Sécurité ferroviaire: pression sur le ministre Garneau

Sécurité ferroviaire: pression sur le ministre Garneau - Rémi Tremblay : Actualités Sécurité ferroviaire

Les convois de marchandises qui traversent le centre-ville de Lac-Mégantic transportent des charges de plus en plus lourdes, à mesure que le Canadien Pacifique développe de nouveaux marchés en provenance de la côte Est.

Le député de Mégantic-L’Érable Luc Berthold presse le gouvernement fédéral, et en particulier le ministre des Transports Marc Garneau, d’apporter des correctifs aux importantes lacunes dans le système de surveillance en matière de transport de produits dangereux, décelées dans le plus récent rapport du Commissaire à l’environnement et au développement durable du Canada.

«Des listes passées date, des milliers d’installations non répertoriées, l’absence de standards, le manque de préparatifs en cas de situation d’urgence, etc. Le constat du commissaire est alarmant. Le ministre des Transports répète sans cesse que la sécurité ferroviaire est sa première priorité. Quand va-t-il passer de la parole aux actes et mettre vraiment la sécurité des Canadiens en priorité ?», lui a-t-il lancé, la semaine dernière, lors de la période de questions à la Chambre des communes.

Le député Berthold, qui occupe la fonction de ministre responsable du Conseil du Trésor dans le cabinet fantôme du chef de l’Opposition Erin O’Toole, a profité de l’occasion pour rappeler au ministre Garneau les propos de la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, qui estime «qu’il n’est pas normal que sept ans plus tard (après la tragédie de 2013), des rapports soient aussi préoccupants», dans une lettre ouverte publiée dans plusieurs médias, dont l’Écho.

«Le ministre Garneau s’est défilé dans sa réponse à ma question en répétant que la sécurité ferroviaire était sa priorité. Si c’est bel et bien le cas, pourquoi ne pose-t-il pas d’actions concrètes?», questionne Luc Berthold.

Localement, certains indices laissent croire que les inquiétudes partagées par le député fédéral et les autorités municipales sont fondées. Tels ces clous retenant les rails qui sortent librement des vieux travers de bois dans lesquels ils ont été plantés au moment des réparations exécutées sur la voie ferrée du centre-ville, l’été dernier. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
  •  Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
    Actualités Économie

    Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID

    Claudia Collard / 18 février 2021
  • Une relâche avec des adoucissements
    Actualités Santé

    Une relâche avec des adoucissements

    Rémi Tremblay / 18 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  2. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  3. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  4. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
  5. Une relâche avec des adoucissements
  6. Le bois et ses métiers
  7. Les Hardings, une pièce-événement à Télé-Québec
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises