Douze futurs logements locatifs au centre-ville

La construction de deux bâtiments de six logements chacun devrait débuter cet été, sur le boulevard des Vétérans, entre la rue Thibodeau et la future allée piétonnière. L’acte de vente du terrain de 1616,50 mètres carrés, au prix de 279 600$, devrait être signé dans les prochaines semaines entre la Ville et l’entreprise Constructions Morin. 

Le directeur du service d’urbanisme de la Ville, Jean-François Brisson, explique qu’en raison de son emplacement stratégique, avec vue sur le lac, le site en question a suscité l’intérêt de quelques promoteurs immobiliers pour la construction d’unités locatives, la demande étant forte dans ce secteur d’activité avec la pénurie de logements, demande qui a pris encore plus d’ampleur avec la pandémie, qui favorise l’exode des grands centres au profit des régions. «Les blocs qui se sont construits au centre-ville jusqu’à maintenant sont tous remplis; il n’y a aucune vacance», communique M. Brisson. 

En août dernier, une modification au zonage permettait l’usage résidentiel sur les terrains vacants du boulevard des Vétérans situés entre les rues Thibodeau et Stearns, en plus de l’usage commercial déjà autorisé. «On a contacté tous les promoteurs qui avaient montré de l’intérêt pour les informer du changement de zonage et un projet a finalement été déposé.» 

Nommé Place du lac, le projet de Constructions Morin comprend deux blocs de six appartements de cinq pièces et demie chacun. «Il s’agit d’appartements de style condos, avec plafond de 8 pieds 6 pouces, de grandes fenêtres et une porte patio de 12 pieds de long. On parle de logements haut de gamme, avec revêtement extérieur en brique, acier et pierre», décrit le promoteur Pierre-Luc Morin.

 Estimé à plus de 3 M$, le projet a pris naissance après qu’un groupe de propriétaires d’immeubles à revenu de la région ait approché M. Morin. Ce dernier mentionne que des discussions sont toujours en cours dans l’optique d’un partenariat avec ces investisseurs locaux. 

Spécialisée dans la construction d’immeubles à revenus depuis cinq ans, l’entreprise Constructions Morin est présidée par Luc Morin, un des fondateurs de Maison Usinex de Milan, son fils Pierre-Luc étant co-président de cette compagnie basée à Sherbrooke. «Nous avons des immeubles à Sherbrooke, East Angus, Ascot Corner et Weedon. Tous les logements ont été loués avant qu’on ait fini de les construire. On travaille beaucoup avec la modélisation 3D, ce qui permet des visites virtuelles qui donnent une idée très réaliste du projet», explique Pierre-Luc Morin, qui a déjà été approché par des locataires potentiels pour Place du lac. 

La construction d’un premier immeuble devrait débuter au cours de l’été en vue d’accueillir ses premiers locataires en juillet 2022. Les plans préliminaires du projet Place du lac ont été présentés au Comité consultatif d’urbanisme de la Ville en novembre dernier.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À propos de l’argent du recours collectif…
    Actualités Municipalité

    À propos de l’argent du recours collectif…

    Claudia Collard / 1 mars 2021
  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À propos de l’argent du recours collectif…
  2. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  3. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  4. Un fort énorme!
  5. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  6. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  7. Pas de confinement pour les services de La Bouée
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises