Abonnement

Blousons de protection: Perfection augmente la cadence

Blousons de protection: Perfection augmente la cadence - Rémi Tremblay : Actualités Économie Coronavirus (COVID-19)

La filiale de Logistik Unicorp en région, Perfection, avait déjà, à la mi-avril, relancé la production à ses ateliers de Lac-Mégantic et Courcelles.

Une entente signée avec le gouvernement du Canada pour approvisionner tout le réseau canadien de la santé amène Logistik Unicorp à augmenter la cadence pour la production de millions de blousons de protection au cours des six prochains mois. 

La filiale de Logistik Unicorp en région, Perfection, avait déjà, à la mi-avril, relancé la production à ses ateliers de Lac-Mégantic et Courcelles pour un rythme de production de 20 000 blousons par semaine, avec une centaine de couturières rappelées au travail.

La commande obtenue de la ministre des Services publics et Approvisionnement Canada, Carla Qualtrough, fait état de 11 millions de blousons de niveaux de protection médicale 1, 2 et 3, lavables et jetables, requis pour protéger les travailleurs de la santé en première ligne d’un océan à l’autre. 

Selon les termes de l’entente, l’entreprise livrera ses produits à Ottawa et c’est le Ministère qui verra à organiser la distribution dans les différentes organisations à travers le pays. Logistik Unicorp a récemment fait l’acquisition de nouvel équipement nécessaire à la confection et la livraison d’importants volumes de blousons, de sorte que l’entreprise, qui est présentement en mode embauche, prévoit augmenter graduellement la cadence de production au cours des prochaines semaines, «dès que le personnel affecté à la fabrication sera complètement familiarisé avec les spécificités relatives au secteur médical», de noter Karine Bibeau, vice-présidente aux ventes de Logistik Unicorp.

Intégrateur de classe mondiale en matière d’uniformes et d’équipements de sécurité et principal fournisseur de l’armée canadienne, Logistik Unicorp mobilisera ainsi sa chaîne d’approvisionnement domestique afin de remplir son contrat. «En quelques jours, nous avons été en mesure de développer les produits et de certifier des prototypes auprès de Santé Canada», a ajouté Karine Bibeau.

Autant à Courcelles qu’à Lac-Mégantic, les couturières travaillent dans un environnement sécuritaire, avec toutes les mesures sanitaires mises en place, dont la distanciation entre les postes de travail et des pratiques d’hygiène accrues.

«Une des raisons de cette entente est de développer une capacité domestique de production d’articles médicaux de protection individuelle. Ces articles étaient surtout fabriqués outre-mer. C’est une nouvelle niche, finalement, pour notre industrie canadienne et québécoise et on espère que cela va continuer dans le futur», s’est-elle exprimée en entrevue téléphonique à l’Écho.

L’entreprise a d’ailleurs bien l’intention d’établir des partenariats avec des entreprises québécoises en vue de développer la capacité de production domestique à long terme. «Les entreprises de confection qui souhaitent participer à la relance et à la croissance de l’industrie canadienne du textile sont invitées à se joindre aux efforts.»

Parmi la chaine d’approvisionnement pancanadienne, des manufacturiers tels Vêtements Cookshire ainsi que TechniTextile Québec et le Groupe CTT.

L’entente entre le gouvernement canadien et l’entreprise Logistik Unicorp, qui supporte quelque
4 500 emplois dans l’industrie, permettra la relance du travail après le ralentissement créé par la crise de la COVID-19. «Ces derniers temps, on entend beaucoup parler des couturières en train de produire de multiples choses. Ce projet médical va aider à valoriser cette industrie-là et à ramener le plus de monde possible au travail. On n’en parle pas assez de l’expertise qu’on a localement, au Québec et au Canada, en design, en patrons et en textiles. Il faut continuer à développer notre capacité à répondre à nos besoins domestiques.»

Karine Bibeau a encore tenu à remercier «nos employées et tous nos sous-traitants», pour l’effort et l’expérience qu’ils fournissent dans cette relance de l’industrie.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
  • C'est la fin pour le Centre récréatif
    Actualités

    C'est la fin pour le Centre récréatif

    Rémi Tremblay / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouvelles mesures à la plage
  2. Sept ans après: un devoir de mémoire
  3. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  4. Début de l’autocueillette
  5. Chantier du Pont de fer
  6. Montignac rend hommage à ses finissants
  7. Mesures de déconfinement estival
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises