Voyage fascinant au pays de l’abstrait

Voyage fascinant au pays de l’abstrait - Claudia Collard : Culture

Les exposants d’Osez l’abstrait lors du vernissage, le 8 janvier dernier: AZA (France La Pointe), Diane Boulet, Joanne Leclerc, Lise Bisson, Frances Tierney, Maryse Boucher, Jacques Cloutier, Laurence Roy, Gaston Quirion. Absente de la photo: Lise Blais.

Ceux qui transitent par la Galerie d’art du CSM ont droit ces temps-ci à une explosion magistrale de couleurs. Près d’une quarantaine de tableaux grand format sont actuellement en montre dans le cadre de l’exposition Osez l’abstrait, qui se poursuit jusqu’au 15 février. Une occasion pour tout un chacun de voyager dans son imaginaire et dans celui des dix artistes qui ont pris part à l’aventure.

Sous l’égide de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine (CACP) de la ville de Lac-Mégantic, cette première exposition de l’année 2015 à la Galerie du CSM résulte d’une initiative de France La Pointe. En mai dernier, elle et d’autres artistes de la région ont suivi ici un atelier portant sur la création d’œuvres acryliques abstraites grand format donné par Jadis, peintre française de renom. Puis, l’idée de dévoiler au grand jour les résultats de ces apprentissages a pris forme.

La création d’un grand format est particulière, partage France La Pointe, dont les œuvres sont signées AZA. «Il y a une ouverture, le mouvement n’est pas le même; il faut avoir une vision plus large, qui demande constamment du recul.» Et apprivoiser l’abstrait est un voyage en soi. «Dans un premier temps, on y va intuitivement, avec les couleurs qu’on aime, avec ou sans empâtement. Ensuite c’est le cœur qui parle; il y a une section qui ressort et qu’on va mettre en valeur… Un moment donné le tableau apparaît», décrit-elle.

Guidant la visite de la journaliste à travers l’éclatante exposition, France La Pointe communique avec passion la particularité de chacun des exposants. À travers leurs tableaux, tous témoignent de ce lâcher-prise créateur, de cet abandon vers l’inconnu. Mais la forme varie: fondus, structures, dégradés, ordre, désordre, lumière, textures. En fait, chaque tableau «bouge» à sa façon et raconte l’histoire qu’on choisi de comprendre.

L’aventure avec l’abstrait, c’est que l’artiste ne connaît pas l’issue du chemin qu’on choisit d’emprunter. Ni l’interprétation que le regard extérieur donnera à son œuvre. Sans compter, fait remarquer France La Pointe, qu’un même tableau peut être perçu différemment par la même personne d’un jour à l’autre. D’où la pertinence de se rendre plus d’une fois sur les lieux de cette exposition.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises