Chapelle du rang 1

La MRC s’entoure de citoyens pour plancher sur l’évaluation foncière

La MRC s’entoure de citoyens  pour plancher sur l’évaluation foncière -   : Actualités

La grogne soulevée, dès 2008, par le dépôt des nouveaux rôles d’évaluation foncière des municipalités et le nombre en augmentation de demandes de révision déposées au bureau de la MRC du Granit, soit 152 en 2008 et 158 en 2009, a convaincu le préfet Maurice Bernier à répondre aux préoccupations des propriétaires fonciers, en mettant sur pied un comité d’évaluation regroupant dix personnes, dont cinq résidants et quatre élus, qui aura pour principal mandat «d’analyser les méthodes de travail utilisées par le service de l’évaluation de la MRC conformément aux lois et règlements en vigueur et de formuler des recommandations qui s’adresseront tant à la MRC qu’au ministère des Affaires municipales».

«Les élus reconnaissent l’importance de ce dossier-là et étudient les outils qui sont à leur disposition pour trouver des solutions adéquates», a déclaré le préfet, lors de la présentation des membres du comité, mardi, en début d’après-midi, à l’hôtel de ville de Frontenac. Une municipalité qui a été au cœur de la tempête qui a soufflé sur les berges du lac Mégantic, l’an dernier, lors du dépôt du nouveau rôle triennal.

D’entrée de jeu, M. Bernier a insisté sur le fait que le mandat du comité ne portera pas sur la taxation, un exercice de responsabilité municipale, a-t-il rappelé, ni sur le règlement de cas personnels litigieux, pas plus qu’il ne devra être perçu comme un tribunal ayant à juger du travail accompli par le signataire du rôle de la MRC, la firme de l’évaluateur agréé Jean-Pierre Cadrin.

Le comité est formé du préfet Maurice Bernier, qui agira comme président, du directeur général de la MRC, Serge Bilodeau, du maire de Frontenac, Jean-Denis Cloutier, du maire de Notre-Dame-des-Bois, Jean-Louis Gobeil, d’André Desjardins, membre du Comité consultatif de l’urbanisme de Lac-Mégantic, de Benoit Rancourt, un résidant de Lambton, de Gilles Poulin, l’ancien maire de Lac-Drolet, de Renald Guay, un conseiller municipal de Val-Racine, de René Hétu de Piopolis, un homme d’affaires et propriétaire riverain, membre de l’Association des propriétaires fonciers du Québec, et de Robert Compagnat, un résidant et bénévole de Frontenac, impliqué dans plusieurs organismes régionaux. Ils représentent chacun des secteurs géographiques de la MRC.

Deux personnes ressources y sont rattachées, le responsable du service de l’évaluation de la MRC, Donald Cloutier, et l’évaluateur agréé Jean-Pierre Cadrin.

D’ici au dépôt des recommandations, vers la mi-août, le comité aura à consacrer près d’une cinquantaine d’heures de travail bénévole pour, dans un premier temps, bien comprendre le système d’évaluation et les méthodes de travail, entendre les citoyens et les groupes intéressés à s’exprimer sur le sujet, pour enfin émettre ses recommandations.

«Nous n’allons pas revoir les évaluations déjà faites», a averti le préfet qui n’a que de bonnes notes à donner au personnel du service de l’évaluation de la MRC. Au sujet du travail de l’évaluateur agréé, Jean-Pierre Cadrin, il a affirmé que celui-ci était «un professionnel reconnu». Son contrat, renouvelable chaque année, a encore été reconduit en 2009, jusqu’au 31 décembre.

«Il pourrait arriver que la MRC engage un signataire de rôle», comme cela s’est fait avec la MRC voisine, celle du Haut-Saint-François, et qu’il devienne un employé, mais aucune discussion n’aurait encore été menée à ce sujet autour de la table des maires, d’avouer Maurice Bernier.

«Voilà quelques années, les citoyens en général se préoccupaient moins de leur évaluation foncière, mais, depuis peu, on a assisté à des explosions, par exemple au niveau des terres à bois et des propriétés riveraines, qui font que de plus en plus de citoyens regardent leur évaluation et se disent combien ils vont avoir à payer de taxes.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises