Les citoyens auraient tant aimé s’impliquer !

J’ai regardé un point de presse, la fin de semaine des 21 et 22 décembre, où le maire de Granby, Pascal Bonin, était interviewé à la suite d’une véritable consultation de ses citoyens. J’ai trouvé ça très inspirant et enviable. Questionnés sur l’exercice, des citoyens semblaient plus que satisfaits! Ce qui n’est pas du tout le cas ici, à Lac-Mégantic.

Ici, une réunion annoncée comme étant une «consultation populaire» se résume en une séance d’information où tout est décidé d’avance par de grands penseurs venus d’ailleurs et ça fait longtemps que c’est comme ça!

J’ai aussi regardé un reportage, 8e Feu, sur l’histoire des autochtones du Canada et je trouve que leur histoire ressemble en quelques points à la nôtre, actuellement. Ce qui donne à réfléchir! Des gens venus d’ailleurs et des «investisseurs dans les coulisses du pouvoir» sont venus nous organiser ça à «leur» façon comme pour nous «démégantiser». C’est ce qu’on a fait aux autochtones. On a tout fait pour sortir l’autochtone d’eux, de changer leur mode de vie, leurs coutumes et même leur habitat.

On est géré par une forme de gouvernance qui ressemble beaucoup plus à une forme de dictature qu’à une démocratie! Où sont passés les droits des propriétaires de terrains, d’édifices restants encore debout en train d’agoniser, les droits de la population (payeurs de taxes) et des usagers de cette ville? On gère ça au cas par cas, comme les loups qui dispersent un troupeau pour commencer à bouffer les moins résistants et montrer aux autres le sort qu’on leur réserve à leur tour!

J’ai de la misère à voir un quartier (Fatima), pas sinistré à ce que je sache, se faire raser pour faire place à une espèce de centre d’achats! Un Metro Plus ! On a déjà un Maxi «Trop» où on n’arrive plus à trouver ce que l’on cherche sans marcher des kilomètres! J’ai aussi de la misère à voir l’église de Fatima se faire raser sans que l’on daigne récupérer les belles pierres de granit qui la ceinturent. Ces pierres pourraient être récupérées, recyclées dans le cadre d’un cours spécial qu’on pourrait mettre sur pied, faire subventionner et donner dans notre école de taille de pierre, la seule qui existe au Québec je crois, dans un volet spécial offert à ceux qui suivent le cours présentement et aux anciens sous forme de complément à leur cours. Qui sait, ces élèves auront peut-être à travailler sur un chantier de rénovation de parlement, de la Citadelle ou de l’Oratoire! Ça leur présenterait une formidable opportunité d’apprendre et d’expérimenter!

Il faut se rappeler qu’on vit dans la MRC du Granit! Ces pierres font partie de notre capital patrimonial. Elles pourraient, par la suite, être utilisées dans la construction du futur Metro et le reste dans la réalisation d’un mémorial.

Et si j’étais appelée la «mairesse du granit», je serais un peu inquiète de voir ces pierres être transformées en concassé!

Et que dire de ces belles vieilles maisons qui pourraient facilement être déménagées en passant par la cour du moulin Billots Sélect et être relocalisées le long des rues Wolfe et Crémazie ! Pas de fils à couper! Elles seraient alors assises face à des maisons semblables, disparates et du même genre.
Mais, on vous dira: «on n’a pas le temps!», ou encore «ça ne s’intègre pas dans les plans des grands penseurs». Qu’est-ce qu’on fait de notre patrimoine?

On nous dit souvent de faire plus de récupération et de valorisation de ce qu’on a déjà! J’ai vu qu’on a beaucoup récupéré lors de la démolition de La Berge Glacée et du Citron Vert. Bravo! Et que ça continue! C’est un énorme progrès si on compare cela à la démolition de l’ancienne OTJ et du Centre-Mgr-Bonin! Il serait bon également que nos planificateurs consultent les archives (ce qu’il en reste), pour voir qu’une partie de la rue Salaberry et une partie de la rue Frontenac sont situées en zones inondables, toutes deux traversées par un ruisseau enfoui. Au moins une fois par dix ans, on a vu des gens faire du canot dans ces secteurs. C’est pas une zone où faire des sous-sols par les temps qui courent!

Mère Nature est de plus en plus imprévisible et les compagnies d’assurances de plus en plus sensibles aux réclamations pour refoulement d’égout et inondation. Il faut prévoir les futurs désastres. On en a déjà eu assez comme ça!

J’ai bien beau essayé d’être optimiste, mais je sais ce que c’est que d’entretenir une maison. Et je regarde le centre-ville agoniser et s’il reste 19 maisons salubres, là je donne ma langue au chat!

Un journaliste me demandait récemment : «Comment avez-vous vécu le passage du train?» Pas de problème avec ça, que je lui ai répondu: «Il roulait doucement sur des rails en état, comme il se doit! Je n’ai pas peur du train mais plutôt de l’incompétence accumulée qui a permis que ce désastre se produise!» Le train devait unir le Canada, pas le détruire!

Gilles Fluet

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises