Dernier hommage à Geneviève, premier envol pour son album

Le public est fébrile. Ce soir du 10 juin 2014, on procède au lancement de l’album de Geneviève Breton. Dans l’auditorium Montignac, le plaisir côtoie la nostalgie. Certes, la chanteuse promise à un bel avenir n’est plus. Mais quelque part, elle y est encore.

Fruit d’un travail de professionnels du monde de la musique auxquels les parents de Geneviève, Réal Breton et Ginette Cameron, ont pris une part active à chacune des étapes de réalisation, l’album posthume dégage à la fois fraîcheur et profondeur. À l’image de cette jeune femme, disparue beaucoup trop vite.

Ses parents tenaient à ce que ce lancement ait lieu à Lac-Mégantic, sur la scène de la polyvalente Montignac. «Geneviève a commencé ici et il était important de boucler la boucle ici, exactement à la même place… avant qu’ils fassent les réparations», a transmis Réal Breton, avouant plus tôt que l’humour lui permettait de mieux gérer son trop-plein d’émotions. «J’espère que l’album va vous plaire et je voudrais faire un petit clin d’œil aux 46 autres personnes décédées», a partagé Ginette Cameron, retenant visiblement ses larmes.

Animée par Samuel Busque, directeur du projet, ce lancement comptait sur la présence d’amis musiciens de Geneviève, dont Michel Francoeur, qui a réalisé d’une main de maître les arrangements de l’album, créé à partir d’enregistrements provenant de divers studios. Il aussi le compositeur de deux chansons écrites par Geneviève. Tout de nous, jouée en ouverture de rideau avec des images de la chanteuse projetée sur grand écran et Je sais, interprétée par le duo formé de Francis Bédard Pétrin, un ami du cégep de la jeune artiste, et Marie-Onile Rodrigue, qu’elle a notamment côtoyée avec Marée Montante, une initiative de Chantal Poulin. «Je me sens privilégiée d’avoir partagé des heures et des heures de chant avec Geneviève, de l’avoir eue toute seule pour moi. Je suis contente de pouvoir à mon tour chanter pour elle. Je ne veux pas souhaiter bonne chance à ce projet là; je veux lui souhaiter du succès. Geneviève a travaillé fort pour arriver à faire un album. C’est en travaillant fort qu’on obtient du succès. Je suis certaine et convaincue que cet album là va entrer dans le cœur de tous les gens», a exprimé cette enseignante de la polyvalente Montignac qui a contribué à l’émergence de multiples talents, avant de livrer une interprétation de The night you put a spell on me, chanson offerte à Geneviève par Sari Dajani. Des instants remplis d’émotions, tant sur scène que dans l’assistance.

Autre moment fort de la soirée, Geneviève sur écran géant, interprétant Mes Blues passent pu dans porte. En «duo» avec Breen Leboeuf, sur la scène de Montignac. Frissons, larmes, souffle coupé. Comme si ce n’était pas assez, le public se lève et réclame un rappel (avec la complicité de Samuel…). Et Geneviève revient en fond d’écran alors qu’on entend 5 heures du matin, une pièce enjouée composée par Sari Dajani. Oui quelque part, Geneviève est toujours là.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises