Recyc-Québec

Et si on réinventait l’avenir du centre-ville?

Et si on réinventait l’avenir du centre-ville? - Claudia Collard : Actualités  Tragédie à Lac-Mégantic

Le comité responsable d’une série télévisée 100% Mégantic est composé de Marc Reid (Emploi Québec), Charles Rodrigue (Emploi Québec), Isabelle Hallé (directrice générale Chambre de commerce), Anne Marcotte (productrice Vivemtia), Janick Anctil (Communication Jean Malo), Jacques Cloutier (responsable du cours de lancement d’entreprise au Centre de formation Le Granit) et Denis Parent (directeur technique).

Pour reconstruire le centre-ville, il faut plus que des nouveaux bâtiments. La dynamique commerciale est un incontournable pour en arriver à un rétablissement efficace et durable. Et si ce passage était une occasion de placer positivement Lac-Mégantic sur la «map», de se distinguer au-delà de la catastrophe? Et si on réinventait l’avenir? À ces questions, un concept télévisuel à grand déploiement comme réponse. Tourné et co-produit ici!

L’idée peut sembler démesurée mais elle deviendra bel et bien réalité, assure Isabelle Hallé, directrice générale de la Chambre de commerce région de Mégantic. Cette idée, elle a germé au fil d’une conversation avec Anne Marcotte, une entrepreneure de Québec qui accomplit simultanément la fonction d’animatrice, productrice télé, chroniqueuse et conférencière. Puis ont été jetées les bases de ce concept, coproduit par la Chambre et Mme Marcotte, fondatrice de Vivemtia et initiatrice de VoirGrand.tv, émission visant à promouvoir la culture et la relève entrepreneuriale.

Le concept télévisuel développé pour Lac-Mégantic est unique en son genre. Tourné dans les quartiers de l’entreprise Logi-Bel, il mettra en valeur des commerçants d’ici dont les activités ont été affectées par la tragédie du 6 juillet. Ces derniers retraceront leur parcours avant d’aborder leurs défis à relever. Chacun d’entre eux devra aussi transmettre à l’auditoire son rêve entrepreneurial. Sur place, des mentors pour bonifier les présentations et livrer, au besoin, des outils précieux. À cela s’ajouteront des témoignages et mots d’encouragements d’entrepreneurs québécois de renom.
Sans compter les offres inattendues que la magie de la télé peut procurer!

Afin de livrer un «pitch de vente» de trois minutes le plus efficace possible, les participants à l’émission bénéficient actuellement de l’encadrement professionnel de Janick Anctil, propriétaire de l’entreprise Communication Jean Malo.
Plus de quatre mois après l’explosion qui a dévasté le centre-ville, le moral n’est pas à son meilleur chez certains commerçants, communique Isabelle Hallé. D’où l’importance encore plus grande de ce projet d’envergure. «C’est un prétexte pour remettre les gens en mouvement. C’est un show d’inspiration. Au lieu de parler de la tragédie, on va parler des commerçants. Montrer qui ils sont, les faire connaître à grande échelle. La télévision peut donner des résultats incroyables. Trois minutes de présentation vont peut-être assurer la rentabilité d’une entreprise pour les trois années à venir.»

Le comité responsable du projet, sur lequel siège Mme Hallé, s’affaire actuellement à trouver un diffuseur national pour cette série de cinq émissions, dont l’enregistrement aura lieu les 30 novembre et 1er décembre. «On veut que l’émission soit diffusée entre le 15 décembre et le 15 janvier. Et on va y arriver!», annonce-t-elle.

En plus de la trentaine de commerçants en studio, des capsules présentant cinq autres entreprises méganticoises, réalisées dans le cadre d’un projet mené avec l’école des hautes études commerciales (HEC) de Montréal, seront diffusées. Ce dernier volet permettra à ces entreprises de se voir proposer un plan d’affaires réalisé par des étudiants des l’école de gestion universitaire. «Je peux dire que ce projet fait du bien à plusieurs commerçants; ils ont besoin de positif, de pouvoir rêver. C’est l’esprit de communauté qui régnait au centre-ville avant la tragédie qu’on va recréer dans cette émission. C’est vraiment stimulant… même si ça m’empêche de dormir la nuit! Les gens de Mégantic vont être fiers du résultat!», termine la directrice générale de la Chambre de commerce.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Aznavour autrement… à Lambton
  2. Un Souper homard payant!
  3. Au-delà des mots… et de la différence
  4. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  5. Proximité et magie signées Marie Mai
  6. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  7. À nous deux Parkinson!
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises