Recyc-Québec

Ouverture du pont Papineau à la mi-octobre

Ouverture du pont Papineau à la mi-octobre - Claudia Collard : Actualités

Un chantier en accéléré sera déployé en vue de l’ouverture du pont Papineau. Des deux côtés de la Chaudière comme au-dessus de la rivière, la machinerie sera à l’œuvre du lundi au samedi à raison de 72 heures semaine. Enclenchés lundi, les travaux totalisant 5,3 M$ devraient permettre à la population de circuler du nord au sud de la ville sans emprunter la voie de contournement dès la mi-octobre.

C’est ce qu’il a été permis d’apprendre lors d’une séance d’information publique présentée le soir du 25 août au gymnase de l’école Notre-Dame-de-Fatima. Une quarantaine de personnes, la plupart demeurant dans le secteur Fatima, assistaient à la rencontre où ont été dressées les grandes lignes du chantier, dont la durée est évaluée entre huit et dix semaines.

D’abord prévu le 2 juin, le début des travaux a subi un retard important en raison du changement de gouvernement, a expliqué le conseiller Richard Michaud. «Le déclenchement des élections provinciales a fait en sorte que les négociations ont été complètement arrêtées du début mars à la mi-mai», a-t-il précisé, informant que le protocole d’entente avec le ministère des Transports a été entériné le 14 juillet dernier.

L’ingénieur Frédéric Blais, de la firme EXP, chargée des plans et devis et de la surveillance des travaux, a présenté les différentes étapes du chantier, opérationnel du lundi au jeudi de 6h à 20h et de 6h à 17h les vendredis et samedi, dont la première phase prendra fin le 31 octobre.

Côté Fatima, les travaux sur Salaberry s’étendront de Garnier à Lafontaine et une voie de contournement temporaire sera aménagée sur la rue Montcalm entre Salaberry et le futur pont. M. Blais a signifié que cette mesure vise à «accommoder», l’entreprise Billots Sélect, située sur la rue Lévis, le temps que se règle le dossier la concernant.

Une résolution a été adoptée la semaine dernière par les élus méganticois, à l’effet d’entamer les procédures d’expropriation à l’endroit de Billots Sélect. «L’expropriation n’était pas l’intention première de la Ville. Par contre, on a besoin de ce pont et on a attendu le plus longtemps possible. Le gouvernement provincial a fait une offre à Billots Sélect et l’entreprise a un certain délai pour y répondre. Si le délai est respecté, il n’y aura pas d’expropriation», a communiqué Marie-Claude Arguin, directrice générale adjointe pour la ville de Lac-Mégantic. L’offre en question, dont les détails demeurent confidentiels, concerne toujours la relocalisation de l’usine de sciage dans le parc industriel, a confirmé Richard Michaud à l’Écho au terme de la rencontre d’information.

Réalisés au coût de 5,3 M$, les travaux confiés à l’entrepreneur TGC seront financés à hauteur de 1 M$ par le ministère des Transports, la balance étant assumée par le fédéral via Développement économique Canada. Pour la durée du chantier, la circulation sera détournée sur Notre-Dame entre les rues Cliche et Lalemant et le trafic lourd en provenance de Worburn, vers Piopolis et Marston. Un corridor délimité par des blocs de béton permet par ailleurs de sécuriser la zone scolaire, renforcée par la présence de brigadiers supplémentaires et de surveillance policière. Des panneaux installés sur la rue Notre-Dame identifieront par ailleurs la façon d’accéder aux commerces du secteur.

Les travaux du pont Papineau devraient être complétés à la mi-septembre et ses emprises pour y accéder de part et d’autre de la rivière, à temps pour l’ouverture du Metro Plus, prévue le 16 octobre. Les travaux seront complétés cet automne du côté des condos commerciaux, incluant les trottoirs et l’aménagement paysager. Le pavage de la rue Salaberry sera lui aussi achevé à la fin octobre mais il faudra attendre au printemps pour les trottoirs de béton et pour l’installation de feux de circulation à l’intersection de la rue Lévis, qui deviendra la rue Papineau une fois son accès rendu possible. D’ici là, un panneau d’arrêt prendra place au coin des rues Salaberry et Montcalm.

Le chantier comprend également l’aménagement d’un bassin de rétention à l’extrémité de Notre-Dame. Les travaux débutés depuis quelques semaines visent à pallier le problème de drainage dans le secteur lors de fortes pluies, lesquelles occasionnent trop souvent l’«inondation» de la rue Saint-Édouard.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises