Préoccupation autour des envahisseurs exotiques dans les plans d’eau

Préoccupation autour des envahisseurs exotiques dans les plans d’eau - Rémi Tremblay : Actualités

Même si aucune étude n’a encore identifié la menace de plantes aquatiques envahissantes, l’Association pour la protection du lac Mégantic reste aux aguets. (Photo Petr Smetanka)

L’Association pour la protection du lac Mégantic reste aux aguets. Même si aucune étude n’a encore identifié la menace comme étant présente ou hors de contrôle dans les plans d’eau de la région, l’organisme préfère mettre l’accent sur la prévention et l’information comme mesures de premières lignes pour éviter l’introduction et la propagation de plantes aquatiques envahissantes.

«On voit l’urgence d’agir. Est-ce qu’on attend que la situation soit problématique ou on va de l’avant maintenant avec des mesures de prévention?» Francine Moisan est bénévole à l’APLM. Comme d’autres, elle a été confrontée à cette réflexion à la lecture d’un article de La Presse, du 13 juillet, portant sur le myriophylle à épis, une plante aquatique qui menacerait les rivages de plus d’une centaine de lacs de la province. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques ne veut pas, semble-t-il, alerter la population et se refuse à identifier les plans d’eau menacés.
Originaire d’Asie et d’Europe, cette plante envahissante se reproduit par bouture plutôt que par germination et se propage dès qu’on la sectionne avec un hélice de bateau ou avec sa pagaie.

L’APLM a choisi de passer à l’action et de sensibiliser les riverains et les propriétaires d’embarcations aux principaux gestes à poser pour assurer la protection d’un plan d’eau aussi important que le lac Mégantic.
«Les espèces exotiques envahissantes peuvent être catastrophiques pour la faune et la flore des plans d’eau du Québec, reconnaît d’emblée le Ministère. Certaines d’entre elles ont une grande capacité d’adaptation et une forte rapidité de propagation ce qui en fait une menace à prendre au sérieux.»

Leurs impacts sur l’environnement sont majeurs, allant jusqu’à la dégradation des écosystèmes naturels. Sur l’économie d’une région, mieux vaut prévenir que guérir, puisque les coûts d’interventions sont très élevés, incluant le risque de diminuer la valeur des propriétés riveraines.

Alors, quoi faire ?

Premières mesures, l’inspection et le nettoyage des embarcations provenant d’autres plans d’eau, aussi bien les embarcations motorisées que les kayaks et les canots. Une fois à l’eau, éviter de naviguer à des endroits couverts de plantes aquatiques. Pour les adeptes de la pêche, ne pas remettre à l’eau les appâts, au moment de quitter. Il est même recommandé de ne pas remettre à l’eau des poissons ou tout autre organisme aquatique provenant d’un autre plan d’eau, qu’ils soient vivants ou morts.

Des affiches indiquant «Attention- Les espèces exotiques envahissantes peuvent être catastrophiques pour la faune des plans d’eau du Québec» seront installées dans différentes zones autour du lac, rappelant aux amateurs de sport nautique l’importance de respecter le milieu naturel qu’ils utilisent.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le Granit «orange foncé»
    Actualités

    Le Granit «orange foncé»

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
    Culture

    Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage

    Claudia Collard / 22 octobre 2020
  • Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation
    Actualités

    Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Un marché immobilier en surchauffe?
    Actualités

    Un marché immobilier en surchauffe?

    Rémi Tremblay / 22 octobre 2020
  • Le parcours inspirant de Sébastien Roulier
    Actualités

    Le parcours inspirant de Sébastien Roulier

    Claudia Collard / 20 octobre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Pro énergie tech : Nouvelle Entreprise, même service
  2. Robert Turmel : L’énergie d’un homme au service de son monde
  3. Le Granit «orange foncé»
  4. Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
  5. Voie de contournement: Nantes craint une dévaluation
  6. Un marché immobilier en surchauffe?
  7. La grosse roche d’Émilien
«Notre magnifique territoire»
Rencontre avec trois artistes à la Galerie Métissage
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Déménageur
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Personnel de production
    La Patrie
  4. Coordonnatrice adjointe
    Lac-Mégantic
  5. Journalier-polisseur-installateur
    Lac-Drolet
Répertoire des entreprises