Abonnement

Marguerite Blais visite trois CHSLD

Marguerite Blais visite trois CHSLD - Rémi Tremblay : Actualités Santé

Dans sa visite à Lac-Mégantic, la ministre responsable des aînés et des proches aidants, Marguerite Blais, était accompagnée du député de Mégantic, François Jacques.

La ministre responsable des aînés et des proches aidants, Marguerite Blais, était de passage à Lac-Mégantic, mardi, le 28 janvier. Accompagnée par le député de Mégantic, François Jacques, la ministre a visité trois centres d’hébergement et de soins de longue durée et a participé à une rencontre qu’elle a qualifiée de «très riche» avec les représentants de la communauté.

«Je profite de cette tournée à travers le Québec le personnel et les familles des résidents. Cela permet de mieux comprendre les conditions de vie dans lesquelles nos personnes les plus vulnérables vivent et de travailler sur des changements de perception par rapport a ce qu’on a comme idée des CHSLD», a-t-elle confié en entrevue, en quittant le centre hospitalier.

Les quelques heures passées avec les personnes hébergées et le personnel, voilà ce que Marguerite Blais apprécie de son rôle en tant que ministre. Parlant des membres du personnel, «ce sont des missionnaires, des gens qui ont un cœur sur deux pattes et qui travaillent très, très fort. Vous savez, depuis dix ans, la perte d’autonomie des résidents dans nos CHSLD s’est énormément alourdie. Je dirais que 80% d’entre eux sont atteints d’Alzheimer ou de troubles neurocognitifs sévères.»

Ses contacts avec les gens ont été chaleureux. «Je l’aime ce milieu-là, ça me passionne. Prendre les préposées dans mes bras, c’est ça. Il faut qu’on donne de l’amour à ces milieux-là. Faire de la politique, c’est de l’humilité à tous les jours, parce que les gens veulent que tu fasses des miracles à tous les jours. Pour moi les miracles que je peux faire, c’est faire chanter les gens, reprendre avec eux «Voulez-vous danser grand-mère». Qui n’a pas cette chanson dans ses souvenirs? Pour moi, c’en est de la magie!»

Une grande majorité des gens qu’elle visite dans les CHSLD la connaissent, sur la Marguerite Blais de la télé. «Les plus vieux, surtout. En 2020, je vais avoir 70 ans. À mon âge, on n’est plus dans une planification de carrière. Je suis dans une mission de soutenir les proches aidants, les personnes plus vulnérables, faire de la gériatrie sociale, développer des lits de répit et je suis en santé de le faire. Mon expérience précédente m’a énormément servie.»

Elle rejette vite l’idée que cette responsabilité puisse peser lourd sur les épaules d’une politicienne. «Les gens ne veulent pas assez voir la réalité. Ça nous met face à notre propre réalité, à notre propre finitude.»

Pour elle, une raison de plus pour prôner une politique gouvernementale permettant de mieux former le personnel des CHSLD et de bichonner les milieux de vie. « Mes visites me permettent aussi de voir des lieux un peu plus vétustes. comme le 4e étage (l’unité d’hébergement et de soins de longue durée du centre hospitalier du Granit). Cela fait plus de 20 ans que les gens en parlent de la reconstruction du 4e

Annoncé en février 2018 par le ministre de la Santé et des services sociaux de l’époque, Gaétan Barrette, le dossier de la construction d’un nouveau centre d’hébergement et de soins de longue durée de 99 lits sur le site même de l’hôpital est retournée sur les planches à dessin, au CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Aucune date n’a encore été avancée par le gouvernement caquiste quant à la mise en chantier de ce projet.


 

 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • De nouveaux travers s’imposaient
    Actualités

    De nouveaux travers s’imposaient

    Rémi Tremblay / 26 mai 2020
  • Début du déconfinement pour les aînés
    Actualités

    Début du déconfinement pour les aînés

    Claudia Collard / 25 mai 2020
  • Un jumelage à l’échelle du lien humain
    Actualités Société

    Un jumelage à l’échelle du lien humain

    Claudia Collard / 21 mai 2020
  • Retour au Centre de la petite enfance
    Actualités

    Retour au Centre de la petite enfance

    Claudia Collard / 21 mai 2020
  • Bestar augmente sa production
    Actualités Économie

    Bestar augmente sa production

    Rémi Tremblay / 21 mai 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. De nouveaux travers s’imposaient
  2. Début du déconfinement pour les aînés
  3. Pont de fer: le chantier démarre
  4. Un jumelage à l’échelle du lien humain
  5. La Marche du Vent en réparation
  6. Retour au Centre de la petite enfance
  7. Bestar augmente sa production
Docile ou non?
Le Comité culturel Mégantic met fin à sa saison
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Travailleurs sociaux recherchés
    Sherbrooke
  2. Ouvrier(ère) d’entretien
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Commis aux pièces
    Nantes
  5. Gérant de boutique
    Nantes
Répertoire des entreprises