BANQ

Voie de contournement: une annonce vendredi

Voie de contournement: une annonce vendredi - Rémi Tremblay : Actualités

La mairesse Julie Morin attend la visite des deux PM ce vendredi.

Presque cinq ans après la tragédie, les gouvernements fédéral et provincial semblent s’être entendus pour une annonce imminente concernant la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic. Les premiers ministres Justin Trudeau et Philippe Couillard sont même attendus aujourd’hui, vendredi, pour lancer un chantier de 130 millions de dollars, financés par les deux paliers de gouvernements. Des réjouissances économiques, puisque des dizaines de millions de dollars sont prévus en retombées directes, mais encore des inquiétudes manifestées par les citoyens qui pourraient être potentiellement impactés à Lac-Mégantic, Nantes et Frontenac par le tracé retenu par les fonctionnaires au dossier.

La première à s’en réjouir, même si elle reconnaît ne pas avoir en mains toutes les informations, la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin. Lundi, mardi et mercredi, elle a tenu trois rencontres d’échanges privées avec plu d’une vingtaine de ses citoyens ciblés. «Cette semaine, on a tenu à informer les citoyens parce qu’on sent qu’il y aura une annonce imminente des gouvernements par rapport à la voie de contournement ferroviaire. Ce qu’on ne voulait surtout pas c’est que ces mêmes citoyens apprennent dans les médias, par un journaliste qui cogne à leur porte, que le tracé passe à proximité de leur terrain et qu’ils disent, en plus, la ville ne nous avait même pas prévenus.»

Des citoyens du secteur Pie XI lundi, d’autres du 10e rang et de la 161, mardi, puis le secteur des rues Wolfe et La Fontaine mercredi, ont été rencontrés dans la salle de l’OTJ.

«On entend que les négociations vont très bien entre les deux gouvernements. Les fonctionnaires des différents ministères impliqués dans le dossier nous appellent. Ça s’intensifie depuis la semaine dernière. On sent que l’annonce s’en vient !», confiait-elle, mardi avant-midi, à la sortie de la deuxième rencontre à son agenda. Les détails de la journée devaient être connus jeudi, par les cabinets des deux premiers ministres.

Rencontres privées

Les rencontres avec les petits groupes de citoyens de Lac-Mégantic ont été tenues en privé, sans la présence des médias. «Pourquoi on ne l’a pas fait avant? Parce qu’on était encore dans l’analyse des variantes de plusieurs tracés différents. On ne voulait pas insécuriser des citoyens qui, au final, ne seraient pas du tout sur le tracé de la voie. On a attendu le plus longtemps possible.»

Le même jour, mardi, le maire de Frontenac, Gaby Gendron, a communiqué à ses citoyens plus de détails concernant l’événement de vendredi, révélés en début de semaine dans le quotidien La Presse. «M. Philippe Couillard et M. Justin Trudeau feront l’annonce vendredi qu’ils donneront le feu vert à la voie de contournement ferroviaire. Seront aussi présents les ministres M. André Fortin (Transports) et M. Laurent Lessard (Agriculture). Le député libéral sortant, M. Ghislain Bolduc, sera également présent, tout comme M. Marc Garneau, responsable des Transports du côté fédéral. Selon nos informations, une rencontre d’information et consultation des citoyens aurait lieu en après-midi au Centre sportif Mégantic vers 16h.» Les heures et les lieux étaient sujet à changement, selon les indications des équipes de repérage déjà en ville, mercredi.

En entrevue à l’Écho, Julie Morin a assuré n’avoir encore aucune confirmation du tracé retenu par les fonctionnaires, ni même avoir été avisé autrement que par les médias de la venue des deux premiers ministres ce vendredi. «On sent que ça bouge, par exemple!»

Pour la mairesse Julie Morin, il était important de marteler sans cesse depuis l’élection du nouveau conseil municipal, l’automne dernier, la nécessité d’une voie de contournement. «Ça fait cinq ans déjà, les gens n’y croyaient plus. C’est le rétablissement de la population qui dépend de ça. Il y a encore la pente, il y a encore la courbe encore plus importante dans le centre-ville. Il faut sortir le train du centre-ville, c’est ce qu’on demande depuis cinq ans, c’est ce que le Québec en entier demande. Il faut se réjouir qu’il y ait une annonce, mais il il faut gérer la situation des citoyens qui seront impactés. La voie de contournement, c’est important pour la relance de notre centre-ville, c’est toute la région qui a besoin d’un centre-ville en santé!»

La communication entre la Ville et les citoyens ciblés par les rencontres privées s’est établie un peu de façon précipitée. «Vendredi, nous avons convoqué les citoyens par téléphone. Faute de réponse, nous avons fait livrer trois lettres à des personnes en mains propres.»

La Coalition prudente!

«On a besoin d’une voie de contournement qui protège et unit les populations de Lac-Mégantic, de Nantes et de Frontenac, mais pas du tout d’un tracé qui divise et affecte les trois communautés», a réagi Robert Bellefleur, lporte-parole de la Coalition des citoyens et des organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic. Tout en reconnaissant qu’après cinq ans, l’annonce imminente des deux gouvernements est une très bonne nouvelle, celui-ci met un bémol. «Ce qu’il faut, c’est un tracé gagnant/gagnant pour tous les citoyens des trois municipalités. Un tracé qui passerait plus au nord de la 161-Sud et qui serait plus acceptable par les citoyens des trois municipalités.» Selon ce qu’il a appris, les fonctionnaires qui travaillent au dossier n’auraient pas tenu compte des propositions de variantes énoncées par Frontenac et Nantes, ce qui sèmerait selon lui la division. «Les fonctionnaires ont fait la sourde oreille, mais nous, on est solidaires de Frontenac et de Nantes dans ce dossier.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
    Actualités

    Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Œuvres de Wynne Parkin en exposition
    Culture Arts visuels

    Œuvres de Wynne Parkin en exposition

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Julia Gagnon, finaliste du concours Femmes d’affaires du Québec
    Actualités

    Julia Gagnon, finaliste du concours Femmes d’affaires du Québec

    Claudia Collard / 23 septembre 2020
  • Une planification stratégique  pour le territoire méganticois
    Actualités

    Une planification stratégique pour le territoire méganticois

    Claudia Collard / 22 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

1 commentaire

  1. Mario Pouliot

    Il faudrait laisser aux autorités compétentes en la matière le soin de choisir un tracé qui tient compte de la réalité du terrain à couvrir et de la capacité financière de réaliser un projet coûteux mais économiquement abordable. J'imagine que le tracé qui sera proposé sera le plus convenable en tenant compte du terrain et des coûts. Peu importe où passera la voie ferrée il y aura toujours des mécontents puisque le train passera forcément sur les terrains de diverses personnes. Certains semblent proposer une voie de contournement qui suivrait les bordures de terrain plutôt que des tracés qui couperaient des terrains en deux. Le problème c'est que mis à part les montagnes russes de certains parcs d'attraction, ce qui est appelé à rouler sur le nouveau tracé ferroviaire ce sont de lourds convois de matières dangereuses qui s'accommodent plutôt mal des pentes vertigineuses ou prononcées, des virages serrés avec des forces "G" élevées mettant en danger les gens dans le train et des boucles qui permettent de faire des cercles aériens de 360 degrés. C'est sûr que si les trains pouvaient suivre des tracés qui tournent sur des angles de 90 degrés ce serait plus facile de longer les terrains sans les couper en deux. Cette technologie n'existe malheureusement pas encore (avis aux patenteux). L'option idéale consisterait à creuser un tunnel de 10 ou 12 kilomètres de long, passant sous la ville et sous des parties de terrains des villages avoisinants. Encore là il se trouverait des mécontents qui craindraient que les trains passant dans le tunnel provoqueraient des vibrations stressantes pour les vaches et que cela les rendraient moins productives en termes de litres de lait. Il suffirait alors de créer un tunnel passant à au moins 1 kilomètre de la surface. Je peux comprendre que la voie de contournement ferroviaire dérangera toujours quelqu'un quelque part mais je crois que les gens possédant les terrains où passeront les trains seront largement compensés. Assez du moins pour aller se réinstaller ailleurs, loin, très loin des trains. L'endroit le plus inconvenable et inconcevable pour faire passer des trains c'est là où ils passent actuellement. Il n'y a pas un espace, un terrain où les vaches broutent, un champ de maïs, une érablière, un camping, une villa de luxe, un terrain de golf ou une maison qui vaut 47 ou 48 vies et un paquet de chocs post-traumatiques. Peu importe le tracé retenu il y aura toujours une poignée de mécontents mais il y aura mille fois plus de "très contents".

    Répondre 2018-05-11
    1. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
    2. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
    3. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
    4. Julia Gagnon, finaliste du concours Femmes d’affaires du Québec
    5. Une planification stratégique pour le territoire méganticois
    6. Dans l'temps d’Guy Dostie ça s’passait ainsi
    7. Un bon test pour l’Espace jeunesse
    «Notre magnifique territoire»
    Œuvres de Wynne Parkin en exposition
    Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
    1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
      Lac-Mégantic
    2. Collaborateur(trice) juridique
      Lac-Mégantic
    3. Hygiéniste dentaire
      Lac-Mégantic
    4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
      Lac-Mégantic
    5. Plusieurs postes disponibles
      Lac-Mégantic
    Répertoire des entreprises