Oscar Brochu

Béliers: deux victoires et deux matchs nuls

Béliers: deux victoires et deux matchs nuls - Anne-Julie Hallée : Sports

Le dimanche 18 septembre, les quatre équipes des Béliers jouaient au terrain de la Polyvalente Montignac. Une journée éprouvante sous la pluie, mais qui s’est terminée avec deux victoires convaincantes et deux parties nulles. Le matin, les Béliers atomes du Coach Yannick Thibault recevaient les Dragons de l’École secondaire Deux-Rives de Saint-Georges. Au premier quart, les Dragons se sont inscrits au pointage avec un touché ainsi qu’un converti, bon pour 2 points au niveau atome. Puis, les Béliers ont égalé la marque lorsque Jérôme Gagné a couru une distance de 65 verges jusque dans la zone payante. Le converti de 2 points a ensuite été réussi par Madrick Héon. À la fin de la première demie, les Beaucerons ont ajouté un touché. Les Béliers ont ensuite nivelé le pointage avec une passe du quart-arrière Nicolas Charland vers Jérôme Gagné qui a couru 25 verges dans la zone. Marque finale: 14 – 14. 


Pour ce baptême d’un premier vrai match pour les atomes, les entraîneurs se disent très satisfaits de la tenue de leurs joueurs. Les Béliers ont réussi à faire de beaux jeux, même si l’équipe adverse habillait beaucoup plus de joueurs, grands et costauds. « C’était intéressant de voir qu’on pouvait se débrouiller, autant à l’attaque qu’en défensive. On a eu de la difficulté à bloquer quelques fois la ligne offensive, mais c’est quand même normal en début de saison», a confié l’entraîneur-chef Yannick Thibault. D’un commun accord, les deux entraîneurs ont convenu de terminer la partie avec un pointage nul, étant donné la température.

La deuxième partie de la journée opposait les Béliers benjamins de l’entraîneur-chef Yannick Thibault aux Balbuzards de l’École Louis- Jobin de Saint-Raymond. Le premier touché de la partie a été marqué au deuxième quart par le quart-arrière Justin Breton. Puis, le converti, bon pour 2 points au niveau benjamin, a été réussi par Anthony Côté. Avec 2:19 à faire à la demie, Jason Fortin a couru une distance de 17 verges pour compter un deuxième touché pour les Béliers. Puis, au quatrième quart, alors qu’il restait 10:07 au cadran, Emerick Gosselin a couru 54 verges jusque dans la zone payante pour creuser l’écart avec l’équipe adverse. Marque finale: 20–0 en faveur des Béliers. L’entraîneur-chef était très satisfait de tous ses joueurs, qui ont eux aussi été très braves, à jouer sous une pluie battante. «Je suis surtout content pour les nouveaux joueurs de 2e secondaire. Ces athlètes que j’ai recrutés l’an passé, se sont mis en évidence et ont appris à aimer le football. J’espère qu’ils continueront pendant plusieurs années. C’est une belle révélation.», a révélé Coach Thibault. 

Victoire écrasante 
En après-midi, les juvéniles de Coach Patrick Caron se mesuraient aux Huskies de la Polyvalente Charlesbourg. Au début de la partie, le quart-arrière Antoine Cloutier-Bolduc a couru sur une distance de 22 verges pour un premier touché des Béliers. Quelques minutes plus tard, les Huskies ont échappé le ballon et les Béliers l’ont recouvert. Avec 26 secondes à faire au premier quart, le quart-arrière a fait une passe à Nolan Godbout pour un deuxième touché des Béliers. La transformation de 2 points a été réussie par Justin Dubreuil. Avec 4:38 à faire au deuxième quart, Antoine Cloutier-Bolduc a couru 20 verges dans la zone payante pour un autre touché. Puis quelques jeux plus tard, le quart-arrière a effectué une autre belle passe à Nolan Godbout pour un quatrième touché des Béliers. Puis, avec 49 secondes à faire à la demie, Frédéric Paré a couru 43 verges pour marquer un autre touché des Béliers. Après une demie, les Béliers menaient 32 à 0. 

Au début de la deuxième demie, après le botté d’envoi très profond, les Huskies se sont retrouvés trop reculés dans leur zone, incapables d’en sortir, ce qui a donné aux Béliers un touché de sûreté, bon pour 2 points. Avec 4:27 à faire au troisième quart, le quart-arrière a effectué une passe à Gabriel Brochu directement dans la zone payante pour marquer un autre touché. À la fin de ce quart, les Huskies étaient encore très reculés dans leur zone, inaptes à en sortir, résultant en un autre touché de sûreté pour les Béliers. Marque finale: 42 à 0 en faveur des Béliers. 

L’entraîneur-chef des juvéniles était clairement fier de ses joueurs. «Les conditions n’étaient pas faciles, mais nous avons bien répondu», a indiqué l’entraîneur. La dernière partie de la journée fut celle des cadets de Coach Thibault qui affrontait les Huskies de Charlesbourg. Ce n’est qu’au deuxième quart que le premier touché a été marqué. Philipe Roy a couru une distance de 62 verges, pour ce premier 6 points. Cohen Sirois a botté le converti, bon pour 1 point. Au troisième quart, les Huskies ont ensuite marqué un touché, mais ont raté leur converti. Les Béliers menaient par un point. Alors qu’il restait 5:09 au match, les Huskies ont réussi un simple, égalisant le pointage 7-7. Une prolongation a ensuite suivi, mais aucun point n’a été marqué après trois tentatives de chaque côté. D’un commun accord, afin d’éviter des blessures, les entraîneurs ont décidé d’arrêter le match. La partie s’est donc terminée 7 à 7. 

Weekend prochain
Ce vendredi 23 septembre, deux parties au domicile des Béliers sont au programme. Les cadets se mesureront à la Polyvalente Le Mistral de Mont-Joli dès 17h, tandis que les juvéniles recevront la visite des Patriotes de la Polyvalente Bélanger de Saint-Martin à 19h30. Le lendemain, les benjamins se rendront à Trois-Rivières pour affronter l’École des Pionniers. Le dimanche 25 septembre, à midi, les atomes joueront au terrain de Montignac contre l’École de la Rochebelle de Québec.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • MOUV apporte sa contribution à JEVI
    Actualités Société

    MOUV apporte sa contribution à JEVI

    Rémi Tremblay / 28 septembre 2022
  • Le Sauro, version améliorée
    Sports

    Le Sauro, version améliorée

    Jean Girard / 28 septembre 2022
  • Le Méganticois qui rock du country
    Culture Musique

    Le Méganticois qui rock du country

    Claudia Collard / 28 septembre 2022
  • Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
    Culture

    Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans

    Claudia Collard / 27 septembre 2022
  • Mélissa Bédard comble son auditoire
    Culture Musique

    Mélissa Bédard comble son auditoire

    Claudia Collard / 26 septembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le plein de couleurs à la Galerie Métissage
  2. MOUV apporte sa contribution à JEVI
  3. Le Sauro, version améliorée
  4. Steve Hill au sommet de son art
  5. Le Méganticois qui rock du country
  6. Perquisition visant le trafic
  7. Refuges poétiques aux parcs du Mont-Mégantic et des Vétérans
«Pis, ça avance ?»
Le Méganticois qui rock du country
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur Général et greffier-trésorier
    Lambton
  2. Directeur(trice) général(e) et greffier(ère)
    Courcelles
  3. Inspecteur en bâtiment et en l’environnement
    Nantes
  4. Appariteur-concierge
    Lac-Mégantic
  5. ADJOINT.E EXÉCUTIF.VE À LA DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises