Confiance, mais surtout patience !

(En réponse à la lettre de Marc Garneau intitulée «Rebâtir la confiance»)

Monsieur le ministre Marc Garneau,

Merci grandement de vous pencher sur le problème de Lac-Mégantic. L'étude de faisabilité d'une voie de contournement ferroviaire démontre bien que le statu quo, même emmuré, n'est pas complètement sécuritaire à cause de la pente extrême du tracé actuel. La cinétique de base démontre les possibilités désastreuses d'un autre train fantôme sur ce parcours emmuré. Il faudrait au moins décupler le volume des murs proposés pour résister à la charge dynamique d'un train fantôme, sans pour autant résister à l'effet d'une charge explosive de certains convois. Comme les passages à niveau ne peuvent être emmurés, aucune protection n'assurerait ces nombreux endroits vulnérables à un désastre. Donc, une voie de contournement s'impose pour résoudre l'insécurité des lieux. Ce mur a été décrié pour son inesthétique et le gaspillage de ressources à l'élaborer ; mais cet aspect de l'étude a tout de même l'avantage convaincant de prouver la nécessité d'une voie de contournement. Il faut aussi considérer que les normes de sécurité ferroviaire ne sont pas à la hauteur des normes aérospatiales qui sont beaucoup plus strictes et efficaces. Par exemple, les risques sont clairement sous-estimés quand on constate l'insuffisante couverture d'assurance exigée aux opérateurs ferroviaires.

Dès les premières semaines après la catastrophe, tous les médecins de la région s'étaient mobilisés, dans une optique de médecine préventive, pour réclamer une voie de contournement ferroviaire. La mairesse, alors, demanda plus de support citoyen à cette recommandation. Une pétition lui fut donc présentée le mois suivant, et elle comptait 3665 signatures pour exiger cette voie de contournement. Le fait que monsieur Justin Trudeau a alors contresigné cette pétition ( www.signons.ca ) implique que le gouvernement, qu'il dirige maintenant, devrait s'impliquer concrètement, i.e. financièrement, pour faire aboutir le plus tôt possible cette solution.

Cette exigence de voie de contournement fut présentée hâtivement dans le processus de gestion de la catastrophe afin que des fonds soientréservés pour cette priorité. Hélas, malgré cette prévoyance, l'égarement des ressources est typique de la gestion chaotique en situation de crise. Mais il est encore temps de corriger le tir et de s'engager efficacement à maîtriser le risque tangible d'une autre catastrophe qui est plus qu'une hypothèse farfelue. Les corrections aux règles ferroviaires ont diminué ce risque, mais de façon nettement insuffisante dans le contexte méganticois ; car c'est un fait que le nombre de trains fantômes a continué d'augmenter au pays depuis 3 ans. On a même subi ici un déraillement à un passage à niveau qui est typiquement une portion fragile des voies ferrées. Heureusement, cet incident n'a pas dégénéré mais cela a rappelé la vulnérabilité des lieux. Et c'est aussi à ces passages à niveau sur pente abrupte que des accidents avec un véhicule routier so!nt propices à engendrer des convois fantômes.

Est-ce encore naïf de croire en l'hypothèse que le gouvernement fédéral pourrait financer la seule option sécuritaire à Lac-Mégantic: une voie de contournement ferroviaire ? La confiance en ce pouvoir requiert beaucoup de patience pendant que de nombreuses vies restent en danger jour après jour, pendant que des décideurs restent indécis, pendant que la mission contre les trains d'enfer se déroule à pas de tortue.

Richard Lefebvre

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises