Recyc-Québec

Gilles Cloutier a rouvert son dojo le 25 juin

Gilles Cloutier a rouvert son dojo le 25 juin - Rémi Tremblay : Sports

Les affrontements en entraînement sont toujours réalisés entre les membres d’une même bulle. (Photo Katy Cloutier)

Après trois mois de pause forcée, le dojo Yoseikan Budo à Lac-Mégantic a pu reprendre ses activités le 25 juin, «lorsque la reprise de certains sports a été autorisée, puisque le Yoseikan Budo permet une pratique individuelle», explique son propriétaire Gilles Cloutier. 


Les cours offerts dans le local de la rue Laval ont été adaptés à la réalité pandémique. Avec un maximum de 15 yoseikanbudos par groupe, assure l’instructeur. «Durant la saison estivale jusqu’à l’annonce de la reprise des affrontements dans un contexte d’entraînement dans les sports de combat, nous étions quand même en mesure d’offrir des cours. Nous avons respecté les consignes émises par la Santé publique, notamment la distanciation physique, le lavage des mains, le port du masque dans les déplacements, et nous continuerons de le faire.» 

Le concept des bulles familiales a été privilégié, puisque plusieurs fratries ou duos parent-enfant fréquentent le dojo. «Pour les autres, des sous-groupes d’entraînement de deux ou de quatre sont créés et les élèves doivent conserver ces bulles à chaque cours. C’est donc dire que les affrontements en entrainement seront toujours réalisés entre les membres d’une même bulle», précise l’instructeur. 

Les sports de combat, tels le judo, le taekwondo, la lutte olympique, le karaté et le kickboxing ont obtenu l’autorisation de reprendre les activités dans un contexte d’entraînement, le 2 septembre, en respectant plusieurs adaptations proposées dont le consentement de tous les participants et la création de sous-groupes de maximum quatre personnes entre lesquels les contacts soutenus deviendront possibles. 

Président de la Fédération canadienne de Yoseikan Budo, Gilles Cloutier a participé à de nombreuses rencontres ces dernières semaines, visant l’élaboration d’un protocole de reprise des activités qui s’harmonise avec les protocoles développés par les autres organisations de sports de combat. «Pas question, pour l’instant, de penser en mode compétition», ajoute-t-il. 

Les efforts soutenus vers la reprise des sports de combat annoncée au premier jour de septembre par la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, permettront à 62 000 pratiquants de tous horizons de reprendre la pratique de leurs sports et vivre à nouveau leur passion, ainsi qu’à 510 clubs fédérés de lancer leur saison 2020-2021. 

Cette annonce permettra de sauver une centaine de clubs de sports de combat en situations difficiles et assurera la pratique sportive sécuritaire de plusieurs milliers de pratiquants. «La santé physique, mentale et émotionnelle des Québécois ainsi que celles de nos organismes en sortiront gagnants», a souligné Alain Deschamps, directeur général de Sports Québec. 

Bien conscient que le virus est toujours présent au Québec, Gilles Cloutier insiste sur le respect des consignes et des directives. «Nous sommes très contents de pouvoir avancer à une nouvelle étape de déconfinement de notre sport. Bien entendu, nous conservons un registre des pratiquants et nous demandons à chacun s’il a eu des symptômes s’apparentant à la COVID-19 afin de réduire au minimum les risques de transmission à l’intérieur du dojo.» 

Le Yoseikan Budo s’adresse aux enfants dès l’âge de 4 ans, aux adolescents et aux adultes. Selon l’âge et le niveau des élèves, les cours sont offerts du lundi au jeudi en soirée et le samedi matin. Il est possible de s’inscrire en tout temps en contactant l’instructeur au 819 214-9197. Des groupes peuvent être ajoutés selon la demande afin de respecter le maximum de 15 élèves par cours.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Élargir le rôle des paramédics, oui mais…
    Actualités Santé

    Élargir le rôle des paramédics, oui mais…

    Claudia Collard / 25 octobre 2021
  • Préfecture: Yves d’Anjou s’en remet aux citoyens
    Actualités

    Préfecture: Yves d’Anjou s’en remet aux citoyens

    Rémi Tremblay / 25 octobre 2021
  • Monique Phérivong Lenoir prête pour la course à la préfecture
    Actualités

    Monique Phérivong Lenoir prête pour la course à la préfecture

    Claudia Collard / 25 octobre 2021
  • Béliers: deux victoires et une défaite
    Sports Les Béliers

    Béliers: deux victoires et une défaite

    Anne-Julie Hallée / 21 octobre 2021
  • Nouvelle campagne pour la Fondation Maison La Cinquième Saison
    Actualités

    Nouvelle campagne pour la Fondation Maison La Cinquième Saison

    Rémi Tremblay / 20 octobre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Élargir le rôle des paramédics, oui mais…
  2. Préfecture: Yves d’Anjou s’en remet aux citoyens
  3. Monique Phérivong Lenoir prête pour la course à la préfecture
  4. Vol de dons!
  5. 50 ans de service
  6. Béliers: deux victoires et une défaite
  7. Quatre buts pour Félix Potvin dans la victoire
Discriminés encore!
Sam Breton, l’art de passer «du coq à la truie»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) de travaux pratiques
    Lac-Mégantic
  2. Infographiste recherché(e)
    Lac-Mégantic
  3. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  4. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  5. Électromécanicien
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises