Oscar Brochu

Marc Messier, à la fois drôle et touchant

Marc Messier, à la fois drôle et touchant  - Claudia Collard : Culture Théâtre

Marc Messier a captivé son auditoire, le soir du 21 mars à la Salle Montignac.

C’est sur une scène épurée que Marc Messier a présenté le premier spectacle solo de sa prolifique carrière, le soir du 21 mars à la Salle Montignac. Ayant, de son propre aveu, choisi de se montrer «sans son égo», il a captivé l’auditoire d’anecdotes et récits de vie, déclenchant rires et partageant de touchants moments.

Débutant avec un épisode d’impatience impliquant un autobus scolaire, un bac brun et une altercation avec un représentant d’une communauté religieuse, Marc Messier a évoqué des discussions ardues avec son égo, qu’il a décidé de quitter après des décennies de vie commune.

L’entrée en matière a servi de prétexte à un voyage dans le temps, remontant d’abord à l’époque où le comédien aujourd’hui septuagénaire n’avait pas encore rencontré son égo. On suit donc ainsi son parcours de vie jusqu’à aujourd’hui, un récit fort imagé traversant le Québec des années 50, 60, 70…

On écoute avec fascination et amusement ses moments d’adolescence et de vie adulte, où les petits rôles au théâtre s’accumulent avant l’épiphanie : sa rencontre avec ses partenaires des 3322 représentations de Broue… et tous les succès qu’on lui connaît, notamment dans Lance et compte, Les Boys, La petite vie et Les voisins. «Quarante ans qui ont passé aussi vite qu’une fin de semaine de quatre jours», laissera-t-il entendre après l’enchaînement de nombreuses répliques désormais célèbres, dont «la dureté du mental» et «sacrament Suzie».

Toujours actif aujourd’hui, il termine tout de même son spectacle avec trois points de suspension. Laissant derrière lui cette question existentielle sur ce qui arrive lorsque la vieillesse se termine. Et exprimant à sa façon sa reconnaissance envers cette vie si bien remplie. Ci-contre: Marc Messier a captivé son auditoire, lundi soir à la Salle Montignac.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
    Culture Musique

    Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête

    Claudia Collard / 16 avril 2024
  • Happening de pure joie cosmique
    Actualités

    Happening de pure joie cosmique

    Rémi Tremblay / 16 avril 2024
  • La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
    Actualités Économie

    La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM

    Claudia Collard / 4 avril 2024
  • Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
    Actualités Immobilier

    Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ

    Rémi Tremblay / 4 avril 2024
  • Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
    Actualités Environnement

    Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit

    Claudia Collard / 4 avril 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
  2. Happening de pure joie cosmique
  3. La Ville demande à la SAQ de réaccepter les cartes LM
  4. Un écoquartier planifié à construire voisin de l’OTJ
  5. Un Réseau de bains de nature pour la MRC du Granit
  6. Les p’tits Torrieux se soucient peu de l’éclipse!
  7. Party instantané avec Salebarbes!
Virage numérique sans déraper
Noé Lira : quand l’activisme prend de airs de fête
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis comptable
    Lac-Mégantic
  2. Entretien ménager
    Marston
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. 3 préposé(e)s à l’accueil touristique - 1 agent(e) de sensibilisation aux espèces exotiques envahissantes
    Lac-Mégantic
  5. 2e Employé de voirie
    Val-Racine
Répertoire des entreprises