Cégep Beauce-Appalaches

Le CanadaMan/Woman fait son grand retour

Le CanadaMan/Woman fait son grand retour  -   : Sports Triathlon

Départ dimanche de l’une des épreuves les plus exigeantes de la planète, le CanadaMan/Woman. (Photo Michel Caron)

La série internationale Xtri World Tour fera un arrêt en sol canadien ce dimanche 3 juillet avec la présentation du spectaculaire Triathlon CanadaMan/Woman, l’une des épreuves sportives les plus exigeantes de la planète.

Se jetant dans l’eau du lac Mégantic dès 4h30 le matin, les participants doivent d’abord nager 3,8 km, dans des conditions difficiles à prévoir, avant d’attaquer un trajet de 180 km à vélo et de terminer avec une portion de course à pied de 42 km.

Le parcours de vélo emprunte notamment la route des Sommets avec ses ascensions légendaires, incluant un dénivelé positif de 2500mètres, alors que la section de course à pied ajoute un autre 1200 mètres de dénivelé et conclut l’épreuve à l’Observatoire du Mont-Mégantic.

Organisé par le groupe Endurance Aventure, l’événement est appuyé par la présence de plus de 180 bénévoles qui assurent le soutien technique et qui veillent à la sécurité des athlètes et de leur entourage.

Après avoir tenu l’édition de 2021 exceptionnellement en automne, le comité organisateur est très heureux de renouer cette année avec sa case horaire estivale. L’ambiance risque d’être beaucoup plus festive. «Pour nous, c’est un grand retour. On pourra inviter le grand public, la population comme les gens de l’extérieur, à venir assister au triathlon, à son départ ainsi qu’à l’arrivée au sommet», se réjouit la responsable des communications chez Endurance Aventure, Marianne Lacasse.

Un transport en autobus a même été prévu pour emmener le public et les bénévoles jusqu’au sommet du mont Mégantic, pour leur permettre d’assister à l’arrivée des athlètes.

Calibre élevé
Le niveau de compétition sera particulièrement relevé. Le champion de 2021, le Victoriavillois Sylvain Lafrance sera de retour pour défendre son titre, lui qui en sera aussi à une cinquième participation en cinq éditions. Il devra toutefois surveiller dans son rétroviseur le Sherbrookois Jérôme Bresson, champion des trois premières éditions, et l’Albertain Jordan Bryden, 3e en 2019.

À surveiller le jeune triathlète professionnel Antoine Jolicoeur Desroches est sur le circuit demi Ironman et Ironman, en plus d’être un ultramarathonien. Le Brésilien Thiago Menuci et le triathlète professionnel Américain John Hirsch, tous deux spécialistes de triathlon longues distances, feront partie de la liste des inscrits.

Du côté féminin, la Brésilienne Daniele Crivelaro et la Texane Jessica Lukasik seront à surveiller. La Sherbrookoise Eva Alexy tentera pour sa part de maîtriser le parcours une nouvelle fois, elle qui est maintenant âgée de 70 ans. L’athlète affirme que ce serait sa dernière participation à un triathlon extrême.

Sur le plan de la représentation locale, les yeux seront tournés vers Olivier Lavallée, Maryse Couet, Jeff Wackett et Sylvie Roy.

Outre le Québec, les participants proviennent de quatre autres provinces canadiennes des Etats-Unis, de la France, de la Belgique, de la Colombie, du Brésil, de la Norvège, de la Syrie et de la Grande-Bretagne.

À noter qu’un triathlon sprint précédera la grande compétition le samedi 2 juillet, question de faire vivre l’ambiance du CanadaMan/Woman. Quelque 200 participants prendront ainsi le départ à la Station touristique Baie-des-Sables pour 750 de nage, 20 km de vélo et 5 km de course en sentiers.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
    Actualités Municipalité

    Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie

    Claudia Collard / 2 février 2023
  • Retour du bingo... cette fois à la télé
    Actualités Société

    Retour du bingo... cette fois à la télé

    Rémi Tremblay / 1 février 2023
  • Pas pour demain le train de passagers
    Actualités

    Pas pour demain le train de passagers

    Claudia Collard / 31 janvier 2023
  • Lac en fête sombre, faute de liquidités
    Actualités

    Lac en fête sombre, faute de liquidités

    Rémi Tremblay / 31 janvier 2023
  • Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 30 janvier 2023
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Ori Dagan en concert
  2. Contrats alloués pour la reconversion de l’ancienne scierie
  3. Poésie moderne signée Govrache
  4. Retour du bingo... cette fois à la télé
  5. Pas pour demain le train de passagers
  6. Lac en fête sombre, faute de liquidités
  7. Dialogue difficile avec le ministre Alghabra en dehors de Lac-Mégantic
Notre monde perdu
QW4RTZ: toute une performance!
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. ouvrier agricole
    St-Sébastien
  2. Gestionnaire de la salle de quilles
    Lac-Mégantic
  3. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  4. Camionneur
    Woburn
  5. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
Répertoire des entreprises