Cégep Beauce-Appalaches

Lambton : le temps de la vérité!

Chers concitoyennes et concitoyens. Depuis janvier 2014 et plus particulièrement dans les derniers mois, les conseillères et conseillers Chagnon, DeBlois, St-Pierre et Veilleux ont été victimes d’une campagne d’intimidation et de dénigrement injuste et malhonnête de la part d’un citoyen de Lambton, faire-valoir du maire Ghislain Breton, tout ça dans le but avoué d’obtenir la démission des dits conseillers. Les informations véhiculées par ce citoyen ne sont qu’aberration, des bribes de fausseté transmises par certaines personnes au sein du conseil ainsi que par le directeur des loisirs. Nous avons été mis au pilori comme si nous étions des menteurs, de mauvaise foi, mais en aucun moment on a questionné ou mis en doute l’intégrité et la sincérité des conseillers Lachance et Racine. Sommes-nous victimes de deux poids deux mesures? La situation présente serait derrière nous depuis très longtemps si M. le Maire avait su rallier son conseil.

Nous avons été patients tout en subissant cette tempête mais voilà que tout recommence. Alors, aujourd’hui il est temps de crever l’abcès et de donner la vérité sur les faits et ainsi éclairer les citoyens de Lambton sur les tentatives de vengeance de ce citoyen et de ses comparses. Belle campagne de lynchage à nos dépens orchestrée avec la bénédiction du Maire.

Pendant les quatre années antérieures (2009-2013), sous le maire Ghislain Bolduc tout s’est déroulé dans l’harmonie, le respect de l’opinion de l’autre et cela même si, à l’occasion, des désaccords survenaient.

Toute la saga des derniers mois et cette situation inacceptable remontent au processus d’embauche d’un nouveau directeur général. M. le Maire nous suggère alors avec insistance de supporter son choix, sa préférence étant de promouvoir le directeur des loisirs à ce poste malgré des informations confidentielles que lui et le consultant détenaient et auxquelles les conseillers ont également eu accès. Le choix de la majorité des membres du conseil, soit les quatre conseillers alors en poste, s’arrête sur la directrice générale actuelle. En entrevue, autant à l’oral qu’à l’écrit, Madame Marie-Soleil Gilbert s’est démarquée et à ce jour, elle nous prouve que nous avons fait le bon choix. Depuis, deux groupes s’opposent au Conseil dont un appuyé par M. le Maire.

Nous avons vu rapidement l’attitude de M. le Maire changer radicalement. Derrière des apparences de calme et de contrôle de soi, sa véritable nature a finalement fait surface et tout cela très souvent accompagné de crises d’hystérie envers certains conseillers qui n’acceptent pas de se soumettre à son opinion voire sa dictature. En fait il n’accepte pas que la Loi accorde le réel pouvoir de décision aux conseillers habilités à prendre les décisions. Pour lui, poser des questions par exemple sur les dépenses d’opération, vérifier le budget, demander certains rapports sur les opérations, émettre des opinions contraires aux siennes, exposer des faits incriminants sur l’opération des loisirs le met hors de lui. N’est-ce pas là le rôle de conseiller de veiller à la bonne gestion de la municipalité? Sommes-nous à l’ère Duplessis, version 2014, option Dictature et Intimidation?

De fait, la municipalité est paralysée depuis janvier dernier alors que le maire et les conseillers aux sièges 1 et 2 ne veulent pas prendre les décisions qui s’imposent et régler la situation, protégeant ainsi le directeur des loisirs aux dépends des intérêts des citoyens de Lambton.

L’absence calculée du Maire à la séance du Conseil de mardi, le 9 septembre 2014, se voulait une échappatoire à l’ultimatum de démission lancée par lui-même à plusieurs reprises le jeudi précédent ; à vous d’en juger! Il n’a berné personne, car tous nous savions qu’il ne démissionnerait pas. L’ordre du jour de la réunion du Conseil a subtilement été modifié dans le but de manipuler l’opinion populaire!

Tel que mentionné lors de la réunion du conseil du 9 septembre 2014 nous, les signataires de cette lettre, ne démissionnerons pas. Malgré les embûches et le climat qui prévaut, nous sommes déterminés à poursuivre le mandat pour lequel vous nous avez élus. Le temps de l’efficacité, la justice et la transparence est arrivé. Nous serons vigilants et nous nous assurerons que les citoyens soient finalement respectés. Les écarts de conduite et les insultes ne seront plus tolérés.

C’en est assez, il faut exiger du Maire d’arrêter de faire l’autruche et de voir à ce que la Loi soit suivie à la lettre. Fini le temps des décisions prises sans les faire approuver par le conseil (comme dans le cas du Beach Party du 5 juillet 2014) ou encore les modifier à son gré sans le consentement du Conseil!

Ceci étant dit, il est grand temps de ramener un climat de confiance tant au sein du Conseil qu’auprès des citoyens afin de poursuivre le développement de notre municipalité.

Terminé le temps où un simple citoyen et quelques comparses manipulent la population pour leurs fins et intérêts personnels. Ils entachent ainsi la réputation de la municipalité à travers la MRC du Granit et ont démontré leur irresponsabilité en utilisant Facebook, étalant ainsi devant des centaines de milliers de personnes non concernées leur propension à la démagogie et à la diffamation.

En terminant, vous pouvez compter sur notre grande disponibilité afin de répondre de bonne foi à vos questions, à l’intérieur des limites juridiques qui nous sont permises, car nous avons à cœur l’avenir de Lambton.

Réal Veilleux, siège 3
Normand St-Pierre, siège 5
Louise DeBlois, siège 6

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
    Actualités Municipalité

    Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie

    Claudia Collard / 2 février 2023
  • Retour du bingo... cette fois à la télé
    Actualités Société

    Retour du bingo... cette fois à la télé

    Rémi Tremblay / 1 février 2023
  • Pas pour demain le train de passagers
    Actualités

    Pas pour demain le train de passagers

    Claudia Collard / 31 janvier 2023
  • Lac en fête sombre, faute de liquidités
    Actualités

    Lac en fête sombre, faute de liquidités

    Rémi Tremblay / 31 janvier 2023
  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Ori Dagan en concert
  2. Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
  3. Poésie moderne signée Govrache
  4. Retour du bingo... cette fois à la télé
  5. Pas pour demain le train de passagers
  6. Lac en fête sombre, faute de liquidités
  7. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises