Main-d'oeuvre et revitalisation au menu du débat électoral

Main-d'oeuvre et revitalisation au menu du débat électoral - Claudia Collard : Actualités

François Jacques (CAQ), Andrée Larrivée (QS), Sylvain Dodier (PVQ), Robert G. Roy (PLQ) et Gloriane Blais (PQ).

Le débat des candidats de la circonscription de Mégantic a attiré un large public mardi soir au CSM. Bien que la soirée ait surtout porté sur la ligne de chacun des partis, certaines préoccupations propres au territoire granitois ont pu être transmises aux personnes présentes.

La MRC du Granit présentant l’un des indices de défavorisation matérielle les plus élevés en Estrie, la lutte à la pauvreté constitue un enjeu majeur sur le territoire. Parmi les mesures préconisées, le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Jacques, a mentionné l’exclusion des pensions alimentaires des prestations d’aide sociale tandis que son homologue de Québec solidaire (QS), Andrée Larrivée, a évoqué l’instauration d’un revenu minimum garanti. De son côté, le candidat du Parti vert du Québec (PVQ) a déploré qu’on coupe l’aide aux personnes décidant de vivre sous le même toit afin de s’entraider. «On doit avoir des soins de santé de proximité, des soins de santé en prévention et de maintien à domicile.» Robert G. Roy, du Parti libéral du Québec, a évoqué certains programmes gouvernementaux en place, disant qu’il s’assurerait que le comté aurait sa part des montants alloués. Pour Gloriane Blais, du Parti Québécois (PQ), la lutte à la pauvreté passe entre autres par l’appui au transport collectif et l’accès gratuit au Centre de la petite enfance pour les ménages ayant un revenu inférieur à 34 000$.

La revitalisation du territoire granitois, est un défi incontournable pour l’avenir de la communauté. «La revitalisation des zones rurales passe par l’accessibilité des services. Lorsque les décisions se prennent loin de nous, ça diminue le sentiment d’appartenance et ça nuit à la participation citoyenne», a émis la candidate de QS, fustigeant au passage la réforme Barette, préconisant l’instauration d’organisations de petites tailles, permettant plus d’autonomie régionale. La décentralisation des pouvoirs fait aussi partie des solutions évoquées par le candidat vert alors que le candidat libéral prône un meilleur accès aux formations techniques, en lien avec le besoin de main-d’œuvre. «Un gouvernement du Parti québécois travaillera à déménager en région cinq ministères basés à Québec et je compte, à titre de députée, me battre pour en avoir un ici», a transmis Mme Blais. La disponibilité d’Internet haute vitesse et du réseau cellulaire doit être étendue à l’ensemble du territoire, a insisté François Jacques, misant aussi sur le développement de créneaux d’excellence en région, «Le comté de Mégantic doit devenir un leader dans le développement de la filière acéricole», a-t-il mentionné.

Comme c’est le cas à l’échelle provinciale, la MRC du Granit fait face à une importante pénurie de main-d’œuvre. Un problème dont la solution passe en partie par une meilleure intégration des personnes handicapées et un plus grand soutien aux immigrants, ont signifié les candidats.

Selon M. Dodier, le contrat d’intégration au travail, programme dont le budget est plafonné à 90 M$, doit être bonifié afin de soutenir davantage les entreprises dans l’aménagement de postes adaptés aux travailleurs à besoins particuliers. Un projet faisant partie de la plateforme libérale, a laissé entendre Robert G. Roy. Gloriane Blais a signifié l’importance d’ajuster les budgets à la réalité. «En tant que députée, vu mon expertise de haut niveau en négociation et représentation depuis près de 20 ans, je vais représenter cet enjeu sérieusement», a communiqué l’avocate de profession. Elle et le candidat de la CAQ ont par ailleurs cité en exemple l’entreprise Coup de Pouce, établie à Lac-Mégantic, qui fait figure de proue en matière d’innovation sociale. «Québec Solidaire adoptera une loi sur l’accessibilité universelle afin de lutter contre les discriminations et pour l’inclusion au travail, ce qui va donner aux institutions publiques et aux entreprises privées des échéances claires et raisonnables pour appliquer les mesures nécessaires et prévoir des sanctions en cas d’infraction», a informé Andrée Larrivée.

«Notre défi est de permettre aux immigrants de s’installer en région. Il faut plus de ressources, comme les agents d’accueil et d’intégration, des cours de francisation ici», considère François Jacques. La candidate de QS insiste sur la pleine inclusion des personnes immigrantes, laquelle inclut «une vie sociale, des amis, des loisirs où ils peuvent partager leur culture, leurs connaissances et leurs compétences afin qu’ils puissent contribuer pleinement à la vie de la communauté.» Le Parti québécois entend bonifier les programmes gouvernementaux favorisant l’intégration des immigrants, a soulevé Gloriane Blais. «Au Parti vert, on considère qu’il faut augmenter de 20% le taux d’immigration au Québec. Il faut aussi les intégrer rapidement et en région. Il faut aussi reconnaître les diplômes de ces gens-là. Vous cherchez un médecin? Allez dans un taxi à Montréal, c’est là qu’ils sont!», a lancé Sylvain Dodier. Enfin, Robert G. Roy a parlé de bonification des programmes existants pour soutenir les travailleurs venus d’ailleurs.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Coussins écoresponsables signés Attraction
    Actualités Économie

    Coussins écoresponsables signés Attraction

    Claudia Collard / 3 mars 2021
  • Laisser aller sa peur pour mieux accompagner
    Actualités Société

    Laisser aller sa peur pour mieux accompagner

    Claudia Collard / 2 mars 2021
  • À propos de l’argent du recours collectif…
    Actualités Municipalité

    À propos de l’argent du recours collectif…

    Claudia Collard / 1 mars 2021
  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Coussins écoresponsables signés Attraction
  2. Accrocher le bonheur, tout un défi!
  3. Parfaitement imparfaite!
  4. Laisser aller sa peur pour mieux accompagner
  5. À propos de l’argent du recours collectif…
  6. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  7. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises