Une intégration d’entreprises dans l’aménagement paysager

Une intégration d’entreprises  dans l’aménagement paysager - Rémi Tremblay : Actualités

Union des forces de François Lessard, propriétaire de Paysages François Lessard, au centre, entouré de Pier-Olivier Gagnon et Guillaume Rodrigue de Gagnon Rodrigue Entretien paysager.

Une intégration est en cours dans le domaine de l’aménagement paysager. Paysages François Lessard et Gagnon Rodrigue Entretien paysager regroupent leurs forces ouvrières et leurs carnets de commande sous la même enseigne. Les associés François Lessard, Pier-Olivier Gagnon et Guillaume Rodrigue pourront compter sur une équipe atteignant une vingtaine d’employés en forte saison. L’union devrait être scellée au tout début d’avril.

«C’est un peu comme un plan de relève pour moi, une façon d’assurer la pérennité de l’entreprise», estime François Lessard. Aux commandes depuis déjà 20 ans de l’entreprise fondée par son père, Germain, au milieu des années 70, il se fait rassurant: «Je ne prends pas ma retraite, mais je la prépare sur plusieurs années», confie-t-il.

À 48 ans, l’entreprise lui tient toujours à cœur. Et comme ses nouveaux partenaires oeuvrent sensiblement dans le même domaine, tous y ont vu une opportunité de faire croître l’offre en région.

Pour l’instant, le nom Paysages François Lessard demeure en tête d’affiche. Et les contrats de déneigement des uns et des autres continueront d’être honorés. Il y en a plus de 600 dans le carnet de commandes de François Lessard.

En activité depuis le printemps 2019, Gagnon Rodrigue Entretien paysager déploie une offre de services allant de la tonte de pelouse, l’émondage et la coupe des arbres, la taille de haies de cèdres et d’arbres, le lavage de vitres, le déneigement, le nettoyage printanier et automnal, le déneigement de toiture et dispose d’un service de nacelle.

«Nous proposons aussi de réaliser des travaux acéricoles en sous-traitance, pour ainsi pallier au manque de main-d’œuvre dans cette industrie», souligne Pier-Olivier Gagnon. La saison acéricole 2020 s’annonce d’ailleurs intéressante en raison des températures plutôt douces qui pourraient favoriser une récolte précoce.

Quant à l’aménagement paysager, le nombre de terrains disponibles pour le développement domiciliaire en région et l’intérêt de plus en plus grand des propriétaires de résidences pour un meilleur «aménagement» de leurs terrains laissent entrevoir de bonnes perspectives d’affaires sur du long terme.
L’intégration des deux entreprises en une seule se solde par un chiffre d’affaires combiné qui pourrait représenter 1,5 million de dollars.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un tourisme plus local cet été
    Actualités

    Un tourisme plus local cet été

    Rémi Tremblay / 4 juin 2020
  • Marc Garneau s’exprime sur la voie de contournement
    Actualités

    Marc Garneau s’exprime sur la voie de contournement

    Rémi Tremblay / 4 juin 2020
  • Le Cinéma Mégantic se prépare à la réouverture
    Actualités

    Le Cinéma Mégantic se prépare à la réouverture

    Rémi Tremblay / 4 juin 2020
  • Rendez-vous au salon de coiffure
    Actualités

    Rendez-vous au salon de coiffure

    Claudia Collard / 4 juin 2020
  • Animer les aînés
    Actualités Société

    Animer les aînés

    Rémi Tremblay / 4 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un tourisme plus local cet été
  2. Marc Garneau s’exprime sur la voie de contournement
  3. Le Cinéma Mégantic se prépare à la réouverture
  4. Rendez-vous au salon de coiffure
  5. Réouverture bien accueillie!
  6. Le magasinage reprend au Carrefour
  7. Animer les aînés
Docile ou non?
Histoires de porteuses d’eau
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Charpentier menuisier
    dans la MRC du Granit
  2. Directeur des travaux publics
    Frontenac
  3. Commis / livreur
    Lac-Mégantic
  4. 3 postes à combler là là
    St-Sébastien
  5. Travailleurs sociaux recherchés
    Sherbrooke
Répertoire des entreprises