BANQ

Bilan d'une première campagne

Je tiens à remercier les électeurs qui ont cru en mes propositions, à ceux et celles qui m’ont appuyé en votant pour ma candidature pour occuper un poste de conseiller municipal. À ceux qui ont cru que je n’étais pas la bonne personne pour vous représenter, je respecte votre jugement.

Les gens de Lac-Mégantic m’ont ouvert leurs portes, ils sont majoritairement intéressés à entendre ce qu’un candidat à l’élection municipale avait à dire. Cette expérience a été enrichissante à plusieurs points de vue. Un de mes regrets est de ne pas avoir pu vous rencontrer toutes et tous.

Vous m’avez fait part de vos visions, vos aspirations et de vos craintes. Pendant une campagne électorale, on se permet de rêver d’une cité meilleure. Le changement de cap ne semble pas être au rendez-vous, j’espère me tromper. Force est de constater que je devrai poursuivre mon travail de façon indirecte, mais ma détermination reste présente pour proposer un changement de mentalité et un développement avec une juste mesure. Je vais poursuivre un travail de collaboration avec le nouveau conseil élu, que je tiens d’ailleurs à féliciter.

Votre tâche est colossale, elle requiert une bonne dose de créativité. Je parle aussi d’ouverture d’esprit, parce qu’on en a vu passer des bonnes idées sur la reconstruction. Je pense à la vision du développement urbain proposé ici même, dans les pages de ce journal, par le citoyen Paul Dostie. Je pense aussi aux propositions de certains architectes, remplies d’idées créatives et intelligentes, qui ont participé à l’événement –La charrette d’architecture-, lors des consultations Réinventer la ville, propositions qui ont rapidement été balayées sous le tapis par l’administration Roy Laroche.

Lac-Mégantic doit redonner confiance à ses citoyens en favorisant un aménagement urbain en considérant en premier lieu les gens d’ici, ceux qui vivent dans ses quartiers. Avec les moyens restreints du simple citoyen, je m’engage à parler en notre nom, pour ne pas que nous soyons sacrifiés encore une fois, au nom du sacro-saint développement économique.

Jacques Gagnon

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Equidae, passion chevaux
    Culture Arts visuels

    Equidae, passion chevaux

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un esprit de partage qui se propage
  2. À la rencontre des quatre éléments
  3. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  4. Des sculptures encore cibles de vandales!
  5. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
  6. Equidae, passion chevaux
  7. Quand l’indignation mène à l’action
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  2. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
  3. Adjoint(e) administratif(ive)
    Lac-Mégantic
  4. Appariteur concierge centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e)s à l’accueil centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises