Nantes: des conditions à l’appui du projet de voie ferroviaire

Nantes: des conditions à l’appui du projet de voie ferroviaire - Rémi Tremblay : Actualités Municipalité Voie de contournement

Déjà, en mars 2022, le maire de Nantes, dans une lettre adressée au ministre Omar Alghabra, avait exposé les «besoins criants en matière d’infrastructure de loisir et autres» pour sa communauté.

En séance ordinaire du conseil municipal, le 1er novembre, les élus de Nantes ont maintenu leur position en faveur du tracé de la voie de contournement ferroviaire sur leur territoire, mais avec des conditions auxquelles doit répondre le gouvernement fédéral au plus tard le 1er décembre. Parmi elles, sortir la sous-ministre adjointe des Programmes, Stéphanie Hébert, des négociations avec Transports-Canada. 

Le maire Daniel Gendron juge que la sous-ministre est au cœur d’un bris de confiance des populations locales envers Transports Canada et que seul son départ du dossier peut restaurer l’acceptabilité sociale du projet «si cher au premier ministre (Justin Trudeau) et au ministre des Transports du Canada (Omar Alghabra)».

Le délai jusqu’au 1er décembre porte également sur la nécessité d’une réévaluation des compensations ou des indemnités des propriétaires touchés «à la hauteur de leurs attentes» et d’une indemnisation pour les propriétaires indirectement touchés.

La résolution, adoptée à la majorité des élus présents à la séance, demande au fédéral d’améliorer la communication citoyenne, rappelant que le maire Gendron a déjà souligné le manque d’acceptabilité sociale dans sa communauté.

Pour l’instant, Nantes continue d’appuyer le projet de tracé actuel. «Notre conseil ne voulait pas porter l’odieux de se retirer du projet, pour l’instant. On a donné (aux autorités fédérales) 30 jours pour satisfaire à nos demandes», a confié Daniel Gendron, au lendemain de la séance du conseil.

Des retombées pour Nantes
Déjà, en mars 2022, le maire de Nantes, dans une lettre adressée au ministre Omar Alghabra, avait exposé les «besoins criants en matière d’infrastructure de loisir et autres» pour sa communauté. Sur sa liste, la construction de deux patinoires couvertes et un réaménagement des parcs, pour une offre de loisirs à l’année, autant pour le secteur du village que pour le secteur urbain de Laval-Nord, l’agrandissement du bâtiment dans Laval-Nord, des réparations au garage municipal et une rénovation de l’hôtel-de-ville. La construction d’une serre, l’installation d’un compteur d’eau au secteur urbain de Laval-Nord, l’aménagement d’un sentier pédestre et l’aménagement de bassin de sédimentation dans certains secteurs de la municipalité pour protéger le milieu hydrique figuraient également sur cette liste. Des investissements devant être pris en charge «à 100%, soit par les deux ordres de gouvernement, soit par la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique, ou de manière conjointe.»

Dans la réponse reçue en date du 11 août, le ministre Alghabra souligne que «les demandes liées aux projets proposés (…) ne relèvent pas du mandat de Transports Canada et qu’il n’existe aucun fonds discrétionnaire fédéral. Dans le cadre du projet de la voie de contournement, aucun fonds de dédommagement n’est disponible pour les municipalités touchées par le projet, incluant des fonds pour l’amélioration des infrastructures locales.»

«Aux dernières nouvelles, expliquait Daniel Gendron à l’Écho, le fédéral offrait 40% de subventions, ce qui laisse à la municipalité une part de 60% des dépenses à financer. Nous avons un budget annuel de 2,5 M$, donc pas question d’endetter les citoyens.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fin de la grève chez Maxi
    Actualités Économie

    Fin de la grève chez Maxi

    Claudia Collard / 8 décembre 2022
  • Engouement pour l’actualité astronomique
    Actualités

    Engouement pour l’actualité astronomique

    Rémi Tremblay / 8 décembre 2022
  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Florilège de Noël à Lambton
  2. Fin de la grève chez Maxi
  3. Une victoire et une défaite pour le Junior A
  4. Engouement pour l’actualité astronomique
  5. Hommage au talent de Dédé Fortin
  6. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  7. Réouverture du Maxi?
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises