Cegep Beauce Appalaches

Une conclusion gagnante chez Tafisa

Une conclusion gagnante chez Tafisa - Rémi Tremblay : Actualités

Les travailleurs syndiqués de l’usine Tafisa ont ratifié dans une proportion de 75% l’entente de principe intervenue samedi dernier avec l’employeur.

Les travailleurs syndiqués de l’usine Tafisa ont ratifié dans une proportion de 75% l’entente de principe intervenue le 13 novembre avec l’employeur, mettant ainsi fin à un conflit qui aura duré tout au plus quatre jours.

«C’est une bonne entente qui reflète bien les attentes que nous avions en matière de rattrapage et d’augmentations salariales. La solidarité et la détermination de nos membres nous auront permis d’obtenir ces gains», a affirmé Martin Boulanger, président de l’unité de Tafisa à la section locale 299 d’Unifor.

Parmi les gains obtenus, un rattrapage salarial de 2$/heure pour les salariés de la production et de 5$/heure pour les salariés de la maintenance, des augmentations salariales de 3% pour les trois premières années et 2,75% les deux dernières années et un montant forfaitaire de 750$ pour certains salariés de la production. La dernière convention collective avait expiré le 24 septembre dernier.

«On est très heureux de cette conclusion, avec ce contrat de travail de cinq ans (jusqu’en septembre 2026). Cela prédispose bien pour les projets futurs», d’affirmer de son côté le président-directeur général de Tafisa Canada, Louis Brassard.

Soulignant la façon ordonnée dont s’est déroulée la courte grève et la reprise des opérations, dimanche, Louis Brassard insiste sur le maintien durant la grève d’une bonne communication «ouverte et franche» avec la partie syndicale. «Nous, on souhaitait reconnaître la contribution de nos employés aux succès de l’entreprise. Et on ne peut pas se le cacher, les enjeux de la main-d’œuvre sont importants, tant pour la rétention de nos employés que pour le positionnement de Tafisa», dans un marché nord-américain de plus en plus concurrentiel avec l’ouverture, ces trois dernières années, de trois usines «de la trempe de Tafisa» sur le territoire américain. 

«Dans les derniers mois, la pandémie a fait en sorte que des gens ont reconsidéré leurs choix de vie. Le roulement de main-d’œuvre a été plus important, mais il faut reconnaître que nos salaires sont plus élevés qu’ailleurs et qu’il n’y a pas beaucoup de postes ouverts», poursuit le président de Tafisa.

Il a noté en début de semaine un climat de travail «positif» à l’usine, ce qui augure bien, puisque d’autres projets de développement sont en vue. «Ça prédispose bien. Dans notre industrie, si on n’investit pas, si on choisit le statu quo, c’est une fin annoncée. Nous avons en main un contrat de travail gagnant-gagnant, pour nos employés et pour la communauté.» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
    Culture

    Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans

    Claudia Collard / 27 septembre 2022
  • Mélissa Bédard comble son auditoire
    Culture Musique

    Mélissa Bédard comble son auditoire

    Claudia Collard / 26 septembre 2022
  • Sylvain Gaudreault en appui à André Duncan
    Actualités Politique

    Sylvain Gaudreault en appui à André Duncan

    Rémi Tremblay / 26 septembre 2022
  • De passage à Lac-Mégantic, François Legault vante son «dream team» économique
    Actualités Politique

    De passage à Lac-Mégantic, François Legault vante son «dream team» économique

    Claudia Collard / 26 septembre 2022
  • Code rouge à la poly
    Actualités

    Code rouge à la poly

    Rémi Tremblay / 16 septembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Perquisition visant le trafic
  2. Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
  3. Mélissa Bédard comble son auditoire
  4. Sylvain Gaudreault en appui à André Duncan
  5. De passage à Lac-Mégantic, François Legault vante son «dream team» économique
  6. Code rouge à la poly
  7. Clémence Rancourt plonge dans l’histoire familiale
«Pis, ça avance ?»
Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur Général et greffier-trésorier
    Lambton
  2. Directeur(trice) général(e) et greffier(ère)
    Courcelles
  3. Inspecteur en bâtiment et en l’environnement
    Nantes
  4. Appariteur-concierge
    Lac-Mégantic
  5. ADJOINT.E EXÉCUTIF.VE À LA DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises