Recyc-Québec

Mythes et réalités de la conduite automobile chez les aînés

Mythes et réalités de la conduite automobile chez les aînés - Claudia Collard : Actualités

Marie-Ève Laforest, coordonnatrice régionale en sécurité routière pour la SAAQ, donnait une conférence au Village Harmonie le 30 septembre, dans le cadre de la Journée internationale des personnes aînées.

La Journée internationale des personnes aînées du 1er octobre a été soulignée un jour plus tôt par l’AREQ sectorielle de Lac-Mégantic, qui a invité les résidants du Village Harmonie à la conférence Au volant de ma santé, donnée sur place par Marie-Ève Laforest, coordonnatrice régionale en sécurité routière pour la SAAQ. Une rencontre qui a notamment permis de démystifier certains préjugés, en livrant une information juste sur la conduite automobile chez les personnes de 75 ans et plus.

Le Village Harmonie abritant une clientèle dont la moyenne d’âge est de plus de 80 ans et la branche sectorielle de l’Association des retraité(e)s de l’éducation et des autres services publics du Québec y comptant neuf membres, l’endroit était tout désigné pour l’événement du 30 septembre.

«Au Québec, près de 4000 personnes de 90 ans et plus ont un permis de conduire et certaines d’entre elles ont plus de 100 ans», mentionne d’entrée de jeu Marie-Ève Laforest. Pour conserver ce privilège, on doit passer un examen médical à 75 ans, puis à 80 ans et aux deux ans par la suite. En 2010, sur les quelque 90 000 personnes ayant subi un tel contrôle médical, 26% ont conservé leur permis sans contraintes, 69% à certaines conditions, 4% ont eux-mêmes demandé une révocation de permis et… seulement 1% ont vu leur permis suspendu.

En plus de cette dernière statistique qui va à l’encontre des préjugés véhiculés, une autre donnée mentionnée par Mme Laforest a remis les pendules à l’heure: «Les conducteurs âgés n’ont pas plus d’accidents que les autres. C’est encore la tranche d’âge des 16-24 ans, qui compose 10% des conducteurs mais cause 24% des accidents.»

La conférencière a également effectué un rafraîchissement des techniques de conduite et du code de la sécurité routière, rappelant aussi les habiletés requises pour prendre le volant. Car s’il est possible de pallier le déficit de certaines fonctions motrices (ex: lunettes pour corriger la vue, rétroviseur panoramique pour faciliter le repérage des angles morts), il en est autrement pour les fonctions cognitives. «Il est important d’être conscient de ses limites et d’éviter de conduire lorsqu’on ne se sent pas en forme», communique-t-elle, indiquant que la fatigue est la 3e cause d’accidents mortels au Québec, après l’alcool et la vitesse.

Convenant que l’idéal serait que les personnes décident d’elles-mêmes qu’elles ne sont plus capables de conduire leur voiture, Mme Laforest signale que l’entourage d’une personne dont la conduite est jugée non sécuritaire peut contacter la SAAQ, qui se chargera du suivi. «Les informations sont traitées confidentiellement», assure-t-elle.

Parmi les moyens préventifs évoqués par Marie-Ève Laforest pour optimiser ses chances de conduire le plus longtemps possible, un conseil s’adresse aux femmes. «À la retraite, plusieurs femmes arrêtent de conduire; c’est toujours leur mari qui prend leur volant. Même si elles ont eu leur propre voiture pendant des années, certaines ne sont plus capables de conduire lorsqu’elles se retrouvent seules. Il important, mesdames, de garder votre autonomie!»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises