Recyc-Québec

Avenir incertain pour le bâtiment de la FADOQ

Avenir incertain pour le bâtiment de la FADOQ - Claudia Collard : Actualités

Les lézardes bien visibles sur le mur extérieur de l’arrière du bâtiment laissent présager un problème structurel. Des briques ont été retirées dans le cadre des travaux d’inspection, dont les résultats seront communiqués à la Ville.

Le bâtiment du 3523 rue La Fontaine, propriété de la ville de Lac-Mégantic, est inaccessible depuis quelques semaines pour fins d’inspection. L’édifice utilisé depuis de nombreuses années par le Club de l’âge d’or pourrait présenter un problème structurel.

Conrad Lebrun, directeur des bâtiments et des projets pour la Ville, communique que la décision de fermer l’endroit fait suite à une information transmise par un membre de la FADOQ à l’effet que des briques se détachaient à l’arrière. «Après cet appel, nous nous sommes rendus sur les lieux. On voyait très bien les lézardes sur le mur. Dans les années 80, on a procédé à l’extension du sous-sol du bâtiment vers l’arrière, ce qui a possiblement fragilisé la structure; le plafond du sous-sol présente par ailleurs des signes d’affaissement au même endroit.»

Cette situation a entraîné la fermeture du bâtiment pour une durée indéterminée, de sorte que la FADOQ de Lac-Mégantic a dû se relocaliser, ses activités se déroulant désormais dans un local du 3166 La Fontaine.

La semaine dernière, des ingénieurs en structure se trouvaient sur place afin d’investiguer davantage pour connaître la véritable nature du problème. Leur rapport sera transmis à la Ville et la décision sur l’avenir du bâtiment sera prise à la lumière de celui-ci. L’hypothèse que l’édifice soit démoli n’est pas exclue.
Bien que le bâtiment centenaire qui abritait autrefois une école a eu droit à quelques rénovations au fil des années, l’ensemble de sa structure est d’origine.

En 2008, une étude commandée révélait que l’édifice nécessitait pour 400 000$ de travaux. À l’automne 2011, dans la foulée du débat sur le déménagement de la bibliothèque municipale, la Ville privilégiait la vente du bâtiment en raison des 500 000$ de rénovations que suscitait celui-ci et la relocalisation de la FADOQ dans l’église Notre-Dame-de-Fatima, qu’on savait déjà vouée à la fermeture. Advenant un tel scénario, la ville de Lac-Mégantic serait devenue propriétaire de l’ancien lieu de culte.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Aznavour autrement… à Lambton
  2. Un Souper homard payant!
  3. Au-delà des mots… et de la différence
  4. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  5. Proximité et magie signées Marie Mai
  6. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  7. À nous deux Parkinson!
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises