Recyc-Québec

Une campagne sans histoire

Une campagne sans histoire  - Rémi Tremblay : Actualités Politique Élections fédérales 2021

Rangée du haut: les candidats Luc Berthold (Parti conservateur), Gloriane Blais (indépendante), Mathieu Boisvert (NPD) et Emilie Hamel (Parti vert). Rangée du bas: les candidats Éric Labonté (Bloc québécois), Adam Lukofsky (Parti libéral) et Réal Pépin (Parti libre Canada).Jonathan Gagnon du Parti populaire (photo absente) est également sur les rangs dans Mégantic-L'Érable.

Certains électeurs se sont exprimés en votant par anticipation entre le 10 et le 13 septembre, d’autres jonglent encore avec leur choix pour lundi prochain, jour du scrutin. La campagne électorale qui s’achève s’est déroulée en mode COVID, sans rassemblement partisan et sans débats publics en salle. Avec, dans les communiqués diffusés par les responsables de campagne des candidats, des enjeux locaux sans surprise aucune.

Le vote par anticipation des 10, 11, 12 et 13 septembre a attiré 15 580 électeurs dans Mégantic-L’Érable, un nombre supérieur à 2019, alors qu'on chiffrait cette participation à 11 259 voteurs. 

En l’absence d’une vague poussée par un élan national ou à tout le moins régional, le député sortant Luc Berthold demeure favori, bien que lui-même se montre très prudent dans ses pronostics. Davantage que ses principaux adversaires, Éric Labonté du Bloc québécois et Adam Lukofsky du Parti libéral. Tous les trois ont mené une campagne terrain d’un bout à l’autre de la circonscription, y compris le libéral Adam Lukofsky pour qui le sol de chaque village était foulé pour la première fois, étant le seul des trois à ne pas être domicilié dans la circonscription comptant un peu plus de 70 000 électeurs.

Trois des huit candidats confirmés par Élections Canada disposent d’un site web. Il s’agit de Luc Berthold, Adam Lukofsky et de la candidate indépendante Gloriane Blais. Le bulletin de vote présenté aux électeurs qui se présenteront aux urnes le 20 septembre comprend également les noms, par ordre alphabétique, de Mathieu Boisvert du Nouveau Parti démocratique, Jonathan Gagnon du Parti populaire du Canada, Emilie Hamel du Parti vert du Canada et de Réal Pépin du Parti libre Canada.

La palme des communications en campagne électorale est partagée par l’équipe du Parti conservateur et celle du Bloc québécois. L’organisation libérale a échoué dans ses tentatives de recruter un porte-drapeau dans les communautés d’affaires des trois MRC. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, même dans le secteur Mégantic. Installé à son siège depuis 2015, Luc Berthold aspire à un troisième mandat, l’élection générale de 2019 ayant mené au pouvoir un gouvernement libéral minoritaire dirigé par Justin Trudeau qui a choisi de dissoudre le Parlement en août dernier et de conduire le pays à une 44e élection générale.

Ayant gagné 49,24% des suffrages en 2019, alors que les sondages prévoyaient une victoire avec une majorité beaucoup plus mince que les 11 143 voix obtenues de plus que sa plus proche rivale, Priscilla Corbeil du Bloc québécois, Luc Berthold fait maintenant face à des adversaires qui ne lui sont pas familiers, sauf un seul, Mathieu Boisvert du NPD, qui avait récolté à peine plus de 4% du vote, finissant quatrième et qui se représente, cette fois avec un nouveau chef, Jagmeet Singh. L’effet Jagmeet Singh, s’il existe au Québec, lui sera-t-il favorable? Et est-ce que le Parti populaire de Maxime Bernier aura plus de résonnance dans Mégantic-L’Érable qu’il y a deux ans, alors que sa candidate de l’époque, Marie-Claude Lauzier, avait à peine recueilli 812 votes, soit 1,7% des suffrages exprimés? La réponse, le 20 septembre au soir.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le «réel» quartier artisan prend vie
    Actualités

    Le «réel» quartier artisan prend vie

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Autre saison de golf bien remplie
    Sports Golf

    Autre saison de golf bien remplie

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
    Sports Les Béliers

    Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement

    Anne-Julie Hallée / 14 octobre 2021
  • Route rurale, une histoire en trois tomes
    Culture Littérature

    Route rurale, une histoire en trois tomes

    Rémi Tremblay / 14 octobre 2021
  • Des élections dans 13 municipalités
    Actualités Municipalité

    Des élections dans 13 municipalités

    Claudia Collard / 13 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le «réel» quartier artisan prend vie
  2. Autre saison de golf bien remplie
  3. Les Béliers juvéniles toujours en tête du classement
  4. Le gardien du Dynamik résiste aux assauts du Sauro
  5. Route rurale, une histoire en trois tomes
  6. Et soudain, la panne!
  7. Concert d’orgue à l’église Sainte-Agnès
Discriminés encore!
Ouvrez l’œil, le cirque vient à vous!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) services aux membres
    Lac-Mégantic
  2. Coordonnatrice, coordonnateur à l’intervention
    Lac-Mégantic
  3. Directeur(trice) général(e) et secrétaire-trésorier
    Marston
  4. Responsable de la patinoire extérieure
    Marston
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises