Lettre à Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic

Récemment, un article dans ce journal laissait sous-entendre que vous et votre équipe étiez à la botte de grandes sociétés et que le niveau de votre gouvernance n‘était pas très élevé. Quelle ironie! Je dois dire que mon engagement politique (dans une autre vie…) m’a marqué cruellement. Vouloir servir et se faire malmener, ça prend du courage et de l’abnégation. Je vous vois aller et je dois dire que concilier votre vie personnelle et votre engagement civique doit demander beaucoup d’ingéniosité et de discipline. Aussi, vos partenaires dans l’administration municipale doivent nécessairement allier sens du devoir et habileté aux compromis, j’en suis certain. Voilà pour la supposée médiocrité des gens que nous avons élus! Autrement, ce serait avouer que nous sommes tous de piètres juges de la qualité des individus.

Je n’ai pas voté pour vous à votre 1ère élection pour des raisons inutiles à dévoiler ici. Aujourd’hui, je dois admettre que votre support inconditionnel pour la voie de contournement, élément phare de votre 1ère campagne, me réconforte. En effet, il aurait été facile en cours de mandat et, vu les innombrables soubresauts de cette longue saga, de tout reléguer en arrière-plan pour voir à gérer la «poutine» de tous les jours. Vous maintenez le cap et c’est tout à votre honneur. À l’ère de l’instantané, avoir une vision à long terme tient du prodige. Faire fi des intérêts personnels de tous et chacun et avoir le souci du bien-être commun de votre population relève presque de la vocation.

Tout comme vous, je répète à tout vent qu’au-delà de nos désaccords, il faut voir plus loin. Il faut imaginer notre belle petite ville dans 50 voire 100 ans. Nos petits-enfants doivent pouvoir regarder en arrière et constater le AVANT et le APRÈS de la catastrophe de 2013. Peut-être que dans ces temps futurs les trains n’existeront plus comme on les connait de nos jours mais ils ne comprendront sans doute pas la hideuse balafre laissée dans notre centre-ville. Peut-être aussi ne comprendront-ils pas que nous ayons manqué une occasion unique de régler de façon finale un problème quasi centenaire. Verront-ils dans notre hésitation d’aujourd’hui un manque de courage citoyen et de complicité régionale? Pourquoi ne pas avoir condamné le viaduc séparant Ste-Agnès et Fatima et ainsi réunifier notre communauté? Tant de questions demanderont des réponses.

Certains disent qu’il est peu probable qu’un tel drame puisse se reproduire. C’est fort possible et en même temps fort incertain. Ce qui est par contre inattaquable dans l’argumentaire, c’est qu’un train qui passe en périphérie d’une ville ne peut pas en détruire le centre. Les marchandises transportées de nos jours en accentuent grandement le risque et personne ne connait l’avenir.

Je sais que parfois les élus ont une vision de 4 ans en 4 ans et que ce n’est pas toujours gagnant d’avoir des politiques à long terme. J’ose espérer que la vision que nous partageons, vous et plusieurs d’entre nous, trouvera son aboutissement bientôt. Je vous réitère ici mon soutien pour cette cause que tant de Méganticois souhaitent mais hésitent à appuyer publiquement comme vous le faites avec courage et conviction. 

André C. Tanguay

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Jeffrey Marcus en concert
  2. Soirée vivifiante avec Génération Rock
  3. Brocanteur à la recherche d’une relève
  4. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  5. Le plein d’art à Piopolis cet été
  6. Scierie Tech ferme ses portes
  7. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises