1737982628
activity
1737982628
session_token Somme de 19 M$: «On va répondre à des besoins des Méganticois» - Rémi Tremblay : Actualités Économie | L'Écho de Frontenac, hebdo de la région de Lac-Mégantic
vendredi fou echo

Somme de 19 M$: «On va répondre à des besoins des Méganticois»

Somme de 19 M$: «On va répondre à des besoins des Méganticois» - Rémi Tremblay : Actualités Économie

Les coprésidents Martine Beaudoin et Jean-Paul Normand entourant le député de Mégantic, François Jacques.

Le député François Jacques a présenté, le 15 novembre, les deux coprésidents qu’il a nommés à la tête de la démarche de consultation populaire et, en amont, de l’étude des projets qui doivent être soumis d’ici le 25 novembre pour l’utilisation d’une enveloppe totale d’environ 19 millions de dollars obtenue du ministère de la Justice et destinée à des projets «significatifs» pour la communauté. Les notaires Martine Beaudoin et Jean-Paul Normand ont accepté la responsabilité, sans la moindre hésitation. «Il s’agit de sommes importantes et de décisions importantes pour la population. Il faut être intègres et justes. C’est sûr que c’est une grande responsabilité. C’est toute une charge, mais c’est drôlement intéressant», reconnaissent d’une même voix les deux coprésidents.

«Je voulais un processus intègre, avec des personnes ayant une droiture. Jean-Paul Normand, un notaire émérite qui est impliqué dans la communauté depuis plus de 50 ans, entre autres dans les clubs sociaux, et Martine Beaudoin, impliquée à titre d’administratrice bénévole d’organisations économiques, socioculturelles et sportives. Deux personnes complémentaires, l’une et l’autre», s’est réjoui le député lors d’une rencontre de présentation à son bureau.

«Pour le reste de la composition du comité, on va attendre encore un peu. Je ne veux aucune personne liée de près ou de loin à un projet qui sera présenté dans le cadre de l’appel de projets. On veut une représentation équilibrée de l’ensemble de la population de Lac-Mégantic», insiste-t-il.

La Ville de Lac-Mégantic n’aura pas de représentant sur le comité, assure François Jacques, tout en reconnaissant sa collaboration ainsi que celle des principaux ministères qui seront appelés à travailler sur la réalisation des projets, à l’échelle de leurs compétences. «À la base, la réglementation municipale s’applique sur l’ensemble des projets qui seront proposés, autant sur l’urbanisme que dans le financement récurent qui pourrait être demandé.»

Le député se montre clair sur l’exercice des prochains mois: «C’est un genre de sommet économique pour répondre aux problématiques qui ont été créées par la tragédie, des problèmes qui sont arrivés par la suite à cause de la tragédie et des besoins dans la communauté qui n’ont jamais été répondus et qui ont été créés au fil des années. Régler, si on est capable, en tout ou en partie les iniquités sur le territoire de la Ville et qui peuvent répondre aux besoins d’une plus grande part de la population.»

Reste-t-il des besoins qui n’ont pas été répondus depuis 2013 par les programmes d’aide créés par les gouvernements provincial et fédéral et dont encore des millions $ n’ont pas encore été dépensés? François Jacques affiche un air préoccupé: «Sérieusement, il y a du monde qui entre ici (à son bureau) depuis trois ans. On a entendu toutes sortes de besoins pour la communauté et j’espère que ces gens-là qui ont revendiqué des besoins vont déposer des projets.»

 l garde en tête la problématique du logement, amplifiée par l’arrivée de nouveaux résidents et la disparition, en 2013, d’une «enveloppe locative qui n’a jamais été entièrement recrée.»

Une problématique que reconnaissent les deux notaires de profession, bien au fait d’un marché immobilier en effervescence. Avec la disparition des commerces de l’ancien centre-ville, qui possédaient pour la plupart des logements aux étages supérieurs, «un vide a été créé surtout dans l’abordable. Le marché va vite et les prix sont élevés», signale Jean-Paul Normand. Et les coûts de construction n’ont pas été à la baisse.

«Si on revient aux logements, intervient le député, combien ça coûte pour recréer l’enveloppe locative à un prix abordable?» La Ville de Lac-Mégantic faisant partie des créanciers au plan d’arrangement de la MMA va recevoir 1,7 M$ de cette enveloppe des surplus que le gouvernement du Québec a choisi de redistribuer aux sinistrés de Lac-Mégantic.

Et pourquoi pas la capitainerie! «Rappelez-vous en 2013, Le Renato, l’Auberge, Le Citron vert, le milieu de vie estivale de Lac-Mégantic était là.» Avec ses 22 kilomètres carrés de territoire, essentiellement zoné blanc, la ville de Lac-Mégantic ne manque pas d’espaces à développer et à habiter.

Le député insiste, l’appel de projet est fondé sur le territoire géographique de Lac-Mégantic. «Ce qui ne veut pas dire que les projets doivent répondre à des besoins seulement pour les gens de Lac-Mégantic. Il pourrait y avoir des projets qui répondraient à l’ensemble de la MRC aussi. Ça ne limite pas l’utilisation qui en sera faite (le fonds de 19 M$), mais géographiquement le lien sera ici.» Il le répète : «On est intéressé à entendre tout type de projets. Les gens qui ont des idées quelles qu’elles soient peuvent nous les envoyer.» Et ce, peu importe les domaines, que ce soit au niveau culturel, en transport, en santé ou en environnement.

Les rencontres avec les promoteurs de projets sont prévues les 20, 21 et 22 décembre. Une consultation avec les résidents de Lac-Mégantic se déroulera quant à elle quelque part au début de l’année 2022, «en janvier ou en février», précise le député.

Le comité entend également consulter les élèves du primaire, «les conseils des élèves de Notre-Dame-de-Fatima et de Sacré-Cœur», ainsi que les élèves de Montignac, par le biais de La Maison des jeunes. 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un corridor ferroviaire Montréal-Lac-Mégantic?
    Actualités

    Un corridor ferroviaire Montréal-Lac-Mégantic?

    Rémi Tremblay / 25 novembre 2021
  • Une clinique d’urgence pour tous les résidents de la MRC du Granit
    Actualités Santé

    Une clinique d’urgence pour tous les résidents de la MRC du Granit

    Claudia Collard / 25 novembre 2021
  • Vaccination: au tour des 5-11 ans
    Actualités Santé

    Vaccination: au tour des 5-11 ans

    Rémi Tremblay / 25 novembre 2021
  • Un voyage à travers les 150 ans de Lac-Drolet
    Culture Littérature

    Un voyage à travers les 150 ans de Lac-Drolet

    Rémi Tremblay / 24 novembre 2021
  • Les tableaux lumineux de Maurice Gareau
    Culture Arts visuels

    Les tableaux lumineux de Maurice Gareau

    Claudia Collard / 24 novembre 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un corridor ferroviaire Montréal-Lac-Mégantic?
  2. Une clinique d’urgence pour tous les résidents de la MRC du Granit
  3. Six buts en période médiane contre La Guadeloupe
  4. Vaccination: au tour des 5-11 ans
  5. Un voyage à travers les 150 ans de Lac-Drolet
  6. Les tableaux lumineux de Maurice Gareau
  7. Une conclusion gagnante chez Tafisa
Une manne politique de 19 M$
Les tableaux lumineux de Maurice Gareau
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Préposés à la réception
    Lac-Mégantic
  2. CHEF DE DIVISION PLEIN AIR
    Lac-Mégantic
  3. Service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  4. Directeur(trice) général(e)
    Lac-Drolet
  5. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises