur. Nous espérons que d’autres prendront le bâton du pèlerin pour poursuivre cette belle aventure. Le temps nous a prouvé que cette salle méritait sa place au sein de la MRC du Granit. Bien sûr, la relève devra savoir que le salaire que procure un théâtre d’été se résume essentiellement à des rires, des applaudissements et des sourires des spectateurs heureux de leur sortie et à la satisfaction d’entendre et de voir la fierté de comédiens amateurs, qui ont mis toute leur énergie à endosser un rôle qui leur aura permis de sortir de leur zone de confort», a conclu Guy Gagnon en remerciant tous les partenaires de la première heure.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • L’ambiance du camp de jour au beau fixe
    Actualités

    L’ambiance du camp de jour au beau fixe

    Claudia Collard / 6 juillet 2020
  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Les négos en santé: ça ne va toujours pas mieux!
  2. L’ambiance du camp de jour au beau fixe
  3. Nouvelles mesures à la plage
  4. Sept ans après: un devoir de mémoire
  5. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  6. Début de l’autocueillette
  7. Chantier du Pont de fer
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises