Recyc-Québec

La construction à son pic... le prix des matériaux aussi!

La construction à son pic... le prix des matériaux aussi! - Rémi Tremblay : Actualités Économie

Inscrit à la liste des permis de construction autorisés, le chantier pour deux bâtiments multifamiliaux sur Horizon sur le lac.

L’industrie de la construction se croyait prémunie contre les virus. Si les entrepreneurs et les travailleurs doivent désormais composer avec des protocoles sanitaires stricts qui creusent, selon un entrepreneur interrogé, environ 10% de leur temps, un nouvel obstacle se dresse sur leur chemin ce printemps. Le prix des matériaux a explosé, surtout dans les produits du bois. La nouvelle facture est salée.

 Ce ne sont surtout pas les contrats qui manquent en région. Dans les trois premiers mois de l’année, le Service d’urbanisme de la Ville de Lac-Mégantic a enregistré pour 3,3 millions de dollars de travaux, en grande majorité sur des permis accordés pour des travaux de rénovations. Laissée blanche en 2020, la colonne statistique relative à la mise en chantier de nouvelles résidences multifamiliales a été enfin noircie par le feu vert accordé à la levée de deux bâtiments abritant un total de 12 unités de logements dans le développement Horizon sur le Lac, rue de l’Harmonie. Une valeur totale de 1,5 million $ qui sera portée au rôle d’évaluation foncière. La rue a été tracée l’été dernier. La Ville appliquera sa part de financement dans les travaux de bordures de rue et de trottoirs. «Ça fait un bout de temps qu’on en parle, le promoteur a donc eu le temps d’avancer dans son projet», estime l’urbaniste Jean-François Brisson.

Le son des marteaux résonne dans la plupart des secteurs résidentiels de la ville, autant dans le secteur Fatima, que dans Agnès et le quartier Vieux-Nord, Dollard, Laval, Lemieux, Maisonneuve, Villeneuve, ainsi que sur la rue de la Baie-des-Sables. Les propriétaires de résidences qui investissent dans des projets de rénovations ne manquent pas.

Si les carnets de commande des entrepreneurs sont déjà bien remplis, et pourtant… La question est posée à un entrepreneur général: «Comment ça va?» «Pas bien !», répond Réjean Bélanger, de Construction R. Bélanger. Toute l’industrie, à la grandeur du Québec, est confrontée avec un nouveau problème qui n’est pas microbiologique, contrairement au printemps 2020 quand les chantiers de construction ont tous été mis sur pause pour une période de sept semaines, en plein rush, mais bien macroéconomique cette fois! Le coût des matériaux de construction a augmenté de 200 à 300%, ce qui a pour conséquence directe une augmentation d’environ 19% par tranche de 100 000$ de travaux facturés.

L’offre et la demande
 «Les gens rénovent énormément», constate Réjean Bélanger. Les budgets normalement dévolus pour les loisirs, les voyages, les vacances estivales ont été détournés, par la force des choses, sur les projets de rénos, autrefois mis en veilleuse. «Et c’est bon pour l’industrie qui profite de cette vague», ajoute l’entrepreneur. Malgré le fait qu’il n’intervient plus que dans le secteur institutionnel, surtout dans la construction et l’agrandissement d’écoles, M. Bélanger soulève le nouveau casse-tête que suscite la loi de l’offre et de la demande. Et comme la demande est très forte, il y a un phénomène croisé de rareté de certains produits et de délais de livraison qui bouscule l’agenda. Pour lui, trouver quelque part de simples vis de bétonnage a représenté plusieurs heures de recherches en ligne et au téléphone.

 
Chez les grandes enseignes de matériaux de construction, les cours se sont rapidement vidées avec l’arrivée du printemps. Les planches et le contreplaqué, plus rien de comparable aux prix de l’an dernier. Bientôt le gypse. Une flambée des prix, appelée à se poursuivre plus modestement dans les prochaines semaines, que peu de gens peuvent expliquer, sinon par le fait que tous ces produits sont en forte demande. La feuille de contreplaqué qui coûtait 22$ en 2020se vend près de 70$. Le 2x4 payé 1,48$ au début de 2020, se vendait 6,80$ en février dernier. Et comme la construction résidentielle est en forte progression partout au Québec, les scieries ne fournissent plus!

Effet sur le loyer
L’urbaniste Jean-François Brisson soulève une conséquence directe de la flambée des prix sur le coût du loyer. «À court terme, ce qui se vit présentement va se refléter sur le coût des logements, alors que, parallèlement, on vit une crise du logement à Lac-Mégantic. Pour les bâtiments neufs, bien sûr que la facture va être refilée à quelqu’un.»

Pour les propriétaires de logements neufs, «il y a une clientèle prête à payer ce prix-là», reconnaît-il. Peu de risque d’un frein appliqué à un projet comme celui de Place du lac, au centre-ville, sur le boulevard des Vétérans. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Béliers: deux victoires et une défaite
    Sports Les Béliers

    Béliers: deux victoires et une défaite

    Anne-Julie Hallée / 21 octobre 2021
  • Nouvelle campagne pour la Fondation Maison La Cinquième Saison
    Actualités

    Nouvelle campagne pour la Fondation Maison La Cinquième Saison

    Rémi Tremblay / 20 octobre 2021
  • Image de marque bonifiée pour la Route des Sommets
    Actualités

    Image de marque bonifiée pour la Route des Sommets

    Claudia Collard / 20 octobre 2021
  • Un projet rassembleur de 500 kilomètres
    Actualités Société

    Un projet rassembleur de 500 kilomètres

    Claudia Collard / 19 octobre 2021
  • Placage Mégantic et Seatply, un partenariat d’avenir
    Actualités Économie

    Placage Mégantic et Seatply, un partenariat d’avenir

    Rémi Tremblay / 18 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Vol de dons!
  2. 50 ans de service
  3. Béliers: deux victoires et une défaite
  4. Quatre buts pour Félix Potvin dans la victoire
  5. Matt Lang, charisme indéniable et potentiel international
  6. Nouvelle campagne pour la Fondation Maison La Cinquième Saison
  7. Image de marque bonifiée pour la Route des Sommets
Discriminés encore!
Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) de travaux pratiques
    Lac-Mégantic
  2. Infographiste recherché(e)
    Lac-Mégantic
  3. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  4. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  5. Électromécanicien
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises