Recyc-Québec

Première pelletée de terre devant le futur Metro Plus

Première pelletée de terre devant le futur Metro Plus - Rémi Tremblay : Actualités

À la première pelletée de terre symbolique, Philippe Valiquette, propriétaire associé du Metro Plus Centre-ville, la mairesse Colette Roy Laroche, Denis Brisebois, vice-président Opérations de détail chez Metro, et le député de Mégantic, Ghislain Bolduc.

Un «geste d’espoir» que cette cérémonie de la première pelletée de terre soulevée lundi, rue Salaberry, devant le futur supermarché Metro Plus. «Pour bien y croire, nous avions besoin de gestes concrets comme celui-là», a lancé la mairesse Colette Roy Laroche, appelée comme d’autres dignitaires, à soulever la terre en compagnie de Denis Brisebois, vice-président, opérations de détail de la bannière Metro pour l’Est du Québec, de Philippe Valiquette, propriétaire associé, et du député de Mégantic, Ghislain Bolduc. Coup de départ d’un projet de construction qui nécessitera des investissements privés estimés à plus de 12 millions de dollars.

Prévu être inauguré à la mi-octobre, le futur Metro Plus Centre-ville atteindra une superficie totale de 34 000 pieds carrés, soit 7 000 pieds carrés de plus que l’ancien magasin de la rue Frontenac, et emploiera une centaine de personnes. «Un magasin plus grand, avec plus de produits et plus de variétés», a résumé l’associé principal, Philippe Valiquette, ajoutant: «Nous avons très hâte de couper le ruban et de retrouver notre clientèle dans le nouveau pôle commercial de Lac-Mégantic.»

Remerciant les résidants du secteur Fatima pour leur patience et leur collaboration, autant le porte-parole Metro que la mairesse Colette Roy Laroche ont dit souhaiter que la population vive de meilleurs jours après avoir vécu bien des chambardements depuis les derniers mois. «C’est un grand jour pour toute la population ; un grand jour pour les partenaires de la grande famille Metro et pour la population du secteur Sud, a exprimé Colette Roy Laroche. Dans les heures qui ont suivi la tragédie, les actionnaires (Metro Centre-Ville) se sont mis à la tâche. La maison mère de Metro a pris en charge l’achat des bâtiments et soulevé un nouvel espoir. Maintenant, on peut dire: oui c’est vrai!»

Félicitant les nouveaux investisseurs, le député Ghislain Bolduc a pour sa part souligné que la construction du nouveau Metro Plus était «une étape très importante» qui s’inscrivait dans le processus de relance économique et de création d’emplois.

L’hiver dernier, les dirigeants de Metro avaient déjà dévoilé l’ensemble de l’offre du futur Metro Plus Centre-ville de Lac-Mégantic. Comptoir à sushis, comptoir de viandes avec boucher, un chef en magasin qui cuisinera de nombreux plats prêts-à-manger, un bistro et l’implantation du nouveau concept de fruits et légumes qui permet une plus grande variété et une plus grande fraîcheur.

«La majorité des fournisseurs mis à contribution pour sa construction sont des entrepreneurs locaux», d’insister le porte-parole de Metro, Denis Brisebois.

Le mois dernier, la maison mère avait dû rétablir les faits quand des entrepreneurs locaux avaient dit craindre que le chantier du Metro Plus soit confié à des entrepreneurs de l’extérieur de la région. «Sur les sept contrats octroyés, six sont allés à des entreprises de Lac-Mégantic et deux de Sherbrooke», a insisté la Directrice principale au Service des affaires corporatives, Marie-Claude Bacon, rappelant du même trait la contribution de l’entreprise à la reconstruction d’un pôle commercial d’une ville dévastée «va bien au-delà de la construction du nouveau magasin d’un de nos marchands.»

À la demande de Metro, Panzini, l’entrepreneur qui a obtenu le contrat de démolition de l’église et des bâtiments du secteur, a octroyé le tiers de la valeur du contrat à des entreprises de Lac-Mégantic et de la région.

«Au matin du 6 juillet, Metro a envoyé un camion réfrigéré contenant des produits de première nécessité, frais et d’épicerie pour soutenir les personnes évacuées. Nous avons également fait un don de 20 000$ en cartes-cadeaux Metro à la Croix-Rouge, en plus d’organiser une collecte de fonds dans tous nos magasins du Québec, qui a permis de remettre 662 400$ à la Croix-Rouge», a-t-elle tenu à souligner.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises