Kubota

Triathlon Sprint : la victoire à Philippe Tremblay et Élizabeth Pellerin

(Diane Léger)- Après la chaleur et l’humidité accablante de la dernière semaine, les participants au Triathlon Sprint présenté par Tafisa dans le cadre du Canada Man/Woman ont eu droit à des conditions climatiques optimales pour relever leur défi méganticois. Et c’est Philippe Tremblay, 25 ans, de Montréal, qui est le vainqueur de la 2e édition de l’événement sur la plage du Complexe Baie-des-Sables en 01:13:29. Elizabeth Pellerin, 31 ans, de Drummondville, est la championne chez les femmes en 01:27:18.

Le départ du sprint a été donné peu après 8 h, samedi matin, pour la portion nage de 750 mètres dans le lac Mégantic à partir de la plage de la Baie-des-Sables. Les participants ont par la suite parcouru 20 km à vélo sur une section du parcours du Triathlon Extrême en direction de Piopolis, où ils ont été confrontés à plusieurs montées. L’épreuve a pris fin avec 5 km de course à pied sur route et en sentiers.

Tremblay s’est installé en tête pendant la portion vélo, position qu’il a conservée jusqu’à la toute fin. « C’est vraiment le fun, le parcours est super beau, et en vélo, comme j’aime les côtes, ça m’a permis de pousser», a commenté le vainqueur à l’arrivée. « Pendant la course, c’était un peu plus difficile que je le pensais, mais ça s’est bien passé. »

Le jeune Benjamin St-Pierre âgé de 16 ans de Notre-Dame-du-Bon-Conseil a arrêté le chrono à 01:18:30, 5 minutes après le gagnant, pour prendre le 2e rang. « Le vélo était difficile, parce que j’hésitais à me lever sur les pédales dans les grosses côtes. Ça prenait beaucoup d’énergie dans les cuisses et je savais que j’allais en avoir besoin pendant la course à pied.» St-Pierre, qui en est à sa 9e année de triathlon, avait été le plus rapide dans les eaux du lac Mégantic, terminant la portion nage en 00:10:59.

Le gagnant de l’édition inaugurale, Matthew Le Bolloch, 19 ans, de Magog, est 3e de l’épreuve 2018, en 01:21:53, loin de son temps de 01:18:11 réalisé l’an dernier. «J’ai essayé de ne pas me mettre de pression, je venais pour le plaisir, parce que c’est un beau parcours avec des défis techniques. C’est sûr que j’avais un peu pour but de gagner, mais les deux premiers sont partis plus rapidement à la natation. Comme ma force est la natation, j’ai essayé de les suivre le plus possible en me donnant à fond, mais malgré cela, il m’en manquait un peu. »

Le Bolloch est le 4e à avoir croisé le fil d’arrivée, derrière Patrick Poulin, 22 ans, de Drummondville. Mais Poulin a été disqualifié pour avoir emprunté un parcours de course non réglementaire.

Chez les femmes, le temps réalisé par Élizabeth Pellerin lui confère le 7e rang, toutes catégories confondues. Marie-France Roy, 34 ans, de St-Jean-sur-Richelieu, est passée sous l’arche d’arrivée quelques minutes après la gagnante, en 01:29:12. Roy a immédiatement bondi dans les bras de Pellerin.

« Je vais faire le vélo demain (au triathlon extrême en équipe), donc je me suis dit pourquoi ne pas faire un échauffement aujourd’hui!», a commenté Pellerin. « J’aime faire les côtes, les parcours sont donc parfaits pour moi et la température est idéale. En plus, celle qui a fini 2e aujourd’hui sera ma coéquipière pour la partie marathon demain.» Julie Beauchemin, qui complétait le trio le lendemain, a terminé 6e chez les femmes.

Celle qui avait remporté le sprint en 2017, Maïté Galipeau-Théberge, a réalisé le 3e temps (01:31:18), le 18e toutes catégories confondues. « J’ai eu de la difficulté avec la température, a-t-elle confié après la course. Après la natation, j’ai eu les pieds gelés pendant une bonne partie du reste de l’épreuve, et ça a été difficile, mais je suis contente de mon résultat.

Il y avait aussi plus de concurrence que l’an dernier. » Malgré une fin de course différente du scénario imaginé par l’athlète de 26 ans de Frontenac, Galipeau-Théberge a été la plus rapide de tous les représentants de la région de Lac-Mégantic inscrits au Triathlon Sprint.

Au total, 179 participants ont réalisé l’épreuve en solo, soit 91 femmes et 88 hommes, et 23 équipes (64 athlètes) ont affronté le parcours à relais, dont celle de Jérôme Bresson. Bresson et ses comparses de STRI - Sherbrooke Triathlon, Joëlle Gauthier et Marquy Dubois, ont complété le parcours en 01:30:08 pour terminer en tête des relais toutes catégories.

Le Triathlon Sprint présenté par TAFISA dans le cadre du week-end extrême du Canada Man/Woman gagne en popularité. Une centaine de triathlètes de plus qu’en 2017 ont pris le départ cette année. Il est d’ores et déjà confirmé que l’événement sera de retour en 2019.
 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Vaccination : les chauffeurs d’autobus scolaires veulent faire partie des groupes priorisés
    Actualités Santé

    Vaccination : les chauffeurs d’autobus scolaires veulent faire partie des groupes priorisés

    Rémi Tremblay / 14 avril 2021
  • La CDC du Granit : 30 ans de rayonnement
    Actualités Société

    La CDC du Granit : 30 ans de rayonnement

    Claudia Collard / 14 avril 2021
  • Ruptures de services ambulanciers de plus en plus fréquentes
    Actualités Santé

    Ruptures de services ambulanciers de plus en plus fréquentes

    Claudia Collard / 13 avril 2021
  • «Mégantic», la série télévisée
    Actualités

    «Mégantic», la série télévisée

    Claudia Collard / 12 avril 2021
  • Des dons? Plutôt des déchets!
    Actualités

    Des dons? Plutôt des déchets!

    Rémi Tremblay / 8 avril 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Vaccination : les chauffeurs d’autobus scolaires veulent faire partie des groupes priorisés
  2. La CDC du Granit : 30 ans de rayonnement
  3. Ruptures de services ambulanciers de plus en plus fréquentes
  4. «Mégantic», la série télévisée
  5. Des dons? Plutôt des déchets!
  6. Le variant dans la mire des autorités sanitaires
  7. Tsunami de solidarité pour Julie Boulay
Maudit mouton!
Découverte de nouveaux talents
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. DESIGNER- CUISINISTE
    St-Romain
  2. DESSINATEUR CAD
    St-Romain
  3. Coordonnatrice ou coordonnateur au service des ressources humaines
    Lac-Mégantic
  4. Livreur-vendeur
    Lac-Mégantic
  5. Animateur pour le service d’animation estivale
    Nantes
Répertoire des entreprises