Mise à niveau de l'auditorium Montignac: rencontre avec la ministre David sollicitée

Mise à niveau de l'auditorium Montignac: rencontre avec la ministre David sollicitée - Claudia Collard : Actualités

À l’avant, le président de la CSHC Yves Gilbert, la préfet Marielle Fecteau et Richard Michaud, conseilleur municipal pour la ville de Lac-Mégantic. Derrière, le directeur général de la CSHC Martial Gaudreau, la directrice générale de la polyvalente Montignac Maryse Talbot et le président du Comité culturel Mégantic Robert Roy.

Le projet de remise à niveau de l’auditorium Montignac est encore bien en selle. C’est ce qu’ont tenu à affirmer de concert les partenaires régionaux impliqués dans le dossier, qui souhaitent rencontrer la ministre de la Culture Hélène David d’ici la fin mai dans l’espoir que les transformations souhaitées deviennent réalité.

«Comme il s’agit d’une infrastructure importante pour la population régionale, nous avons décidé de faire une action concertée pour demander une rencontre avec la Ministre», partageait lundi le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Yves Gilbert, à la suite d’une rencontre avec l’attachée politique du député Ghislain Bolduc à cet effet.

Le président de la CSHC, son directeur général Martial Gaudreau, la directrice générale de la polyvalente Montignac Maryse Talbot, la préfet de la MRC du Granit Marielle Fecteau, le conseiller municipal de la ville de Lac-Mégantic Richard Michaud et le président du Comité culturel Mégantic Robert Roy ont choisi d’agir d’une même voix pour réactiver le dossier. Ce dernier a fait l’objet d’une annonce de l’ancien ministre péquiste Maka Kotto en juin 2013, soit le versement d’un montant 1 348 863$ conditionnellement à la participation du milieu. Mais l’aval du provincial se fait attendre. Une condition expresse pour enclencher un chantier évalué alors à 2,7$ et pour lesquels des sommes d’argent sont déjà réservées, notamment au fédéral (600 000$ de Patrimoine Canada), via le Pacte rural de la MRC (100 000$) et la Conférence régionale des élus de l’Estrie (100 000$), en plus des engagements de la CSHC (250 000$) et de la ville de Lac-Mégantic (50 000$).

«Il s’agit d’un projet régional et si on veut que notre région soit vivante, il faut garder nos structures vivantes. Cette remise à niveau constitue par ailleurs un attrait de plus pour d’éventuels nouveaux résidants», souligne Marielle Fecteau. La mise à jour du dossier vise à faire en sorte qu’on puisse démarrer le projet en septembre et débuter les travaux au début 2016 afin qu’ils soient complétés pour la fin de l’année prochaine.

Les transformations souhaitées permettraient à l’auditorium Montignac d’améliorer le confort des spectateurs en plus de bonifier les équipements afin d’optimiser la qualité du son et de l’éclairage des lieux. «Pour l’instant, la qualité de nos infrastructures constitue un frein à l’offre culturelle parce que nous ne sommes pas en mesure de répondre aux besoins de plusieurs artistes de renom», mentionne Robert Roy. Et qui dit meilleure offre, dit aussi offre plus diversifiée, donc propre à attirer une plus large clientèle. «À la polyvalente, on a 812 jeunes qui ont accès à cette salle; ils peuvent y monter des spectacles, faire de l’improvisation… S’ils ont accès à des infrastructures de qualité, ils auront davantage le goût d’y revenir comme clients du Comité culturel», ajoute Maryse Talbot. Sans compter que la location d’équipements supplémentaires pour plusieurs prestations engendre des coûts considérables.

Les partenaires du dossier oeuvrent par ailleurs au montage d’une campagne de financement qui sera lancée… une fois l’aval des autorités gouvernementales obtenues. Comme seulement une dizaine de projets seraient retenus cette année par le ministère de la Culture sur la centaine déposée, l’urgence de s’assurer que le dossier se retrouve sur le dessus de la pile est manifeste. «Des sommes sont réservées oui, mais pas éternellement. Et il y aura des élections fédérales à l’automne; si rien n’est réglé d’ici là, il pourrait y avoir des délais dans l’attribution de la subvention de Patrimoine Canada. Idéalement, il faudrait que tout le financement soit attaché pour le 1er septembre. D’où l’importance de pouvoir rencontrer la ministre David avant la fin de la présente session parlementaire», indique Richard Michaud.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises