Les Clouspines jouent les cowboys et indiens

Les Clouspines jouent les cowboys et indiens - Rémi Tremblay : Culture

Assis : Suzanne Harpin, le metteur en scène Adrien Aubert, Karine Blanchette et Louise Latulipe. Derrière : Chantal Vigneault, Guy Dostie, Nathalie Michaud, Jean Labbé aux décors, Claudia Collard, Marc Chouinard et Pierre Paquet.

Ils ont beau livrer une comédie, ce n’est pas simple pour chacun des neuf acteurs de la pièce Évasion garantie de parler la langue des Français de France et de se nourrir de leurs préjugés gros comme le bras face aux personnages qu’ils doivent incarner. Le contexte, la participation comme figurants à un casting de film publicitaire. La barre est tout aussi haute pour le metteur en scène Adrien Aubert d’amener sa troupe à confondre les spectateurs par la maîtrise du texte signé Yvon Taburet et de ce foutu accent des «cousins» d’outre-mer!

Depuis plusieurs mois, la troupe répète et répète au sous-sol de l’église Notre-Dame-de-Fatima en prévision du spectacle annuel à l’affiche les 9, 10 et 11 mai à l’auditorium Montignac.

Ce dimanche, alors qu’à l’étage au-dessus les fidèles entonnent la liturgie de la Parole, sous leurs pieds les comédiens, accoutrés de vêtements sortis de leur imaginaire, avec plumes, chapeaux et bottes de cowboys, s’efforcent de donner du rythme à leur jeu loufoque. Et Marius, qui n’a rien compris des directives, qui se pointe dans son habit de… mousquetaire!
Adrien, le chef de la tribu aux allures de Village People, cache à peine sa nervosité. Plus que quelques jours avant la levée de rideau et pourtant, autant le texte que l’accent présentent encore quelques défaillances. Plantés dans un décor reproduisant une salle d’attente, les personnages, eux, prennent plaisir à s’ajuster dans l’espace qui leur est alloué.

«Une comédie écrite sur mesure pour le théâtre amateur», reconnaît le metteur en scène. Le comité de lecture de la troupe a retenu cette pièce parmi d’autres choix suggérés au cours de l’hiver. «Dès la première lecture on a tous beaucoup ri. Ça nous tentait de la faire.» Le burlesque séduit un large public familial à tout coup! Ici, le clin d’œil adressé au merveilleux monde des acteurs rend intelligent un texte on ne peut plus léger. Surtout que l’histoire en elle-même n’est pas banale.

Après le départ précipité de la secrétaire de production, enfermant à clé tout ce beau monde sans trop s’en rendre compte, les figurants devront apprendre à vivre avec des gens qu’ils ne connaissent pas. «Le thème central, c’est la fuite. En incarnant un personnage, le comédien veut fuir une autre vie. Mais ainsi confrontés les uns aux autres, ils n’ont pas d’autre choix que de sortir de leur zone de confort.»

La troupe méganticoise a misé sur ses valeurs sûres: Guy Dostie, qui campe Fernand, le personnage pivot qui rythme la pièce avec ses subtils jeux de mots, Pierre Paquet, Nathalie Michaud, Marc Chouinard, Chantal Vigneault, Claudia Collard, Karine Blanchette, Suzanne Harpin et Louise Latulipe. Étant la seule comédienne à avoir séjourné et travaillé au théâtre en France, Karine se charge à l’occasion de corriger l’accent et la justesse des expressions.

Les décors sont signés par Jean Labbé et Bernard Champagne, alors que Julie Lafontaine œuvre aux accessoires.
Le soir de première, jeudi, pourquoi ne pas profiter de la promotion du deuxième billet à demi-prix. Disponibles au comptoir photo Jean Coutu et auprès des membres de la troupe Les Clouspines.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Porte sculpturale sur la Réserve de ciel étoilé
    Actualités

    Porte sculpturale sur la Réserve de ciel étoilé

    Claudia Collard / 1 octobre 2020
  • Céline Faucher rend hommage  aux femmes de parole
    Culture Musique

    Céline Faucher rend hommage aux femmes de parole

    Claudia Collard / 1 octobre 2020
  • Le maire de Lambton invite à la solidarité
    Actualités

    Le maire de Lambton invite à la solidarité

    Rémi Tremblay / 1 octobre 2020
  • L’Estrie grimpe au palier orange
    Actualités

    L’Estrie grimpe au palier orange

    Rémi Tremblay / 1 octobre 2020
  • Le début d’une nouvelle saison ce weekend
    Sports

    Le début d’une nouvelle saison ce weekend

    Anne-Julie Hallée / 1 octobre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Porte sculpturale sur la Réserve de ciel étoilé
  2. Céline Faucher rend hommage aux femmes de parole
  3. Le maire de Lambton invite à la solidarité
  4. L’Estrie grimpe au palier orange
  5. Le début d’une nouvelle saison ce weekend
  6. Le coach des Béliers savoure l’automne
  7. Construction résidentielle encore au ralenti
«Notre magnifique territoire»
Céline Faucher rend hommage aux femmes de parole
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Concierge, Classe II
    Aude
  2. Mécanicien
    Woburn
  3. Chargé(e) des communications et du marketing territorial
    Lac-Mégantic
  4. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  5. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises