Clientèle orpheline

On m’a dit: «Plus aucun médecin n’accepte de patients», au lieu de dire «Le comité de sélection ne donne plus aucun patient aux médecins». Méchant système que celui où l’on paie un comité de sélection au lieu de payer des infirmières et des médecins pour prodiguer des soins appropriés. On m’a aussi demandé: «Votre santé s’est-elle détériorée?»

Que diriez-vous si votre garagiste vous demandait: «Votre auto peut-elle rouler? Je ne répare que les autos qui ne roulent plus.» Absurde, puisque les petits problèmes non réglés peuvent se transformer en panne grave.

Il en est ainsi avec notre santé: plusieurs petits problèmes: thyroïde, pression, cholestérol, cancer et autres détectés à temps (avec de bons conseils au patient) peuvent exempter de graves détériorations, cancer en phase 4 et autres qui mènent directement à l’invalidité ou à la mort. Quand le cas est très détérioré; oui la médecine prend le patient en charge. À ce moment-là, les efforts et l’argent sont peut-être dix fois plus importants pour parfois ne garder que la vie, sans qualité de vie et de travail.

On annonce des millions pour les soins à domicile. Grosse farce!... Une infirmière ou un médecin qui voyage 15 à 45 minutes ou plus entre les patients peut aider combien de patients en un jour?... En plus, il ne bénéficie pas des instruments et des installations de l’hôpital. Ils auraient pu en voir 5 à 10 fois plus s’ils avaient été dans une clinique ou à l’urgence plutôt qu’à payer l’essence, les déplacements, etc…
En somme, que revienne le temps où le médecin acceptait celui qui se présente. Ainsi, il avait des cas lourds et des cas légers qu’il pouvait voir aux trois ou cinq ans.

Je ne sais pas si la prime de plus de 200$ est encore donnée aux médecins pour chaque nouveau patient accepté. C’est stupide; on ne se sent pas une personne qui a besoin de soins, mais plutôt de la vulgaire marchandise. Au fond, c’est probablement ces montants de 200$ qui bloquent l’accès à un médecin. Le système limite le nombre de 200$ alloués. Vu les économies nécessaires pour compenser les 2 ou 4 milliards $ alloués aux spécialistes, nous risquons d’être orphelins encore longtemps.

Céline Grenier
Marston

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises