BANQ

La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$ - Claudia Collard : Actualités Municipalité Tragédie à Lac-Mégantic

La mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin


La tragédie a engendré des dépenses municipales de 129 M$, remboursées en grande majorité par les instances gouvernementales. À la suite du règlement final, la Ville doit assumer un solde de 10,6 M$, dont le financement proviendra de diverses sources, dont une partie issue des sommes reçues du recours collectif.

Le bilan des aides gouvernementales reçues au 31 décembre 2020 à la suite de la tragédie ferroviaire a été dressé en assemblée publique mardi, par la mairesse Julie Morin et le trésorier adjoint Sylvain Roy. Ce dernier a été assigné au processus de réclamation des dépenses engendrées depuis les tous débuts. Au plus fort de la crise, l’équipe municipale comptait jusqu’à 23 personnes supplémentaires dans les différents secteurs touchés (services techniques, urbanisme, communications, greffe et administration), leur salaire étant défrayé par le ministère de la Sécurité publique.

La démolition des bâtiments, les travaux de décontamination et les chantiers de reconstruction représentent la plus grande part des dépenses totalisant 129 M$, soit 49 M$, suivi d’un montant de 42,5 M$ dédié aux mesures d’urgence, dont la gestion du site de l’accident jusqu’au 1er janvier 2014. Suivent les dépenses administratives (13,3 M$), les expropriations (11,7 M$ incluant Billots Sélect), les condos commerciaux (9,9 M$) ainsi que les études d’opportunité et l’avant-projet de la voie de contournement.

En raison de certains choix liés à la reconstruction, des dépenses n’ont pas été admissibles à une aide financière des ministères de la Sécurité publique et des Affaires municipales et de l’Habitation, qui ont respectivement remis 74,2 M$ et 22,7 M$ à la Ville. «Par exemple, si on avait refait la rue Frontenac exactement comme avant, les travaux auraient été financés à 100%. Parce qu’on a fait le choix de l’adapter aux déplacements actifs, avec de larges trottoirs, la piste cyclable, les îlots de végétation, la Ville a assumé ces dépenses supplémentaires ou reçu des subventions d’autres sources», explique Julie Morin.

En plus des divers organismes gouvernementaux, qui ont versé ensemble 15,5 M$, la Croix-Rouge et d’autres sources de financement ont permis à la Ville de récupérer 6 M$, laissant un solde de 10,6M$.

«Ce 10,6 M$ est une somme importante mais on voit les améliorations apportées comme un investissement», communique Mme Morin, ciblant ici les ajouts sur la rue Frontenac et la partie du pont de Solidarité se trouvant dans le secteur Fatima, dépenses non admissibles totalisant 2,5M$. On prévoit aussi récupérer 1,2 M$ par la vente de terrains au centre-ville et 1,2 M$ par celles des condos commerciaux. On peut d’ores et déjà soustraire une somme de 185 000$ générée par la vente d’un condo en septembre 2020. «Certaines dépenses ont été payées par des emprunts à long terme, d’autres ont été intégrées directement dans le budget courant de la municipalité et d’autres par les sommes reçues du recours collectif (1,8 M$)», ajoute la mairesse de Lac-Mégantic. La portion des dépenses qui doit être assumée par la Ville se chiffre à 5,7 M$, «ce qui représente 4,4 % de l’ensemble des dépenses relatives au sinistre encourues par la Ville depuis le 6 juillet 2013», ajoute Sylvain Roy,

En terminant, Mme Morin souligne que les impacts du 6 juillet 2013 portent l’endettement total à long terme à 30,1 M$, soit l’équivalent de 2011 (30,7 M$), année de la construction du Centre sportif Mégantic. Sans les impacts de la tragédie, cet endettement serait de 23,1 M$.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises