Recyc-Québec

Suspension du permis d’alcool au Centre Mgr-Bonin

Suspension du permis d’alcool au Centre Mgr-Bonin  - Claudia Collard : Actualités

Le début de la sanction de 21 jours en voie d’être connu
C’est d’ici quelque semaines qu’on connaîtra la date d’entrée en vigueur de la sanction émise le 30 novembre par la Régie des alcools, des courses et des jeux concernant le permis d’alcool du Centre Mgr-Bonin. On sait d’ores et déjà que l’interdiction de consommer toute boisson alcoolisée sera valide pour une période de 21 jours.

L’information a été transmise par l’avocate Chantal Dion, la greffière municipale ayant été mandatée dans ce dossier par les élus de la Ville de Lac-Mégantic. «Compte tenu de notre bonne collaboration, du fait qu’on a reconnu être en infraction, une sanction de 21 jours a été jugée raisonnable», rapporte Me Dion.

La Sûreté du Québec se chargera de faire respecter l’interdiction, une fois celle-ci en vigueur. Les réfrigérateurs du bar seront cadenassés durant 21 jours et, en plus d’une présence policière, du personnel supplémentaire sera réquisitionné par la Ville afin d’optimiser la surveillance à l’intérieur du Centre Mgr-Bonin. Me Dion rappelle que toute personne surprise en possession d’une bouteille de boisson alcoolique durant la sanction récoltera une amende de 500$.

La saisie de 85 litres de boisson destinée à la vente illégale, le 14 février 2007, a conduit à l’émission d’une contravention d’une centaine de dollars, montant alors défrayé par l’organisation du Turmel à l’insu de la Ville. «On (Le Turmel) croyait probablement que la pénalité se limiterait à la contravention et que l’événement passerait inaperçu», commente Chantal Dion.

Ce n’est qu’au début 2008 que les élus méganticois ont appris l’existence de la contravention. A suivi, au cours de l’été de cette même année, une inspection de la RACJ en lien avec l’infraction. «À la demande de la Régie, la Ville a procédé à certaines modifications afin de respecter la loi, dont l’enlèvement des frigidaires à bière dans les loges et d’une machine à jeux payantes», relate la greffière. Parallèlement, des démarches ont été faites pour l’obtention d’un permis d’amphithéâtre. «Avant, on disposait d’un permis de bar dans un amphithéâtre, ce qui ne donnait pas le droit de consommer de la bière à l’extérieur du bar. Je ne crois pas que dans ce cas il s’agisse de mauvaise foi mais plutôt d’une mauvaise compréhension du permis», précise-t-elle.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises