BANQ

Territoire d’une parole libérée

Territoire d’une parole libérée - Claudia Collard : Culture

Natasha Kanapé

Elle dit les mots de ses ancêtres et libère la parole des précédentes générations, dont la langue et la culture ont été opprimées au nom d’une prétendue civilisation. Natasha Kanapé slame sa poésie, qui parcoure ses terres innues et l’ensemble du territoire autochtone. 

Ses paroles partagent aussi l’immensité de la nature, transportant le public dans un environnement d’arbres, de rivières et de caribous. C’est un public réduit mais bien présent qui s’était déplacé pour l’entendre, le soir du 6 novembre à la Salle Montignac.

Au-delà de la dénonciation de l’oppression, qui persiste encore aujourd’hui, c’est aussi de guérison et d’espoir dont il est question dans le spectacle Nui Pimuten-Je veux marcher. Une guérison qui devra passer par la fin des atrocités, comme celles qu’a subies Joyce Echacan le 28 septembre dernier. Ma vie tient entre les vagues comme un rocher sans son littoral. La rive sous mes pieds. C’est le fond de l’océan… Extrait du poème que Natasha Kanapé a composé en hommage à cette femme attikamek dont la vie s’est arrêtée à l’âge de 37 ans.

Cette guérison, dont parle Natasha Kanapé, est à la fois personnelle et collective. Comme cette guérison, l’artiste se tient debout, devant la tempête, combinant force et fragilité pour triompher de l’adversité. Cette soirée était un moment touchant d’humanité.



Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises