BANQ

Cinéma du monde sur la route de Mégantic

Cinéma du monde sur la route de Mégantic - Claudia Collard : Culture

La toute première édition du Festival cinéma du monde (FCM) Sur la route de Mégantic battra son plein du 2 au 5 mai. Pour l’occasion cinq films seront projetés en autant d’endroits, célébrant diversité culturelle et pluralité.

Dévoilée mardi au Cinéma Mégantic, la programmation de l’événement est issue d’une collaboration entre plusieurs intervenants et partenaires de la région granitoise et du Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS).

«L’idée est venue du désir de partager avec vous notre passion envers la culture, comme moyen de rapprochement entre tous les peuples et toutes les communautés issues de la diversité», transmet Malika Bajjaje, directrice générale du FCMS. De son côté, Natascha Vigneault, agente de réseautage interculturel et de mobilisation du milieu (chez Intro-Travail et CJE), souhaitait importer le concept du côté de Mégantic. L’agente de développement de la Société de développement économique du Granit (SDEG), Marlène Bachand, s’est jointe à cet étroit travail de collaboration, qui a aussi compté sur plusieurs ressources locales.

«Nous avons travaillé très fort pour rendre cette première édition à l’image de notre région. En plus des films, la programmation comprend aussi le choix de divers lieux de diffusion et d’activités cadrant avec nos objectifs de sensibiliser la population à divers enjeux sur notre territoire et de célébrer la diversité culturelle à travers le septième art», informe Mme Vigneault.

Un Tapis rouge où il sera possible de se faire prendre en photo inaugurera le Festival, au Cinéma Mégantic, à compter de 19h le jeudi 2 mai. En projection, le film 7 jours pas plus d’Héctor Cabello Reyes que seront lancées le jeudi 2 mai au Cinéma Mégantic, qui raconte la rencontre improbable entre un quincaillier célibataire et maniaque et un jeune Indien perdu.

Documentaire réalisé par Pedro Ruiz, Sur les toits Havane sera présenté le vendredi 3 mai, 20h, à la Médiathèque Nelly-Arcan. Le film se déroule dans un village secret, niché au-dessus d’un quartier délabré de La Havane, à l’abri du brouhaha, où des habitants témoignent d’une société en pleine transformation historique après plus de 58 ans d’un gouvernement de la révolution. L’accès pour la projection est gratuit, tout comme celle du film Le promeneur d’oiseaux, présenté à l’extérieur le samedi 4 mai, 20h, à la Place Éphémère, devant la gare patrimoniale. Dans cette œuvre de Philippe Muyl, Zhigen décide de retourner dans son village natal pour y libérer son oiseau, unique compagnon de ses vieilles années. Il prévoyait de faire ce périple en solitaire, mais on lui confie Renxing, sa petite-fille, jeune citadine gâtée. Au cours de ce voyage aux confins de la Chine traditionnelle, ces deux êtres que tout sépare vont se dévoiler l’un à l’autre.

Un Ciné-débat figure également au programme, avec Le Procès 2.0, oeuvre de Nadia Zouaoui présentée au restaurant Le Citron Vert. Le film portant sur les défis du vivre ensemble sera suivi d’une discussion traitant de religion, laïcité, féminisme et liberté d’expression, le samedi 4 mai à 14h. Le Festival se clôturera par un Ciné-brunch au Camping Aventure avec le court métrage Terre de nos aïeux, document ethnographique de Jane Marsh, qui traite de la culture canadienne-française en milieu rural pendant les années 1940. On y montre les pratiques religieuses, la fabrication du savon, l’utilisation des outils de la ferme, du four à pain, des voitures à chevaux, des métiers à tisser, etc. Pour ce film d’archives tourné en 1943 aux Éboulements, Natascha Vigneault lance une invitation particulière aux nouveaux arrivants issus de la diversité culturelle.

Les intervenants présents à la conférence de presse du 26 mars ont souligné l’importance de rendre la culture accessible, celle-ci contribuant à la qualité de vie d’un milieu. L’importance aussi de s’ouvrir aux autres et miser sur des valeurs inclusives facilitant l’intégration, les rapprochements culturels et la cohésion sociale.

Pour les événements payants du FCM Sur la route de Mégantic, les billets sont en vente en ligne par le Comité culturel Mégantic, via lacmegantic.tuxedobillet.com ou au 819 554-6975.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises